Puno au Pérou, Virgen de la Candelaria et îles Uros

Puno est une ville du sud du Pérou qui culmine à 3827 mètres, au bord du lac Titicaca, le plus haut lac navigable au monde. Elle est baptisée "la capitale folklorique du Pérou" car s'y déroulent de nombreux festivals traditionnels où danseurs et chanteurs aiment se réunir, ce qui attire les péruviens par milliers. La ville de Puno est encerclée par quatre montagnes, lui donnant un visage particulièrement typique des Andes. Il s'agit des monts Azoguini, Machallate, Cancharani, et Pirhua Pirhuani. Les touristes se rendent principalement ici pour découvrir les îles flottantes Uros. 

 

 

Que faire et que visiter à Puno ? Quand s'y rendre ? Où loger ? Je vous dis tout.

 

I - Visiter la ville de Puno

 

Si vous ne découvrez pas Puno en période de festival, ou que vous y passez plus d'une nuit, vous pourrez vous offrir de jolies promenades rythmées par les points d’intérêts de la ville que voici. J'ai pour ma part choisi de passer deux nuits à Puno afin de profiter du festival Virgen de la Candelaria, des visites de la ville et des îles Uros. Je vous présente avant tout les sites remarquables de la ville et plus bas je vous en dis plus sur les festival et les îles flottantes.

 

1. La Place des Armes de Puno et sa cathédrale

De style baroque andin, la Cathédrale Saint-Charles-Borromée domine la place de la ville (Plaza de Armas) de Puno. Elle a été construite au 18ème siècle par les jésuites. Son portail sculpté est particulièrement remarquable !

Horaires d'ouverture de la cathédrale de Puno : De 8h à 18h avec coupure de 12h à 15h. Entrée libre


2. Le Condor Hill Point ou Mirador de Kuntur Wasi

 

Pour avoir une vue imprenable sur la ville de Puno et le Lac Titicaca, il faut gravir les marches qui mènent au Condor. Comptez environ 20 minutes pour la montée.

 

 

3. Le Parque Pino et l'église San Juan de Puno

 

Situé à 5 minutes de la place des Armes Puno, on accède à ce petit parc en traversant la rue piétonne Jiron de Lima. La couleur bleue des bâtiments et la jolie façade jaune de l'église de San Juan en toile de fond offrent un cadre relaxant. Nous avons rêvassé sur les bancs en observant la vie locale. Un lieu très agréable à inclure dans votre promenade à travers la ville. 

 

 

4. La colline Huajsapata

 

Le Cerro Huajsapata ou "Cerrito Huajsapata" est un mirador du nord-ouest de la ville de Puno. Il doit son nom à la chanson "témoin de mes amours" (qui se dit Huajsapata), chantée en l'honneur de ce monument. Au sommet vous découvrirez la statue de Manco Cápac, fondateur de l'empire Inca. La rumeur raconte qu'il y a des passages souterrains dans la la colline de Huajsapata pour accéder au temple de Coricancha, dans la ville de Cusco... 

 

 

5. L'Arco Deustua

 

L'arche de pierre Arco Deustua date de 1847, il a été érigé en hommage aux anciens combattants de la guerre d’indépendance du Pérou. Pour s'y rendre, il suffit de longer la rue piétonne Jiron de Lima, elle est juste à coté du Parque Pino cité plus haut.

 

6. Le navire Yavari (fermé en 2019 pour rénovation)

 

Situé à 45 minutes de marche du centre (ou 10 minutes en voiture), le Yavari, amarré sur le lac Titicaca est un lieu emblèmatique de la ville de Puno. Ce navire à vapeur du 19ème siècle reconverti en chambres d'hôte est le premier grand navire à avoir navigué sur le lac Titicaca. Le Yavari était une commande du gouvernement bolivien qui avait besoin en 1861 d'embarcations pour le transport de marchandises et de passagers sur le lac Titicaca. Le bateau n'a pas été construit sur place, il a été conçu en Angleterre et a du être démantelé pour traverser l'atlantique en kit. Il a été livré au Cap Horn où il a été monté jusque là pièce par pièce ! C'est un site étonnant qui fait la fierté des locaux. 

 

La visite de ce bateau est habituellement possible mais suspendue jusqu'à la fin de la restauration.

Informez-vous sur l'avancée du chantier sur le site officiel du Yavari.

 

6. Le plan de la ville de Puno

 

Pour vous permettre de comprendre où sont les lieux cités plus haut, voici le plan de la ville de Puno.

II - La Festividad de la Virgen de la Candelaria

 

La "Festividad de la Virgen de la Candelaria", traduire "Fête de la Vierge de la Chandeleur", est la plus grande festivité de Puno, elle a lieu en février chaque année et réunit plus de 60 000 artistes danseurs et musiciens. Nous n'étions pas là par hasard puisque nous avions visé une arrivée à Puno le 2 février pour l'occasion ! La ferveur s'empare alors de la ville, dévalant la rue Jiron Lima jusqu'à la place pour finir au pied de la cathédrale. C'est un événement qui vous plongera dans le folklore péruvien dans toute sa splendeur ! 

 

 

A la terrasse ombragée d'un café pour le lancement du défilé, j'étais aux premières loges ! Puis, j'ai suivi le cortège jusqu'à la place où je me suis assise sur les marches de la cathédrale de Puno.

