De Gobabis en Namibie à Ghanzi au Botswana. Début d'un long roadtrip

Voici les deux premières étapes de notre roadtrip en Afrique Australe. Nous avons d'abord rejoint Gobabis en Namibie puis passé la frontière du Botswana afin de nous diriger vers Ghanzi, capitale du Kalahari, ce désert rouge hypnotique situé entre les bassins des fleuves Zambèze et Orange.

 

 

Ci-dessous notre itinéraire pour ces deux premières étapes à Gobabis et Ghanzi.

 

Le Kalahari couvre une large partie du Botswana et représente la plus grande étendue de sable au monde !  Rouler sur cette terre était magique... Nous étions seuls au milieu de paysages fascinants où la nature règne. Car si cette zone est dénommée désert, elle n'en est pas moins luxuriante et les grands animaux s'y déplacent en liberté dans les zones protégées, à la recherche d'eau et de nourriture. Laisser traverser les girafes et les éléphants était ainsi notre quotidien...

I - Location du 4x4 avec tente sur le toit 

 

Lors de notre road-trip de 45 jours en Afrique Australe, nous avons loué un 4x4 roof tent (avec une tente sur le toit donc!) pour parcourir la Namibie et le Botswana en self-drive.

 

Pour cette location, nous avons opté pour une formule autotour qui consiste à louer le véhicule en même temps que les réservations de camping et de lodges. 

 

C'est à Windhoek, capitale de la Namibie que nous avons loué notre véhicule via une formule "autotour'. Un véhicule tout équipé avec un lit double sur le toit, un frigo dans le coffre et tout le matériel nécessaire pour cuisiner et nous mettre à table tous les soirs sur nos campements.

 

II - Gobabis en Namibie

 

1. Notre tout premier campement : Zelda Game & Guestfarm à Gobabis

 

Après avoir roulé trois heures sur la B26 dans le désert du Kalahari, croisant des singes et des phacochères par dizaines et nous sommes arrivés sous des trombes d'eau à notre campement au Zelda Game Farm situé à Gobabis.

 

Dans ce petit paradis inondé, nous avons garé notre véhicule au milieu des flaques boueuses. Mais par magie, le beau temps est revenu, le sol a séché en un rien de temps et nous avons senti le soleil prendre le pas sur la pluie. Nous sommes donc partis à la découverte de la ferme où nous avons pu saluer lapins, dindes, guépards et léopards !

 

 

Avant de préparer notre dîner avec notre petit réchaud, nous avons assisté à celui des fauves. Puis, nous avons installé notre cuisine nomade pour la première fois, réchauffant des boites de conserve en regardant le ciel étoilé nous recouvrir... 

 

2. Notre première nuit sur le toit de notre 4X4

 

Nous avons ensuite dormi dans notre tente en hauteur pour la première fois. C'est le plus confortable des hôtels (nous avions acheté des coussins dans l'après midi donc nous étions au top!).

 

 

Lorsque nous avons fermé les yeux, nous avons découvert que la nuit est ici particulièrement musicale ! Chants d'oiseaux, crapauds, poules et insectes nous rappelaient leur présence tout au long de la nuit et nous réveillaient dès le petit matin.

 

3. Mon ami le suricate

 

Au lever du soleil, pendant que je buvais mon café, un suricate est venu me voir, s'est accroché à moi, est monté sur mon épaule, a grimpé dans notre voiture et a sauté dans mes bagages. Moi j'étais ébahie et je ne pouvais m'empêcher de le caresser comme un chaton.

 

 

Mais j'apprendrai par la suite qu'il est déconseillé de trop tripoter les animaux sauvages, même s'ils sont demandeurs, car ils sont malheureusement souvent porteurs de maladies diverses et variées. Je lui ai donc fait mes adieux mais il était si attachant que j'avais envie de l'adopter.

 

III - Direction Ghanzi, que le spectacle commence !

 

1.  Passage de douane dans la bonne humeur

 

Nous avons quitté Gobabis en matinée et après avoir roulé une petite heure, nous étions déjà arrivés à la frontière de la Namibie (Trans Kalahari border control). Nous sommes ensuite entrés au Botswana en empruntant le Mamuno border control. L'accueil de la police des douanes nous a fait comme un choc. Nous avons reçu de grands sourires et beaucoup de phrases bienveillantes telles que "have a safe trip", "welcome", "enjoy"... 

 

 

2.  Petite halte à la ville de Ghanzi

 

Nous avons ensuite roulé deux heures dans le désert le plus total. On ne croisait aucun être humain mais quelques singes. Arrivés à Ghanzi, nous avons enfin aperçu du monde lors de notre pause entre le "shoprite"  et le "PEP" où nous avons acheté des tissus pour calfeutrer les fenêtres du véhicule. La ville en elle-même se résume à une station essence, une banque et quelques commerces. Elle n'a rien de charmant ni de particulier, par contre, ses alentours ont tout à offrir (et nous ne tarderons pas à le découvrir).

