Itinéraire de voyage en Afrique Australe 

De la Namibie à l'Afrique du Sud en 45 jours

BOTSWANA - NAMIBIE - ZIMBABWE - AFRIQUE DU SUD 

​​Voici les détails de l'itinéraire que nous avons suivi pour sillonner une partie de l'Afrique Australe, de la Namibie à l'Afrique du Sud en passant par le Botswana et le Zimbabwe.

 

Nous avons voyagé 29 jours en 4x4 avec tente sur le toit pour traverser la Namibie et le Botswana en passant par les chutes Victoria au Zimbabwe.

 

Puis nous avons passé 15 jours en Afrique du Sud que nous avons rejoint en bus depuis Windhoek en entrant par Cape Town.

 

Après une semaine à découvrir le Cap, nous avons volé jusqu'à Durban et loué un véhicule pour le Kwazulu Natal afin de retrouver mes amis zoulous. Un périple inoubliable en Afrique Australe.

ROADTRIP DE 45 JOURS EN AFRIQUE AUSTRALE

vols namibie
sur mesure.png
 

Itinéraire de voyage EN AFRIQUE AUSTRALE

1 - Cartes et étapes

Ci-dessus la carte de notre itinéraire pour traverser en toute liberté ces pays d'Afrique Australe tous plus merveilleux les uns que les autres. 

 

Première partie du voyage : Nous sommes partis de Windhoek où nous avons récupéré notre 4x4 "roof tent" (tente sur le toit) dans le cadre d'un autotour (location de véhicule avec itinéraire fourni et campements et lodges réservés selon nos demandes). Nous avons rapidement passé la frontière du Botswana pour traverser le Pays par Ghanzi et Maun avant d'entrer au Zimbabwe où nous avons été émerveillés par les Chutes Victoria. Puis, nous avons pris notre temps sur la bande de Caprivi par laquelle nous avons retrouvé la Namibie après avoir rencontré des centaines d’hippopotames, éléphants, crocodiles, babouins (et j'en passe) le long de l'Okavango. De retour en Namibie, nous avons d'abord fait une halte dans un village Himba puis nous avons poursuivi les safaris à Etosha, histoire de saluer les lions, les hyènes, les zèbres et les girafes, avant de rejoindre la côte désertique qui nous a conduit aux somptueuses dunes de Sossuslvei et au désert du Dead Vleï. Des journées sous le cagnard face à des paysages arrdes absolument féeriques... Nous avons par la suite découvert le désert de Kalahari et son sable rouge feu avant de rendre notre véhicule à la capitale. Je recommande ce circuit en autotour pour la location du véhicule et l'itinéraire que vous pourrez personnaliser et ajuster sur mesure.

 

Deuxième partie du voyage : Pour quitter la Namibie et entrer en Afrique du Sud, nous avons pris un bus de nuit. C'est pour le jour de l'an que nous avons mis les pieds à Cape Town où nous avons séjourné une semaine entière. Dernière étape, un vol nous a menés à Durban. Ici, nous avons loué un véhicule pour rouler jusqu'au Kwazulu natal, région dans laquelle je suis partie faire un jeu de piste à la recherche de zulus perdus.

 

Ci-dessous la carte topographique des principales zones à connaître avant de partir à l'aventure dans cette zone magique. En bref, un mois et demi d'expédition royaume des animaux, à la rencontre de peuples qui avaient tout à m’apprendre et de paysages époustouflants. 

De la Namibie à l'Afrique du Sud

 

2 - Le programme jour par jour

Pour chaque étape clé, je vous relate dans un billet de blog les détails de notre route, ce que l'on a vu et ce que l'on a aimé. Pour accéder au détail d'une escale, cliquez sur le bouton "Voir cette étape". C'est parti pour un long road trip sur les pistes de sable...

Windhoek, Namibie

Windhoek, capitale de Namibie, est perchée à 1700 mètres d'altitude, au milieu des collines. Cette ville surprend par sa tranquillité, sa modernité et son architecture coloniale. Nous nous sommes baladés librement dans la ville, à pied malgré les recommandations qui ont tendance à dissuader les touristes de sortir de leur hôtel.

