top of page

Comment trouver des vols pas chers ?

Dernière mise à jour : 14 juin

Trouver des vols au meilleur prix est devenu crucial face à la hausse du coût de la vie. Le budget des vacances est souvent plombé par le prix exorbitant des transports aériens et nous avons tous dû renoncer à une destination pour cause de billets d'avion inabordables. Mais il n'y a pas de formule magique ni de site miracle, seulement des bonnes pratiques, beaucoup de souplesse et un peu d'organisation.


Pour vous aider à dénicher des billets d'avion à bas prix, voici quelques tendances, méthodes et outils efficaces !

Comment trouver Vols pas chers

La tarification des billets d'avion est volatile et souvent imprévisible et l'achat d'un billet d'avion peut etre un vrai casse-tête. Vous envisagez un vol à 150 € pour un séjour au soleil et deux jours plus tard, le prix est passé à 280 € !


Les tarifs des sièges disponibles ont tendance à augmenter à mesure que la date de départ se rapproche et que l'avion se remplit, mais également en réponse aux modifications de prix de la part des concurrents. Le nombre de combinaisons potentielles de billet est immense et les prix fluctuent si vite qu'elles peuvent varier simplement en rafraîchissant la page. Même l'IPTAP (indice des prix du transport aérien de passagers) a du mal suivre les tendances tarifaires !



 

1. Comparer ce qui est comparable !


On fait toujours une erreur fatale quand on veut connaître le prix d'un vol pour préparer un budget voyage :


On va sur un comparateur de vols, on regarde le prix le moins cher, et on part du principe que c'est le prix que nous coutera notre vol au moment fatidique de le réserver ! Erreur.

Car le prix le moins cher n'est pas toujours le prix final (les fameux frais cachés) ou parce qu'il présente trop d'inconvénients. Ces inconvénients peuvent être la durée totale du trajet (avec des escales interminables), les heures de départ et d'arrivée, les correspondances beaucoup trop courtes ou les franchises bagages insuffisantes !


Meilleurs prix comparateur de vols

Voici un exemple lorsque je compare les prix pour un A/R Paris -New Delhi. Le vol à 413 € me semble le prix juste à payer lorsque je regarde rapidement les résultats de Skyscanner ! Mais en observant de plus près, ce n'est pas franchement la meilleure affaire ! Car je vais devoir ajouter 150 € de bagages aller-retours, que l'escale est extrêmement longue, que les horaires sont tardifs et que l'option remboursement est inexistante. Dans ce cas, le rapport qualité-prix est meilleur sur le vol à 620€.


Attention, lorsque vous comparez les prix, ayez les yeux bien ouverts sur les bagages inclus, la durée des correspondances et des escales, et les horaires de départ et d'arrivée.


Et surtout, avant de crier victoire sur un vol, simulez l'achat jusqu'au paiement pour voir comment évolue le prix au fur et à mesure des options !



2. Choisir les bonnes dates


La fonction "Tout le mois" de Skyscanner est incontournable pour trouver un vol moins cher ! Elle vous permet de vérifier si vous faites des économies en partant un jour plus tôt ou plus tard.


Le processus en quatre étapes, simple et accessible, consiste à saisir l'option "Tout le mois",au lieu d'indiquer vos dates précises. Par la suite, le comparateur vous donnera accès aux fluctuations de tarifs sur le mois souhaité.


Cette fonction est disponible en modes "Calendrier" et "Graphique" et vous pouvez passer d'une vue à l'autre en cliquant sur les boutons indiqués sur le graphique ci-dessous.


Vol pas cher Choisir les bonnes dates


3. Activer des alertes prix


Grâce à la fonction "alerte prix" de Skyscanner, vous pouvez facilement surveiller les fluctuations tarifaires des billets d'avion pour la destination de votre choix. C'est une fonctionnalité très utile si vous connaissez vos dates très en avance ou que vous êtes flexibles sur les dates ! Chaque fois que le prix du vol choisi subit une modification à la baisse, un e-mail de notification vous sera automatiquement envoyé.


L'utilisation de l'alerte prix s'avère particulièrement pertinente compte tenu de la fréquente variation des tarifs aériens.

Alertes de prix vol pas cher

Pour créer une alerte prix sur le site de Skyscanner, voici les étapes à suivre : Une fois le vol souhaité trouvé à une date précise, il vous suffit de cliquer sur le bouton "Recevoir des alertes prix" situé en haut à gauche des résultats de votre recherche.



4. Acheter son billet au bon moment


La période idéale pour réserver des vols bon marché varie en fonction du type de voyage. Pour les vols internes, un à trois mois avant le départ est généralement optimal. Pour les vols internationaux, comptez plutôt trois à huit mois. Cependant, les délais varient considérablement et on peut parfois payer plus cher en achetant trop tôt. Alors, comment faire ?


Skyscanner propose l'outil "Quand réserver votre vol" qui vous permet de vérifier, combien de semaines avant votre départ, vous devriez acheter votre vol au meilleur prix. Cependant, cet outil ne vous permet pas de rechercher toutes les destinations.


