top of page

Voyager ou avoir un enfant : Faut-il choisir ?

Dernière mise à jour : 28 nov. 2022

Question à 1000 francs : Peut-on avoir un enfant quand on aime voyager ? Faut-il faire des enfants ou bien oublier la parentalité et partir au bout du Monde ? Voyager et être parent, c'est compatible ?

faut il faire un enfant quand on aime voyager

Avant même de me lire, n'oubliez pas qu'il n'y a pas de règle, on peut être maman, papa, ou pas, on peut en avoir envie ou pas du tout et c'est très bien dans les deux cas. Etre parent, ça peut arriver par hasard ou bien se contrôler mais chacun écrira l'histoire de sa vie comme il l'entend, avec mioches ou sans, tout est possible ! Et même si notre décision n'est pas celle que nous avions prévue, on s'adapte ! On peut être heureux de mille manières, on fait avec ce qui nous arrive, l'important est de ne rien regretter et de prendre la vie comme elle vient.

Et surtout, inutile de trop réfléchir ou de rationaliser, car cette décision n'a rien de rationnelle ! Voici mon histoire...

 

1. Maman, moi ? Jamais !

La parentalité n'a jamais été à l'ordre du jour me concernant. Tous mes proches (et même certains inconnus) en témoigneront. Car je l'ai parié haut et fort depuis des années, et à qui voulait l'entendre, "jamais au grand jamais je ne ferais la monumentale erreur de devenir maman "!

Quel intérêt franchement ? A part celui de finir épuisée sous les tâches ménagères ? De mettre au monde un futur insupportable adolescent ? De mettre en péril mon couple et ma vie sociale ? Et pire encore : NE PLUS JAMAIS VOYAGER COMME AVANT.

Au secours ! Très peu pour moi. Merci. Au revoir.

Vous vous en doutez, à ce pari j'ai lamentablement perdu... Ma crédibilité est alors tombée à zéro.

Pourtant j'ai tenu bon des années, parfaitement insensible aux arguments inépuisables des happy parents de mon entourage. Il faut dire que face à des phrases du type "On peut avoir des enfants et voyager. La preuve on est partis dix jours en Thaïlande avec notre fille, c'était super..." me confortaient dans l'idée qu'en effet, si je devenais maman, je ne voyagerai plus jamais pendant des mois en dehors des sentiers battus...

 

2. Test de grossesse et Bangladesh

Alors comment ai-je changé d'avis me direz-vous ? Et bien c'est très simple : je n'ai jamais changé d'avis. A défaut de décider de faire un enfant c'est l'enfant qui a décidé de venir au Monde par surprise.

Et pour être bien sur que je ne puisse pas revenir en arrière, il s'est fait connaître en plein milieu de mon voyage entre Inde, Népal et Bangladesh, à Dhaka ! Une ville des plus polluées et des moins recommandées en matière médicale.

C'était sa façon à lui (au "mini-moi" qui grandissait dans mon ventre) de me faire comprendre que grossesse et parentalité ne rimaient pas forcément avec vie aseptisée.

Pour l'anecdote voici la photo de mon test de grossesse qui vaut le coup d’œil ! Un bout de papier emballé dans un carton "new technology of USA" écrit en très gros et "made in China" en plus petit. Avec la photo d'un sosie de Nicole Kidman qui n'utilisera jamais ce produit de sa vie, c'est certain !

faut il avoir des enfants