Le musée et les monuments permettent de comprendre la terrifiante histoire de ce pays, massacres des héréros et lutte du peuple namibien pour obtenir son indépendance dans la douleur.

 

Après avoir passé une journée à nous acclimater et à faire trois fois le tour de la capitale, le lendemain nous avons récupéré notre véhicule et écouté avec attention les instructions du loueur (comment monter et démonter la tente sur le toit, comment gérer les batteries, inventaire du matériel, instructions techniques, etc.). 

Notre logementGuesthouses Rivendell. Un petit paradis tropical au calme pour 47€ la chambre double décorée dans des couleurs chaudes et avec du joli mobilier en bois et un espace avec piscine très agréable pour nous détendre comme il faut. L'emplacement nous a permis de partir à la découverte de la ville en toute liberté.

2 nuits

Gobabis, Namibie

Après avoir roulé près de 3 heures dans le désert du Kalahari, nous sommes arrivés à Gobabis, capitale de la région de Omaheke, dans l'est de la Namibie. Le désert du Kalahari possède un sable rouge d'une couleur intense, la route nous en met plein la vue et cette étape est idéale pour couper le chemin qui nous mène au Botswana. 

Nous arrivons sous la pluie mais celle ci ne s'éternise pas. Une fois les nuages partis, nous découvrons un environnement somptueux, accueillis par les suricates. Première nuit sur le toit de notre 4x4, nous sommes comblés !

 

Notre campement : Nous avions un espace dans la zone de campement de la Zelda game farm qui s'étend sur plus de 10 000 ha de bush ! Les douches sont impeccables, rien à dire !

1 nuit

Ghanzi, Botswana

Au petit matin, nous avons passé la frontière du Botswana par le poste de douane "Trans Kalahari border". Sur la route, nous ne croisons aucun être humain mais plusieurs singes et phacochères. Arrivés à Ghanzi, nous apercevons enfin du monde ! Des vendeurs ambulants défilent autour de nous, les enfants nous regardent timidement mais il n'y a pas foule pour autant. L'ambiance est détendue.

 

Lorsque nous reprenons la route pour atteindre, Motswiri et le spectacle commence réellement à ce moment là ! Nous laissons traverser des troupeaux d’éléphants, de somptueuses oryx gazelles, des pintades d'Afrique, des biches élégantes et des oiseaux de toutes les couleurs. Ces premières rencontres avec le monde sauvage sont sensationnelles. Arrivés à Motswiri nous découvrons notre campement, une parcelle défrichée, au cœur de la savane, occupée par des insectes démesurés et en plein cagnard. Au départ un peu effrayés de se sentir seuls au Monde dans le bush, nous découvrons le lendemain les alentours, fascinants, lors d'un safari inoubliable.

 

Notre campement : Nous installons notre camp dans la zone de camping du Motswiri Lodge,

1 nuit

MAUN, Botswana

Nous avons roulé près de 5 heures pour rejoindre Maun. Sur la route, A3, désertique, nous n'avons croisé aucune voiture et un calme absolu, des nuées d'oiseaux hallucinantes et une nature luxuriante qui se profilait à l'horizon.

 

Située à l'extrémité Sud du Delta de l'Okavango, la petite ville de Maun est un point d'entrée vers de nombreuses expéditions, sur le delta mais aussi dans les réserves de Moremi, Makgadikgadi, Nxai et Central Kalahari. C'est la cinquième plus grande ville du Botswana. Son nom signifie “le lieu des roseaux courts”.

Depuis notre campement au bord des rives du delta, nous avons regardé les pirogues passer et sommes partis faire un petit tour sur l'eau en "mokoro" (pirogue locale) pour saluer oiseaux, crocodiles et varans avant le coucher du soleil. Tout simplement extraordinaire...