Acheter son billet d'avion moins cher au bon moment


5. Connaître "le bon prix"


Comment savoir si vous faites une bonne affaire ou si vous payez une somme astronomique si vous ne connaissez pas le "bon prix à payer" ? Le site Algofly répond à cette question avec un outil fort pratique, qui détermine le juste prix selon votre trajet, vos dates et le nombre d'escales.


Je viens justement de payer un vol Paris-Nairobi 915 €, pour un vol direct en février. J'ai acheté ce billet un mois seulement avant le départ ! Le site Algofly m'a permis de savoir que j'avais obtenu un prix moyen et qu'en réservant plus tôt, j'aurais pu économiser plus de 200 € !


Connaître le bon prix d'un billet d'avion


6. Utiliser le bon site de réservation


D'après mon expérience, certains sites de réservation sont plus fiables et plus transparents que d'autres.


Par exemple, je vous déconseille de passer par Budget Air eDreams !


J'ai eu de très mauvaises surprises avec eux comme des frais qui s'ajoutent à la dernière minute. Avec ces sites, il arrive beaucoup trop souvent que des vols aux tarifs alléchants affichent "non disponible" quand on tente de les réserver. Alors même que ces tarifs continuent d'être proposés dans les comparateurs !


Vol pas cher Utiliser le bon site de réservation

Je vous recommande d'utiliser Skyscanner pour avoir un aperçu des options qui s'offrent à vous, puis de réserver votre vol directement sur le site de la compagnie aérienne.


S'il s'agit de vols qui combinent plusieurs compagnies aériennes, vous ne pourrez pas les réserver individuellement au tarif annoncé sur Skyscanner.



7. Se méfier des compagnies Low Cost


On a souvent l'impression de payer trop cher, car on voit tout un tas de prix d'appels mensongers ou qui induisent en erreur.

En effet, lorsque les comparateurs vous affichent des vols très peu chers, il se cache souvent derrière ces prix miraculeux, car les compagnies Low Cost affichent souvent les prix sans bagages ! Vous pensez être chanceux alors qu'en réalité, vous devrez ajouter à ces prix la modique somme de 100 à 150€ A/R pour emporter une valise.


De manière générale, une compagnie low cost applique au prix annoncé sur les comparateurs de prix :


  • 5 € de frais de réservation

  • 5 € de frais d'enregistrement

  • 5 à 15 € de fais de paiement

  • 30 à 120 € de frais pour les bagages supplémentaires

  • Des frais éventuels de "snacks/boissons" si rien n'est offert pendant le vol​


De nouvelles compagnies, encore plus stratégiques, annoncent des tarifs sans repas, sans boissons, sans bagages à main, sans rien ! C'est le cas de la compagnie Norse Atlantic Airways qui propose, en prix d'appel, des vols sans aucune prestation. Alors évidemment, une fois les options ajoutées, on atteint un tarif qui n'a plus rien à voir !


Les compagnies aériennes les moins chères attirent les voyageurs avec un tarif très bon marché qui vous offre un siège, une place pour un tout petit sac à dos… et c'est tout (ni bagage en soute ni repas). Notez que sur les vols sans repas, vous pourrez toujours acheter des nouilles chinoises instantanées pour 5.5 $ USD et que vous devrez payer toute consommation, même votre café du matin.


Cependant, ces vols à prix mini sont très intéressants pour ceux qui voyagent les mains dans les poches et qui sont peu exigeants sur le confort et les services !

Se méfier des Low Cost



8. Combiner les vols soi-même


Si vous souhaitez réserver un vol qui implique une escale, vous pouvez vérifier que le prix n'est pas plus intéressant en achetant les vols séparément.


Par exemple, lors de mon voyage au Myanmar, j'ai constaté qu'il était bien plus avantageux d'acheter un vol Paris-Bangkok + un vol Bangkok-Mandalay.


Un vol Paris - Bangkok - Mandalay me coûte 1305 € A/R

Un vol Paris - Bangkok + Bangkok - Mandalay me coûte 1140 € A/R

Soit une économie de 165 € !


J'utilise souvent cette astuce pour mes voyages en Asie et j'en profite pour séjourner deux nuits dans la ville où je fais escale. Par exemple, pour mon voyage à Bali, le voyage en avion m'a coûté bien moins cher en faisant halte 2 jours à Kuala Lumpur !


L'inconvénient de cette méthode est de devoir récupérer vos bagages sur les escales, c'est pour cette raison qu'elle s'applique aux voyageurs qui ont le temps. En effet, je vous déconseille d'utiliser cette pratique si vous ne passez pas un peu de temps aux escales, car en cas de retard du premier vol, vous n'aurez pas de remboursement du second !

Cherchez un vol sur Skyscanner



9. Chercher des itinéraires alternatifs


Parfois, il suffit de peu de choses pour faire varier considérablement votre budget vols en voyage.


Par exemple, si vous souhaitez partir en Jamaïque, votre réflexe pourrait être d'effectuer vos recherches uniquement sur l'aéroport de la capitale Kingston.


Or, si vous changez simplement votre aéroport d'arrivée, vous pourriez bien gagner 320 € !