 

 

 

Des vendeurs ambulants défilaient autour de nous, les enfants nous regardaient timidement mais il n'y avait pas foule pour autant et l'ambiance était détendue. Après avoir passé une petite heure à discuter avec des passants curieux, nous avons quitté la ville pour rejoindre notre premier camp au Botswana... 

 

3. Et enfin... sur la route, les animaux sauvages !

 

Lorsque nous avons pris la route pour Motswiri, le spectacle commençait réellement à ce moment là ! Nous avons été émerveillés tout au long de la route, par des dizaines de somptueuses oryx (les "gemsbox" en anglais), des pintades d'Afrique, des impalas (biches élégantes) et des oiseaux de toutes les couleurs.

 

 

Et puis, nous avons poussé un cru de joie (qui retentit encore dans ma tête) lorsque nous avons aperçu un troupeau d'éléphants en train de traverser la route... Ces premières rencontres avec le monde sauvage furent sensationnelles.

 

 

Pour finir, nous avons suivi une piste de terre qui nous conduisait à notre campement. Nous n'avions pas de GPS mais avec la carte papier, les instructions du loueur et l'aide des rares passants nous avons finalement trouvé notre chemin.

 

 

4.  Le campement de Motswiri et les insectes géants

 

Arrivés au Motswiri Game Lodge, c'était le désert le plus total ! Une parcelle défrichée, au cœur de la savane, occupée par des insectes démesurés et en plein cagnard. Une salle de bain en pierre, très sommaire, habitée par des araignées. On a posé nos sacs et j'ai découvert autour de moi, des dizaines de mille pattes de 20 centimètres de long, des familles entières de scarabées gros comme des abricots et des colonies d'insectes rouges non identifiés... bigre !

 

 

5.  Premier "game drive" au Botswana (safari)

 

Rapidement, nous sommes partis pour notre premier safari dans la réserve. Et là, c'était l'orgie : oryx, girafes, koudous (antilopes), buffles, sangliers et oiseaux par milliers... Notre guide nous a raconté le mode de vie des bushmen (les hommes du bush), nous expliquant combien la chenille était au centre de l'alimentation du Pays (gloups) !

 

 

6. Retour au camp et erreur de débutant

 

Après cette sortie extraordinaire, retour au camp. Le temps de nous rafraîchir d'une bière (grâce à notre glacière électrique que nous n'avions pas coupé, ce qui nous vaudra une première panne...), la nuit est tombée très rapidement et nous nous sommes fait surprendre par le ciel étoilé !  

 

 

Comme des débutants, nous avons donc fait le feu trop tard, nous cherchions donc des brindilles dans l'obscurité. Leçon du jour : ne jamais attendre la tombée de la nuit pour cuisiner, sinon les insectes sont du repas.

 

La lampe à huile qui servait d'éclairage dans la salle de bain ne fonctionnait pas. On avait bien sur notre lampe de poche. Pendant que nous prenions notre douche sous un mince filet d'eau, les insectes, énormes, nous surveillaient tous du coin de l’œil.

 

Nous avons donc dîné à la belle étoile, je cuisinais à la lampe frontale au cul du camion. Un rêve éveillé et beaucoup de frissons car nous dormions dans l'inconnu, sans repères, très loin de notre zone de confort.

 

 

Nous avons passé une nuit magique mais pas silencieuse du tout. Des milliers de sons étranges émis par des animaux non identifiés nous laissaient sans voix, un instant mais j'ai même eu très peur des fauves qui rôdent, je me sentais si vulnérable dans notre petite tente. Finalement, le hululement de la chouette m'a bercée et cette nuit fut pour le moins exquise.

La suite de nos aventures au Botswana

 

Et l'aventure ne fait que commencer.... ! 

 

Nous avons opté pour une formule "selfdrive" pour effectuer ce voyage, ça consiste à louer un 4x4 avec tente sur le toit et de partir avec un itinéraire détaillé déjà préparé et tous les campements (et lodges exceptionnellement) déjà réservés. Pour effectuer le même voyage, demandez un devis ici (gratuit et rapide!).

 

Découvrez l"intégralité de mon itinéraire de voyage au Namibie et au Botswana

 

Please reload

Suivez-moi :

  • Facebook - Globe Trotting
  • Instagram - Globe Trotting
  • Twitter - Globe Trotting
  • Pinterest - Globe Trotting

EXPLOREZ LE BLOG :

PREPARATIFS DE VOYAGE

Préparatifs de voyage

Mes voyages.jpg

Récits de mes voyages

ACCESSOIRES.jpg

ACCESSOIRES VOYAGE

paysages du monde.jpg

Paysages du Monde

cadeaux voyageurs.jpg

CADEAUX VOYAGEURS

TROUVEZ DES BONS PLANS :

BILLETS D'AVION

Achetez vos vols au meilleur prix

Billets avion

Hôtels & appartements

Dénichez les meilleurs logements

Hotels voyage

VOYAGE SUR MESURE

Réalisez le voyage de vos rêves (devis rapide et gratuit)

Agence de voyage.png

CATÉGORIES 

du blog :

Les articles similaires qui vont vous intéresser 

Please reload