A l'heure de notre dîner, alors qu'il y a eu une courte pluie en fin d'après midi, nous avons découvert comment cuisiner avec des milliers d'insectes. Une bonne leçon : ne jamais attendre la tombée de la nuit pour préparer nos repas !

Notre campement : L'aire du Crocodile Camp, sa piscine, sa vue, son accueil, j'étais enchantée.

1 nuit

Gweta et Makgadikgadi, Botswana

Après presque 4 heures de route depuis Maun, nous sommes allés en direction du Pan de Makgadikgadi, ce désert de sel situé dans le nord-est du bassin du Kalahari, formé grâce au dépôt salin de l'ancien lac Makgadikgadi. Il est constitué de plusieurs dépressions salines dont le pan de Nxai. Les paysages y sont surréalistes et il attire des milliers d'oiseaux migrateurs pour la saison des pluies mais aussi des antilopes, gnous, flamants roses et zèbres.

Nous avons alors rejoint Gweta, village réputé pour ses baobabs monumentaux qui se situe à proximité de la deuxième plus grande migration de faune au monde ! Nous avons pu visiter le village, se sentir tout petit près des baobabs et admirer cette incroyable faune. Un spectacle magistral.

Notre campement : L'aire du Planet Baobab, une lodge que j'ai particulièrement appréciée car elle nous a offert un grand moment de relaxation au bord de sa piscine et dans son immense bar truffé d’œuvres d'art. Un must !

1 nuit

Kasane & Chobe, Botswana

Nous avons roulé 5 heures avant de pénétrer dans le Parc national de Chobe, bordé au nord par le lit de la rivière Chobe qui prend source dans les montagnes de l'Angola. La région d'Ihaha (anciennement Serondela), située à proximité de Kasane, est réputée pour ses troupeaux d’éléphants, de buffles mais aussi ses nombreux hippopotames, crocodiles, phacochères et antilopes.

Notre séjour à Kasane avait un goût de paradis, nous partions chaque jour sur une pirogue, au crépuscule et aux aurores, filer sur le Chobe à la rencontre de cette faune d'une incroyable densité, jusqu'à l'île de Sedudu.

Génial, magique, inoubliable encore une fois.

Notre campement : La Chobe Safari Lodge, un immense complexe hôtelier avec des aires de campement au top et un service plus que sympathique.

2 nuits

Victoria Falls, Zimbabwe

Les Chutes Victoria sont l’une des plus spectaculaires chutes d’eau au monde ! Elles sont situées sur le fleuve Zambèze, qui constitue à cet endroit la frontière entre la Zambie et le Zimbabwe. Larges de 1,7 km et d'une hauteur de 107 mètres, elles sont tout simplement impressionnantes !

Pour nous y rendre, nous avons du laisser notre 4X4 et partir avec un véhicule du "Zimbabwe Tourism Service", solution la plus simple pour passer la frontière. Nous avons pris nos visas sur place rapidement.

 

Nous avons passé des heures à les écouter, les admirer et à se rafraîchir sous leurs embruns. Puis, nous avons fait un petit aller-retour en tyrolienne pour les regarder d'en haut. Un moment sensationnel.

Notre logement  : Nous avons logé à la White House, un joli hôtel avec un excellent emplacement et surtout un bon tarif comparé à ce qui se fait dans le coin car ici tout est hors de prix.

1 nuit

Kasane & Chobe, Botswana

Après cette escapade au Zimbabwe, nous avons retrouvé notre 4x4 là où nous l'avions laissé, au bord de la rivière Chobe.

 

Nous avons alors profité de notre dernière journée ici pour partir à la découverte de la ville, visiter un serpentarium, un jardin botanique, se perdre au hasard des ruelles mais aussi boire des bières avec les locaux. 

Le soir, nous avons dégusté notre dernier barbecue sur le bord de la rivière Chibe, en essayant de ne pas se faire mordre les pieds par les crocodiles et les hippos. Tout un programme...

