Rencontre avec les Himbas en Namibie

Le peuple Himba est une tribu qui a conservé des traditions ancestrales, tant au niveau social, vestimentaire, que religieux ou alimentaire. C'est près de 10 000 personnes himbas qui vivent en Namibie aujourd'hui. Lors de notre voyage de 45 jours en Afrique Australe, nous avons traversé la Namibie et avons rencontré à Kamanjab un homme qui oeuvre pour la cause du peuple Himba, nous avons donc visité son village.

enfants Himbas en Namibie

I - Le peuple Himba

1. Origines et caractéristiques du peuple Himba

Le peuple Himba qui appartient au groupe linguistique "bantou" (bantou se traduisant par "humains" en kikongo et définissant une typologie de langage), fait partie du peuple Herero (ce dernier étant composé de plusieurs ethnies). Ce sont originellement des pasteurs nomades (éleveurs), devenus chasseurs cueilleurs par la force des choses.

Venant au départ de l'Afrique des Grands Lacs, ils ont traversé la rivière Kunene au 16 ème siècle. Cette rivière est aujourd'hui la frontière entre Angola et Namibie. Arrivés de l'autre côté de la rive, il ont découvert que les peuples éleveurs Ovambo et Nama occupaient déjà les meilleures terres, ils ont donc migré un peu plus bas vers le Kaokoland. Kaokoland se traduit par ""terre isolée" et pour cause, les points d'eau étaient rares, les terres arides et la survie ici était une épreuve de chaque instant. Le peuple a donc adopté un mode de vie semi-nomade, allant de points d'eau en points d'eau sur d'immenses distances.

Leur isolement les a rendus vulnérables, ils se sont donc fait piller leur bétail par des Namas, les obligeant à se replier en Angola où ils pratiquaient la chasse et la cueillette pour survivre.


C'est à cette époque que l’appellation "Himba" leur a été donné, elle signifie "Mendiants"...

Le peuple himba est de religion animiste, ce qui signifie que leurs croyances en les âmes et les esprits prennent source dans tous les éléments naturels et les êtres vivants.

Histoire du peuple Himba

2 . Colonisation, les ennuis commencent...

Alors que les Himbas vivaient du coté angolais, ils ont subi la colonisation portugaise. Ils ont alors été engagés par les portugais comme mercenaires pour lutter contre les "rébellions indigènes". Avec l'argent amassé avec ces activités contraintes, il ont racheté du bétail.

Au début du 20 ème siècle, la colonisation allemande a plongé la Namibie dans le sang. En 1904 a commencé le massacre des Héréros (dont les Himbas en place) et des Namas, abomination instaurée par un général allemand qui commandait les forces coloniales dans l'actuelle Namibie. Un terrible programme d'extermination qui a entraîné la mort de 80 % des autochtones (65 000 Héréros et près de 20 000 Namas).

Colonialisme Namibie massacre hereros

source 1 / source 2

Dans les années 1920, pendant la colonisation sud-africaine, la plupart des Himbas qui se trouvait en Angola a traversé à nouveau la rivière Kunene pour finalement retourner vivre dans le Kaokoland. C'est sans compter sur le fait que, le gouvernement sud africain interdisait aux Himbas de faire du commerce de bétail hors de leur région, les plongeant alors dans la sédentarité et l'autarcie.

En 1970, avec le temps, les Himbas avaient reconstitué un important bétail mais une vague de sécheresse sans précédent, suivie de la guerre d'indépendance, ont à nouveau décimé leur cheptel. Jusqu'à l'indépendance qui n'arrivera qu'en 1990, les himbas ont survécu avec difficultés, reprenant peu à peu leur vie nomade.

3. Le peuple Himba aujourd'hui

Les Himbas vivent en grande majorité au nord de la Namibie, la plupart d'entre eux résidant dans la région du Kaokoveld, en minorité sur ce territoire occupé par ceux que l'on appelle aujourd'hui les "héréros". Une minorité de descendants du peuple Himba vit en Angola à la frontière namibienne.

Avec l'arrivée des touristes à la fin du 20 ème siècle, les himbas ont été trop rapidement noyés dans le monde occidental qui a envahi ses terres. Ils y ont trouvé une autre source de revenus avec l'artisanat, perdant peu à peu leurs traditions. Le danger principal a alors été l'alcool bon marché auquel ils ont eu soudainement accès...

A l'inverse des Héréros, les Himbas n'ont pas été influencés par les colons sud africains dans leur mode de vie, leur religion ou leur mode vestimentaire. ​De ce fait, les Himbas sont aujourd'hui considérés par les Héréros, qui portent de grands chapeaux et de longues robes au style victorien, comme des êtres mal éduqués.

Hereros et Himbas difference

II - Visite d'un village Himba

1. Faut-il visiter un village himba ?

J'ai souvent lu que les camps Himbas dans le Kaokoland étaient des "zoos humains", terrible expression. Il est évident que les peuples, manquant cruellement de ressources et de perspectives d'avenir pour leurs communauté, ont du chercher des moyens de survivre dans le contexte actuel. Comprenant que les touristes étaient prêts à payer pour en savoir plus sur leur culture, ils y voient un moyen de conserver leur style de vie et de développer une activité touristique et commerciale en acceptant des visites, en vendant de l’artisanat et en organisant des démonstrations de leur savoir faire.