Pour une même date et des conditions similaires :


  • un vol Paris - Kingston A/R vaut 955 €

  • un vol Paris - Montego Bay A/R vaut 630 €

  • Et le bus pour relier les deux aéroports vaut 25 euros


Pour une telle somme économisée, ça vaut bien le coup de réviser un peu son itinéraire de voyage !




10. Accepter les (longues) escales


Généralement, les vols directs sont plus chers que les vols avec escales. Si la différence de prix est importante, la question ne se pose pas. Mais si elle est moindre, posez-vous la question de vos priorités : arriver plus vite à destination et passer plus de temps en vacances, ou bien faire de petites économies ?


On voit souvent des vols qui proposent un itinéraire à rallonge, allant parfois jusqu'à 44 h de voyage, pour bénéficier du meilleur prix ! J'ai récemment cru trouver une bonne affaire avec un vol Paris-Lima très attractif. Cependant, en regardant de plus près, j'ai constaté qu'il nécessitait une escale de 22h à Amsterdam...


Alors bon... Est-ce véritablement nécessaire de nous aguicher avec des offres pareilles, qui n'ont aucun sens !

Cependant, si vous êtes prêt à tout pour faire baisser la note, allez-y ! Les longues escales sont intéressantes lorsque vous avez le temps de visiter la ville dans laquelle vous passez plusieurs heures. Renseignez-vous sur la proximité de la ville avec l'aéroport et calculez bien votre temps de visite disponible en prenant une bonne marge de sécurité.


Mais calculez bien, est-ce que les dépenses (boissons et nourriture) que vous ferez pendant ce temps d'attente ne vont pas atteindre le prix des économies réalisées…?



11. Partir tôt et arriver tard


Vous constaterez souvent que les vols aux horaires inconfortables sont moins chers que les autres. On n'a rien sans rien et vous l'aurez compris, le confort a un prix, et les vols "pas chers du tout" ne sont jamais les plus douillets.


Si l'économie est substantielle, j'accepte de mettre mon réveil à 4 h du matin, mais si c'est pour grappiller 15 €, je préfère dormir plus longtemps pour partir en forme !


Surtout qu'il m'est déjà arrivé d'arriver de nuit à l'étranger et de devoir payer un taxi à un prix élevé pour quitter l'aéroport, ce qui a drastiquement réduit ma bonne affaire ! Si j'étais arrivée de jour, j'aurais pu utiliser les transports en commun et faire cette économie.



12. Chercher des "garanties meilleur prix"


Certaines compagnies aériennes proposent des "garanties meilleur prix" qui vous permettent d'être remboursé de la différence si vous constatez que votre vol a subi une baisse de prix après votre achat. C'est le cas, par exemple, de British Airways et d'Emirates.


Billet d'avion meilleur prix


13. Acheter au bon moment


Sur certains sites, les frais varient en fonction de l’heure de la journée. Voici à titre indicatif la grille des frais pratiquée par eDreams :




De plus, la majorité des billets d'avion se vendent pendant le week-end. Une tendance bien assimilée par les services marketing des compagnies aériennes parait-il ! Il est donc recommandé d'effectuer son achat en milieu de semaine, entre le mardi et le jeudi. Mais ce ne sont que des rumeurs non vérifiées !



14. La navigation privée ne change rien !


Le fait que vous observiez une augmentation des prix d'une recherche à l'autre ne signifie pas que les tarifs changent en fonction de votre activité. Car corrélation ne signifie pas toujours causalité. Donc inutile de faire vos requêtes en navigation privée, ça n'a aucun impact sur le prix du billet !


Le prix d’un billet d’avion peut grimper en quelques heures sur un site de réservation ou un comparateur. Certains soupçonnent le suivi des adresses IP, où le site surveillerait votre activité pour ajuster les tarifs, vous poussant ainsi à acheter plus vite.


Cette notion est pourtant erronée. Le suivi des adresses IP est illégal en Union européenne, car il enfreint les lois de protection des consommateurs et des données personnelles. Une enquête de 2014 menée par la CNIL et la DGCCRF a conclu qu’aucun site de commerce en ligne n’utilisait les adresses IP pour moduler les prix.


Les recherches montrent que les prix varient de manière uniforme pour tous les utilisateurs, quel que soit le nombre de visites. Ces fluctuations de prix résultent de la stratégie de “yield management”, qui ajuste les tarifs selon l’offre et la demande. Ainsi, utiliser un VPN, effacer les cookies ou changer de dispositif ne change rien aux prix des billets.


Vous voici prêt(e) à réserver votre prochain vol !

 

Le saviez-vous ?


La majeure partie du prix de votre billet est composé des taxes ! Prenez l'exemple de ce vol à 649 €, le prix du vol n'est que de 191 € !


De quoi est composé le prix d'un billet d'avion

Une fois, j'ai gagné un billet d'avion à un concours (trop cool !) sauf que la compagnie Viêtnam Airlines qui avait organisé le concours m'a annoncé que je devais payer les taxes. Bigre, bonjour le cadeau empoisonné quand on réalise ce que ça représente !



 

À découvrir


Comments


bottom of page