Notre campement : La Chobe Safari Lodge

1 nuit

Kongola, Namibie

Nous avons pris la route et repassé la frontière pour entrer sur la bande de Caprivi en Namibie. C'est alors que nous avons découvert un décor avec une végétation de plus en plus dense et verdoyante, bien loin du désert du Kalahari.

 

Nous avons alors roulé jusqu'à Kongola, pendant 4 heures afin de rejoindre ce village qui se situe face au delta de l'Okavango. Ici, nous avions réservé une lodge car je fêtais mon anniversaire, c'était l'occasion de goûter au confort namibien !

Nous sommes alors partis pour une promenade fluviale à la découverte des oiseaux multicolores, hippos et crocos, je n'en croyais pas mes yeux que de telles merveilles puissent exister. Le soir, le ciel nous a offert un spectacle des plus divins...

Notre lodge : Namushaha river lodge, un havre de paix en bordure du fleuve, avec un accueil plein de sourires et une tranquillité à toute épreuve !

1 nuit

Shakawe, Botswana

Et c'est reparti pour un tour, nous avons de nouveau quitté la Namibie pour entrer au Botswana une dernière fois. Après avoir traversé le parc national de Mhango nous avons roulé jusqu'aux bords de la rivière Kavango pour nous rendre à Shakawe au Botswana. 

Ici, nous  sommes partis faire un tour sur les canaux de papyrus, entourés d'une végétation luxuriante, nous retrouvons nos copains les hippos, les crocos et les oiseaux par milliers.

Notre campement : Au Drotsky's Cabins, nous avions une aire de campement spacieuse, encerclée d'immenses arbres, il y règne une atmosphère tellement sauvage, je suis sur un nuage. Les babouins nous ont fait un super accueil en envahissant littéralement notre campement.

1 nuit

Bagani, Namibie

Aujourd'hui, nous avons roulé moins d'une heure pour entrer dans la région de Kavango où nous avons regagné Bagani en Namibie par le poste frontière de Mohembo.

 

Bagani est situé sur les rives sud-ouest de la rivière Okavango, à proximité des chutes de Popa (qui n'ont rien d'extraordinaire). Nous sommes partis à la découverte de la réserve de Mahango, vaste zone de savane humide et de forêt dense qui abrite éléphants, hippos, crocos, kudus et impalas.

Et puis, le soir, dans notre campement au cœur d'un jardin exotique incroyable, nous avons eu le droit à un coucher de soleil comme je n'en avais jamais vu. 

Notre campement : Mahangu Safari Lodge, je me souviens surtout du dîner au restaurant (nous n'avions pas fait les courses ce jour là), juste incroyable une telle gastronomie dans un lieu qui semble éloigné de tout.

1 nuit

Grootfontein, Namibie

Nous avons quitté la bande de Caprivi pour nous enfoncer dans le centre de la Namibie pendant plus de 500 kilomètre. Le plus gros du chemin consistait à parcourir la bande de Caprivi pour rejoindre le désert de Kalahari puis à longer la frontière de l'Angola. Nous sommes passés devant de nombreux petits villages paisibles mis à part lors de la traversée de Rundu qui est un gros carrefour commercial avec l'Angola. 

Arrivés à Grootfontein, dans la région d'Otjozondjupa nous sommes dans le triangle d'or de Namibie appelé aussi triangle d'Otavi. On nomme cette région ainsi en référence à la couleur du maïs cultivé de façon intensive ici. C'est une région verte en cette saison des pluies.

A notre arrivée au campement, il y a des suricates partout, nous assistons à leur défilé avec bonheur.

Notre campement : Nous campions au Roy's Rest Camp, une ferme d'hôte très chaleureuse dans un cadre sauvage et soigné à la fois, de nombreuses œuvres d'art et curiosités installées un peu partout dans le jardin.

1 nuit

Parc national d'Etosha, Namibie

Il nous a fallu rouler deux heures pour atteindre le fameux parc natonal d'Etosha, a plus grande réserve du Pays qui nous a permis de découvrir tous les animaux de Namibie. Zèbres, girafes, éléphants, hyènes, lions, oryx, impalas par centaines.

