Belo-sur-Tsiribihina, Madagascar

Belon'i Tsiribihina ou Belo-sur-Tsiribihina se situe dans la région de Menabe sur la côte ouest de l'île de Madagascar. C'est un petit village qui voit défiler les voyageurs en provenance d'Antsirabé et en partance pour l'allée des Baobabs et les Tsingy de Bemahara. Les marchés d'artisanat de Belon'i Tsiribihina regorgent de produits locaux qui constituent des souvenirs pour les touristes.


crédit photo


J'y suis passé deux fois : La première fois après avoir descendu le fleuve Tsiribihina en pirogue, j'ai du rejoindre le village de Belo-sur-Tsiribihina pour une nuit, avant de partir en direction des Tsingy. Le chemin a été épique... J'ai du ensuite repasser par Belo pour atteindre l'allée des Baobabs.


Ci-dessous la carte qui vous permet de localiser Belon'i Tsiribihina à Madagascar. Pour vous rendre depuis Antsirabé prévoyez une longue journée de route à travers des canyons et paysages montagneux somptueux.

Mon trajet vers Belo sur Tsibirihina

Sur le toit du 4X4 jusqu'à Tsimafana

Notre pirogue nous a déposés dans un débarcadère dont je ne connais pas le nom. Nous étions un petite groupe de 10 personnes (5 français, 1 anglais, 2 espagnols, 1 guide, 1 chauffeur et moi-même) mais un seul 4x4 est venu nous récupérer, l'autre véhicule étant resté en rade sur la route ("ça fait partie de l'aventure" étant LA phrase magique des guides).

Du coup, je me suis dévouée avec Coline et Solène, deux sœurs made in France, pour faire le trajet depuis l'embarcadère jusqu'à Tsimafana sur le toit du 4X4. Nous avions un point de vue unique sur les baobabs par centaines, nous devions nous cramponner fermement car la piste était loin d'être lisse mais les sensations fortes nous ont beaucoup plu ! Nous avons passé plus d'une heure ainsi, c'était magique.

Traversée du fleuve Tsiribihina à Tsimafana

17h00. Nous arrivons à Tsimafana pour traverser de l'autre côté de la rivière Tsiribihina.

Nous patientons un peu avant l'arrivée du bac qui nous conduira de l'autre côté de la rivière. Le temps de ne pas boire le café vendu froid dans une gargote située ici.

Les bacs qui font traverser véhicules et passagers sont extrêmement rudimentaires, simplement une planche de bois avec une petite coque, et des moteurs à cœur ouvert !

Nous regardons notre véhicule monter à bord de cette incroyable embarcation, avec une légère frayeur...

Puis nous voguons une vingtaine de minutes en essayant de tremper nos pieds dans les eaux oranges du fleuve afin de nous rafraîchir les orteils, fatigués du trajet.

Nous avons le droit à une sublime coucher de soleil...Nous arrivons à Belo sur Tsiribihina après quelques petits kilomètres en 4X4.

Une nuit à Belo sur Tsiribihina

Belo sur Tsiribihina est en effet une étape incontournable pour les voyageurs qui partent en excursion dans les Tsingy de Bemaraha et qui reviennent d'un périple en pirogue. On y croise dans les hôtels de nombreux groupes de touristes en transit, mais rares sont ceux qui se promènent dans la ville. La majorité des groupes ayant un timing très serré ils ne dorment pas ici mais s'y arrêtent pour déjeuner.

18h00. Nous posons nos sac à l'hôtel Menabe, grand luxe car il y a de l'eau chaude et un restaurant plutôt gastronomique. Les lieux sont superbes, avec une grande hauteur sous plafond et une collection d’œuvres d'art. L'hôtel possède un crocodile en captivité, au cœur du restaurant, le pauvre il manque de place pour se dégourdir les pattes dans sa cage.

21h00. Je vais au lit mais je ne ferme pas l’œil de la nuit car une veillée funéraire a lieu sous ma fenêtre, ça chante, ça danse et ça parle jusqu'au petit matin.

5h. Au lever du jour, c'est l'appel à la prière, je vais donc boire mon café à l'aube.

Je passe la matinée à profiter de l'hôtel et de son hall si accueillant. Je fais un rapide tour dehors, le village de Belo sur Tsiribihina est vivement coloré, c'est une enfilade de petites gargotes en tous genres.

De Belo sur Tsiribihina aux Tsingy de Bemaraha

14h00. Nous devons partir en direction des Tsingy mais notre 4X4 est en panne... Nous savons que nous ne devons pas tarder car les véhicules ont l’ordre de rouler en convoi pour éviter les attaques de bandits sur la route.

Mais nous attendons deux heures que notre 4x4 soit réparé, nous loupons le départ du convoi et enfin, après avoir roulé trente minutes, nous tombons en rade trois fois sur "la route de la mort".

Après une heure supplémentaire à regarder les hommes tenter de sauver notre voiture, nous abandonnons et nous arrêtons toutes les voitures qui passent pour leur demander de nous prendre en stop. On y parvient enfin et c'est à la nuit tombée, vers 18h00, que nous arrivons enfin aux Tsingy de Bemahara.


Pour que l'on organise votre voyage à Madagascar, je vous invite à demander un devis, gratuit et sans engagement.

La suite du voyage :


Découvrez la totalité de mon voyage de 2 semaines à Madagascar

Récits de voyage

Blog Voyage - Mes Récits

Accessoires voyage

Blog Voyge -Accessoires

Préparatifs Voyage

Blog Voyage - Préparatifs

Paysages du Monde

Blog Voyage - Paysages du Monde