 

 

Cette tradition remonte au 18 ème siècle. Il s'agit d'une longue procession qui commémore la Vierge pendant 15 jours. C'est la plus grande manifestation culturelle, musicale, de danse et religieuse du Pérou ! Elle a même été ajoutée au patrimoine culturel immatériel de l'UNESCO en 2014.

 

 

Les jupons tournent à droite, à gauche, et inversement, pendant des heures... Les costumes sont multiples et superbes, chaque troupe présentant une tradition péruvienne différente, des costumes et danses bien distincts.

 

 

Il parait que les festivités de la Candelaria à Puno impliquent parfois jusqu'à 100 000 danseurs et musiciens !! Et ce sont plus de 30 000 personnes qui sont concernées par son organisation.

 

 

Pour assister à la parade, chapeau, parasol et boissons fraîches sont de rigueur !

 

III - Uros, les îles flottantes de Puno

 

Les îles Uros sont des îles flottantes artificielles, fabriquées à partir de totora, un jonc local. Ce sont d'immenses radeaux rattachés à des poteaux plantés dans le sol marin. Elles ont été construites par un peuple disparu depuis 1950. ils se nommaient "les gens du lac" ou "les fils du soleil" en langue uruquilla. Ce sont aujourd'hui les aymaras de Puno qui les habitent à des fins touristiques. Les locaux perpétuent les traditions ancestrales et entretiennent les îles qui attirent de nombreux touristes.

 

 

Nous avons cédé aux propositions d'un sympathique rabatteur qui nous invitait à faire un tour sur les îles Uros du Lac Titicaca, à seulement 30 minutes de là en bateau. Le rabatteur qui nous a vendu le petit tour sur les îles nous a demandé l'équivalent de 5 euros chacun. A ce prix là on a dit oui sans trop réfléchir, comme on irait visiter un musée.

 

Sur l'île, les maisons et tout le mobilier sont fabriqués en roseaux totora. La cuisine et le feu sont fait avec beaucoup de précautions sur une dalle en terre cuite. On recense 40 îles habitées.

 

 

Notre guide nous a précisé que nous allions découvrir une île habitée mais nous étions clairement dans une "île musée" avec beaucoup de mise en scène pour les touristes, comme une représentation un peu théâtrale de la vie sur les îles voisines. Pas de soucis pour ça mais on sent que les guides cherchent à nous faire avaler des couleuvres quand même... Une fois sur les îles, le soi-disant "chef" nous a demandé 10$ chacun pour faire vire sa communauté, ce que nous n'avions pas en poche car nous avions laissé nos bolivianos à l’hôtel. Il n'était pas content mais nous n'étions pas prévenus ! Nous étions clairement tombés dans un attrape-touriste....  Au final ce fut tout de même intéressant, joli et rafraîchissant :)

IV - Où se loger à Puno ?

 

Je vous propose deux options en fonction de votre budget.

 

La Casa Rojitas pour une auberge économique

 

Pour un petit budget, choisissez La Casa Rojitas qui propose des chambres doubles à partir de 11€ ou des chambres en dortoir privés à 6€ par personne si vous êtes 4. Il y a un jardin, de nombreuses commodités et un excellent accueil.

 

Le Tierra Viva Puno pour un standing occidental

 

Pour un hôtel à deux minutes de la place des Armes avec un lit très confortable et tous les services dont vous pouvez avoir besoin, foncez à Tierra Viva Puno. Lumineuses et spacieuses, les chambres sont dotées d'un mobilier élégant et de grandes fenêtres et même d'un balcon selon votre réservation. Les chambres doubles sont à 80€.

 

V - Quels transports pour et depuis Puno ?

 

  • Depuis / vers Copacabana en Bolivie : 2h30 en bus avec temps de passage de la frontière en plus
     

  • Depuis / vers Cusco : 6h30 en bus (de jour ou de nuit)

Après Puno, on va où ?

 

Après cette journée à Puno, nous avons passé la frontière pour descendre à Copacabana en Bolivie .

 

Notre étape précédente était la ville de Cusco où nous avons pu visiter le Machu Picchu et explorer Chinchero

 

Découvrez tout mon itinéraire de voyage de 45 jours en Amérique du Sud

 

 

Please reload

Suivez-moi :

  • Facebook - Globe Trotting
  • Instagram - Globe Trotting
  • Twitter - Globe Trotting
  • Pinterest - Globe Trotting

EXPLOREZ LE BLOG :

PREPARATIFS DE VOYAGE

Préparatifs de voyage

Mes voyages.jpg

Récits de mes voyages

ACCESSOIRES.jpg

ACCESSOIRES VOYAGE

paysages du monde.jpg

Paysages du Monde

cadeaux voyageurs.jpg

CADEAUX VOYAGEURS

TROUVEZ DES BONS PLANS :

BILLETS D'AVION

Achetez vos vols au meilleur prix

Billets avion

Hôtels & appartements

Dénichez les meilleurs logements

Hotels voyage

VOYAGE SUR MESURE

Réalisez le voyage de vos rêves (devis rapide et gratuit)

Agence de voyage.png

CATÉGORIES 

du blog :

Les articles similaires qui vont vous intéresser 

Please reload