 

Le Parc National Etosha, réputé pour sa faune extrêmement bien préservée, a peu à envier aux grands parcs comme le Kruger en Afrique du Sud. La Namibie limitant jusqu'à présent ses flux touristiques, le parc est encore préservé du tourisme de masse. Il représente 20 000 km2, c'est l'un des principaux sanctuaires de la vie sauvage africaine.

 

Un rêve éveillé pendant 3 jours.

Notre campement : Nous étions installés dans l'aire de camping du Namutoni Camp géré par le parc directement. Il s'agit d'un campement installé à l'entrée du parc, ce qui nous a permis de démarrer nos safaris avant le lever du soleil. Nous avions une parcelle hyper vaste et bien équipée. 

2 nuits

Kamanjab, Namibie

Après un safari au lever du soleil, nous avons roulé direction Kamanjab dont le programme était de visiter un village Himba de Jako. Ce fameux Jako est un afrikaaner qui avait quitté sa ferme pour apprendre la langue des Himbas, passionné par cette culture. Plus tard, il a décidé d'héberger les orphelins himbas dans sa ferme familiale et de l'ouvrir au public pour récolter des fonds.

Certains vous diront qu'il s'agit d'un zoo humain, je pense que tout dépend de l'attitude de nous, visiteurs. Si vous ne nouez pas de contact avec les femmes et enfants du village, vous risquez en effet d'être considéré comme un porte monnaie sur pattes. Pour ma part, j'ai eu la chance de découvrir cet endroit sans aucun autre touriste et j'ai pris du recul sur la situation. Les femmes connaissent le monde extérieur, elles sont là pour montrer la tradition de leurs ancêtres et sont à même de communiquer avec vous via l'interprète qui vous accompagnera. Une expérience qui en apprend long sur cette culture.

Notre logement : Nous avons passé la nuit en chambre double dans la Oase Guest House, une adresse simple mais conviviale.

1 nuit

Palmwag, Namibie

Nous avons conduit un peu plus de deux heures pour atteindre Palmwag, à la limite du Damaraland et du Kaokoland. Nous avons découvert des paysages désertiques surréalistes, où vivent éléphants, zèbres, oryx et koudous.

Nous étions en extase face à ces montagnes rouges parsemées de touffes vertes... Une fois arrivés à bon port, nous sommes partis à la recherche du rhinocéros dans la concession de Palmwag car c'est ici que vivent les derniers rhinos noirs. Nous avons vu des centaines d'animaux mais pas les rhinos !

 

Au soleil couchant, le ciel semblait prendre feu

Notre campement : La Palmwag Lodge et sa piscine qui sert d'abreuvoir pour les éléphants. Un lieu fascinant par sa localisation au beau milieu de nulle part.

1 nuit

Twyfelfontein, Namibie

Nous avons du conduire notre suzuki pendant 3 petites heures pour atteindre Twyfelfontein et nous rapprocher de la côte atlantique. Sur la route, le temps n'était pas long car on se nourrissait des paysages contrastés, tantôt verts tantôt désertiques.

Twyfelfontein est un site géologique majeur en Namibie, une des plus grandes concentrations d'art rupestre d'Afrique. L'UNESCO le qualifie d'ailleurs de "premier site de l'héritage mondial de Namibie". Ces œuvres d'art ancestrales sont immortalisées sur des blocs de pierre rouges qui contrastent avec le bleu du ciel. C'est sous le cagnard que nous avons écouté les explications du guide Damara, passionné et passionnant. Nous avons également admiré la Montagne brûlée, ses paysages lunaires et autres formations géologiques étonnantes

Notre campement : Nous étions garés au  Xaragu Camp géré par des damaras. Nous avions un large emplacement abrité avec toutes les commodités, même le barbecue était prêt, nous n'avons eu qu'à sortir nos grillades !

