La forêt de pierre, les Tsingy de Bemaraha de Madagascar

Le parc national Tsingy de Bemaraha de Madagascar abrite des paysages karstiques spectaculaires, jamais vus ailleurs. Surnommé "Forêt de pierre", le parc offre un paysage très particulier qui s'observe uniquement sur l'île rouge de Madagascar. Cette forêt karstique est un massif calcaire fortement déchiqueté formant des pics aiguisés comme des couteaux. Les lémuriens se plaisent ici et on les observe facilement.


Les Tsingy sont d'immenses cathédrales de calcaire sorties de terre il y a des millions d'années. La randonnée dans la réserve est saisissante !

Découvrir les Tsingy de Bemahara

La réserve des Tsingy de Bemaraha s'étend sur une superficie de 157 000 hectares et se situe à une altitude allant de 150 et 700 mètres de haut. Le parc se situe à 300 kilomètres de Tananarive dans le centre-ouest de Madagascar. Ci-dessous la carte qui vous permet de localiser le parc sur l'île de Madagascar. Pour vous y rendre vous devrez d'abord rejoindre Belo sur Tsiribihina pour ensuite rouler jusqu'à Bekopaka via un sentier forestier et des traversées du fleuve Manambolo.


A l'origine, cette "forêt de pierre" n'est qu'un immense plateau de calcaire déchiqueté par les pluies.

Avec le temps, se sont formées des aiguilles, canyons, fissures et crevasses... Tranchants comme des rasoirs et pointus comme des éperons.



Les Tsingy de Bemaraha se sont formés en grande partie dans des cavités sous la surface de la terre et les parties supérieures ont quant à elle été ciselée par les pluies durant des millénaires.

Une promenade sur les sentiers des Tsingy de Bemahara promet la rencontre de lémuriens, mangoustes, oiseaux et reptiles car la réserve abrite des forêts primaires. Tsingy a pour origine le verbe malagasy mitsingitsingy qui se traduit littéralement par "marcher sur la pointe des pieds". En effet, pour s'y déplacer il faut faire preuve d'agilité.

La visite libre de ce paysage insolite est interdite pour des raisons de sécurité, vous devrez donc partir accompagné d'un guide qui vous aidera à vous repérer et vous dénichera les animaux difficiles à repérer pour les non connaisseurs.

Ma visite des Tsingy de Bemahara

Lors de mon voyage seule à Madagascar, j'avais pour priorité de découvrir ce sanctuaire minéral.

Il existe plusieurs parcours, d'une heure à une journée entière. Un guide est obligatoire.


J'ai choisi de faire la grande boucle de 7 heures (une partie du circuit Andamozavasky + le circuit Broadway + le circuit Ranotsara) pour explorer les grands tsingy en long en large et en travers et de traverser des ponts de singe absolument vertigineux.


Pour que l'on organise votre voyage à Madagascar, je vous invite à demander un devis, gratuit et sans engagement.

Voici un résumé de ma journée dans les Tsingy :

7h45. Départ de mon hôtel (cf bas d'article). La route est démente pour arriver au parc, ce ne sont que des bosses pendant une heure, le 4x4 est malmené dans tous les sens mais nous avons un roi du volant.

9h00. Notre guide Alicia nous accueille et nous explique le parcours que nous nous apprêtons à effectuer. 6 heures de ballades avec une pause, soit un périple de 9h à 16h.

Pour commencer, nous traversons la jungle de la forêt primaire, nous découvrons des arbres incroyables, grouillant de lémuriens et d'oiseaux tropicaux. On se sent tout petit dans ce décor impressionnant.

Nous marchons ensuite jusqu'aux premiers Tsingy, nous réalisons combien les roches sont pointues et tranchantes. Le paysage à perte de vue est hallucinant, j'ai la sensation d'être sur une autre planète, c'est absolument extraordinaire ! Je découvre d'immenses cathédrale de calcaire, des canyons aux pics acérées, des passages au cœur des grottes et des tunnels forestiers. Le belvédères offrent des panoramas incroyables.

Nous traversons ensuite notre premier pont de singe et après avoir vu plusieurs lémuriens blancs, roux et bruns passer au dessus de nos têtes, nous tombons nez à nez avec un microcèbe, le plus petit primate du monde. C'est un lémurien qui vit la nuit mais nos pas ont du le réveiller, il sort sa tête rapidement et retourne se coucher dans son arbre.

Nous portons un baudrier car certains passages sont raides, glissants, étroits... La marche n'est pas difficile mais il faut avoir des jambes en bonne santé et un peu d'équilibre pour se rendre ici. Les paysages que nous traversons sont tous plus dingues les uns que les autres...

Nous devons emprunter une grotte pour atteindre l'autre partie des Tsingy, on se faufile dans des passages étroits où la lampe frontale est obligatoire car il n'y a aucune source de lumière par endroits. Les parois de la grotte sont en calcaire blanc, on se croirait en expédition dans un chou-fleur géant !

Nous déjeunons en compagnie d'une mangouste rouge, à l'abri de la chaleur caniculaire.

Dès que nous sommes exposés au soleil, nous ressentons le besoin de boire 2 litres d'eau tant les températures sont élevées. Nous arrivons ensuite au second pont, le point de vue est digne d'un décor de science fiction, les paysages sont encore plus fous que les précédents et de plus en plus beaux.

En bref, un endroit incontournable si vous prévoyez un voyage à Madagascar... !

Où dormir pour visiter les Tsingy de Bemahara

Je vous recommande de passer deux nuits dans les huttes Tanankoay, tenu par un couple franco-malgache très accueillant.

J'ai dormi dans un bungalow Ankoay, grand toit de chaume en forme de A, avec moustiquaire, ventilation et salle de bain. Pour me prélasser j'avais des chaises du pays Zafimaniry (Ethnie de l’est de Madagascar) dans le superbe jardin tropical.

Les plus belles photos des Tsingy de Bemahara

source photos


Pour que l'on organise votre voyage à Madagascar, je vous invite à demander un devis, gratuit et sans engagement.


A découvrir :


Récits de voyage

Blog Voyage - Mes Récits

Accessoires voyage

Blog Voyge -Accessoires

Préparatifs Voyage

Blog Voyage - Préparatifs

Paysages du Monde

Blog Voyage - Paysages du Monde