1 nuit

CapeCross, Namibie

Alors que nous avions une longue journée de route pour rejoindre la côte ouest, nous avons regagné la Skeleton Coast ! La côte des Squelettes est la partie nord de la côte Atlantique de la Namibie, au sud de l'Angola, à partir du fleuve Kunene au sud jusqu'au fleuve Swakop. Cette côte est  nommée ainsi en référence aux carcasses de baleines et de phoques tués par les chasseurs mais aussi aux épaves de navires échoués. Les bushmans dénomment la zone "le Pays que Dieu a créé un jour de colère".

Nous avons assisté au spectacle effrayant des colonies d'otaries en surnombre... Nous avons eu la sensation de voir l'Enfer sur terre. En surpopulation, elles semblent chercher de l'aide au milieu de cette jungle unique en son genre. L'odeur est insoutenable.

Sur la Skeleton Coast

Swakopmund & Sandwich Harbour, Namibie

Swakopmund est une station balnéaire construite en plein désert, un lieu qui nous a fait oublier la sécheresse de la Namibie. Ici, les namibiens aiment passer leurs vacances à faire de la glisse sur les dunes de sable et à déguster des fruits de mer.


Cette ville faisant face à l'océan déchaîné a des airs de bout du Monde. Elle regorge d'exemples historiques d'architecture allemande traditionnelle, contrastant avec les paysages désertiques. 

Au petit matin, nous sommes partis en catamaran pour une sortie de 3 heures dans le lagon de Walvis Bay.  Au programme, pélicans, otaries et excursion dans Sandwich Harbour et ses dunes gigantesques qui tombe à pic dans l'océan, ça m'a presque donné le vertige.

Notre logement : Nous avons dormi à l'Atlantic Guesthouse, immense villa partagée avec d'autres voyageurs, notre balcon surplombait l'océan Atlantique, nous étions au top.

2 nuits

Tropique du Capricorne, Namibie

Après des heures sur la route dans des paysages plus fabuleux les uns que les autres, nous parvenons au Tropique du Capricorne. Ce panneau, planté en plein désert, est notre seul repère à ce moment là. 

Les tropiques sont les deux parallèles du globe terrestre qui délimitent une bande à l'intérieur de laquelle le soleil apparaît au zénith au moins une fois dans l'année. Le tropique du Capricorne porte ce nom car, il y a environ 2 000 ans, le Soleil entrait dans la constellation du Capricorne lors du solstice de décembre.  

Nous savourons cette scène incroyable, dans un décor d'une rare pureté.

Sur la route C14 en direction de Sesriem

Solitaire, Namibie

Nous avons roulé 30 minutes depuis notre camp avant d’atterrir à Solitaire qui porte si bien son nom... Une station service au décor de western avec ses carcasses de vieilles voitures rouillées et ensablées. On surnomme cette localité le Bagdad Café namibien.

Cette terre, longtemps désertée était autrefois nommée Areb et fut rebaptisé Solitaire par la femme de Willem Christoffel van Coller qui a eu la folie d'acheter un terrain ici, au milieu de nulle part. Son nom fait référence au diamant et à l'extrême solitude que l'on ressent ici.

Nous faisons une pause ici le temps de déguster les fameux Apple Struddle de l'épicerie, un passage obligé pour tous les touristes, et autant vous dire qu'il n'y avait pas foule !

Sur la route C19 en direction de Sesriem

Col de la Spreetshoogte, Namibie

Après ces 4 h de route absolument merveilleuses, nous sommes arrivés au pied du col de la Spreetshoogte, montagne reliant le désert du Namib au plateau de Khomas. Le col de la Spreetshoogte fait partie du "Grand Escarpement", une formation géologique majeure de l'Afrique. Ce sont des pentes raides qui encerclent l'Afrique du Sud jusqu'à la Zambie à l'est et à l'Angola à l'ouest. 

Les panoramas sur la savane m'ont coupé le souffle, le bush à perte de vue, une palette de couleurs inimaginable... Nous avons fait halte dans ces paysages le temps d'une nuit, pour notre plus grand plaisir.

Notre logement : Je rêvais des bush tent du Gecko Camp, un endroit sauvage et sublime au cœur du bush. Le soir, nous avions au dessus de nos têtes un ciel étoilé tout à fait majestueux.

1 nuit

Le canyon de Sesriem en Namibie

Une heure après avoir quitté Solitaire, nous arrivions enfin à l'entrée du parc national de Namib Naukluft qui se trouve en partie dans le désert du Namib et dans les monts Naukluft.

Nous sommes arrivés par le canyon de Sesriem, des siècles d'érosion ont creusé les terres sur 1 km de long et 30 mètres de profondeur. 

Nos deux jours ici ont été riches et forts en émotions car c'est à partir de Sesriem que nous sommes partis à la découverte de Sossuslvei et de Daedvlei.

Notre campement : Nous étions stationnés au Namibia Wildlife Resorts Sesriem Campsite, le lieu le plus stratégique pour partir à la découverte des environs. Nous avions un emplacement très vaste et nous n'avions jamais vu autant de monde jusqu'à ce jour. Les sud africains en vacances ici nous ont impressionné par la modernité de leurs campements !

2 nuits

Les dunes de Sossuslvei en Namibie

Au petit matin, avant le lever du soleil, nous sommes partis  à l'ascension des dunes rouges de Sossulvei pour un point de vue déroutant de beauté sur la célèbre mer de sable. Nous avons d'abord grimpé en haut de la dune étoilée numéro 45, puis nous sommes partis à l'ascension de la dune Big Daddy où nous avons pu nous en mettre plein la vue à 325 m d'altitude. Une fois en haut, on s'est laissés glisser en dévalant la pente comme un toboggan jusqu'au Dead Vlei. Et puis, un peu plus au nord, nous avons pu admirer la "Big Mama", une autre dune monumentale.

C'est le site le plus visité de toute la Namibie, la couleur ocre des monumentales dunes constituées du sable du Kalahari, contrastent follement avec la blancheur du désert de set et d'argile à leurs pieds.

Les dunes reçoivent un peu d'humidité de l'océan tout proche, ce qui permet l'existence d'une faune et d'une flore adaptée à la rigueur du climat (geckos, araignées, buissons, lichens...)

Notre campement : Le Namibia Wildlife Resorts Sesriem Campsite

A 45 minutes du NWR Sesriem Campsite

Le DeadVlei en Namibie

Après l'ascension de la dune "Big Daddy" nous avons donc dévalé la pente jusqu'à atterrir dans le Dead Vlei, cette cuvette d'argile blanche au pied des dunes qui offre une scène hors du temps avec ses arbres centenaires. Son nom signifie "le marais mort". La pureté des "pans" d'un blanc immaculé est entachée par des squelettes d'acacias, privés d'eau depuis 400 ans.

Le Daed Vlei est entourée par les dunes les plus élevées du Monde, dont la plus connue est donc surnommée "Big Daddy" et culmine à 800 mètres d'altitude avec une élévation de 325 mètres.

La zone s'est formée lorsque des inondations avaient détourné une rivière ici, créant un marais permettant à des acacias du désert de pousser. Des siècles plus tard, les dunes ont bloqué l'arrivée d'eau, provoquant la mort des arbres figés dans le temps. Les arbres ne sont pas pétrifiés mais la sécheresse empêche leur décomposition.

Notre campement : Le Namibia Wildlife Resorts Sesriem Campsite

Au pied de la Dune Big Daddy

Mariental, Namibie

La terre du désert de Kalahari est particulièrement rouge vif dans cette région, c'est tout simplement sublime. Cette étape nous a offert une magnifique impression d’espace infini, au cœur des dunes environnantes.

 

Ici, nous avons nourri nos yeux de ces couleurs surréalistes et avons rencontré les guépards de la réserve.

Notre campement : Le Bagatelle Kalahari Ranch dans lequel nous campions comme des rois, nous avions pour nous tous seul une petite maisonnée avec salle d'eau privée. Un délice

1 nuit

Windhoek, Namibie

Dernier jour avec notre 4x4 roof tent, nous avons roulé 3 heures pour regagner Windhoek, capitale de Namibie.

 

De retour, nous avons pu rendre notre véhicule. Nous nous sentions bien démunis après un mois, ce suzuki était devenu notre petite maison et nous ne voulions pas nous en séparer. Mais l'aventure nous attendait en Afrique du Sud, et notre guesthouse nous tendait les bras avec sa chambre double tout confort et sa piscine...

Notre logementGuesthouses Rivendell.

1 nuit

CapeTown, Afrique du Sud

Depuis Windhoek, nous voyagé en bus de nuit plus de 20 heures (!) pour rejoindre Cape Town en Afrique du Sud.

 

Nous avons résidé 3 jours en plein centre (City Bowl) afin de profiter du réveillon du jour de l'an, du Minstrel Carnival et du Water front. Puis, nous avons logé dans le quartier de Sea Point les 3 autres nuits.

En une semaine, nous avons eu le temps d'arpenter la capitale et ses quartiers colorés.

Notre hôtel dans le City Bowl : Ikhaya Lodge, un superbe hôtel dans le quartier historique, très bien placé pour démarrer une visite du centre de la ville.

Notre hôtel dans le Sea Point : Sweet Lemon, une guesthouse à 200 m de l'ocean, à l'ambiance familiale et proprette.

6 nuits

Le Cap de Bonne-Espérance, Afrique du Sud

Lorsque nous avons décidé de loger dans le quartier excentré de Sea Point, nous avons loué une voiture pour découvrir le Cap de Bonne-Espérance (Cape of Good Hope).

Le cap de Bonne-Espérance est un point de jonction de deux courants maritimes contraires, le "Benguela", un courant froid venant de l'ouest et le courant des Aiguilles,  un courant chaud venant de l'est. Contrairement aux idées reçues, le cap de Bonne-Espérance n'est pas le point le plus austral de l'Afrique, c'est le cap des Aiguilles qui possède cette qualité.

La péninsule fait partie d'une réserve naturelle qui appartient au "Table Mountain National Park". Nous avons découvert, depuis ce  promontoire rocheux sur la côte atlantique, des paysages sauvages envahis par les autruches, les manchots du cap et des milliers d'oiseaux.

En outre, la promenade fut parfumée car le cap de Bonne-Espérance comprend plus de 1000 espèces de plantes indigènes dont un bon nombre sont endémiques !

A 1 h 30 de route depuis le centre de Cape Town

Durban, Afrique du Sud

Nous avons quitté le Cap par avion pour nous rendre à Durban, dernière étape de ce périple en Afrique Australe.

J'ai réellement adoré marcher dans  les rues de Durban, populaires, parfumées, très vivantes ! Et puis, lorsque nous avons mis nos pieds dans l'Océan Indien pour la première fois, le plaisir fut terrible !

Cette ville métissée possède des influences africaines, indiennes et coloniales, c'est un vrai patchwork de cultures, la ville est vraiment agréable à découvrir, bref, ce fut un coup de cœur pour moi !

Notre hôtel : Nous logions au Belaire, un très grand hôtel face à la plage pour 50€ la chambre double ultra confortable.

3 nuits

Colenso en Afrique du Sud

Le but ultime de ce voyage était de retrouver des amis zulu dont j'avais perdu l'adresse. J'avais juste le nom d'un village : Colenso dans le KwaZulu Natal, à 3 h de Durban. 

 

Aidée par la population locale j'ai réussi à atteindre leur habitation. Un jeu de piste incroyable, un rêve qui s'est réalisé.

 

Le groupe que je cherchais se nomme "Colenso Abafana Benkokhelo", les six membres du groupe nous ont offert un concert privé rien que pour nous, dans la hutte de leur village.

 

Un grand moment, juste avant de décoller pour la France après ce voyage magnifique du début à la fin.

3 nuits