La communauté d'Awra Amba en Ethiopie


    La Communauté Awra Amba se situe à 1h30 de route de la ville de Baher Dar en Ethiopie. Pour m'y rendre, j'ai roulé près de 5 heures depuis Lalibela, dans des paysages panoramiques merveilleux constitués de hautes montagnes. J'ai alors passé un jour et une nuit ici, à découvrir le fonctionnement de cette communauté à part, où la paix, l'égalité, la solidarité et le partage règnent à tout prix...

    A Awra Amba, j'ai été guidée par un jeune habitant qui m'a expliqué les bases de leur fonctionnement et qui m'a invitée à découvrir les lieux clés du village : les maisons, les fabriques, l'école, la bibliothèque, la maison de retraite...

    Et puis, le lendemain matin, après une nuit très agréable au cœur de ce havre de paix, j'ai rencontré le fondateur des lieux qui a des airs d'illuminé avec son chapeau vert fluo des plus loufoques. Ce dernier se nomme Zumra Nuru, il est connu pour son utopie qui l'a conduit à réaliser ce projet bien à part en Ethiopie.

    De plus, il prône le fait de n'avoir pour seule religion la recherche de la paix entre les êtres. Un modèle qui semble extra terrestre pour les éthiopiens ulltra croyants qui vivent en dehors de ce lieu.

    Zumra Umru, fondateur de la communauté Awra Amba

    Zumra Nuru m'a raconté en introduction, qu'en voyant sa mère effectuer toutes les tâches de la maison, il a eu pour idée fixe, dès son adolescence, de créer un monde égalitaire où hommes et femmes travailleraient sans différenciation. C'est cette idée qui a fait naître son projet pacifique. Sa priorité est la collaboration de tous, de manière sympathique et dévouée. C'est en 1972 qu'il a créé cette communauté avec l'aide de voisins qui partageaient son idéal. Aujourd'hui, ils sont plus de 600 membres à vivre ici.

    Les principes fondateurs de la communauté Awra Amba


    Zumra Umru m'a énoncé les cinq principes fondateurs de sa communauté :

    1. Respecter le droit d'égalité des femmes

    2. Respecter le droit des enfants

    3. Aider les gens qui ne sont plus capables de travailler à cause de leur âge ou de leur santé

    4. Eviter les mauvais actes ou les mauvaises paroles tel que le vol, le mensonge, les insultes, la compétition, la dispute; le conflit, etc. Privilégier les pratiques de coopération, de paix, d'amours et de bonnes actions en général.

    5. Accepter tous les êtres humains comme des frères et sœurs, malgré leurs différences.

    La maison de retraite située au cœur du village est le plus bel exemple. Les vieillards sont pris en charge par la communauté qui se partage les tâches, les enfants rendent visites aux personnes âgées, comme si le village entier ne formait qu'une seule et grande famille unie.

    Pour veiller au respect des principes fondateurs, la communauté Awra Amba est structurées en sous comités :

    1. Le comité de l'habitat

    2. Le comité d'identification des problèmes

    3. Le comité de résolution des conflits

    4. Le comité de sécurité

    5. Le comité de l'éducation

    6. Le comité des personnes âgées et malades

    7. Le comité eau et sanitaires

    8. Le comité du travail sur le terrain

    9. Le comité des objets perdus et trouvés

    10. Le comité de réception des visiteurs

    11. Le comité de solidarité

    12. Le comité de développement

    Dans la communauté, chaque membre travaille tous les jours au bien être de celle-ci par un fonctionnement de coopérative, et ce du matin au soir, 7 jours sur 7.

    Il existe un grand nombre de règles pour maintenir l'ordre établi, comme par exemple :

    • Des discussions familiales : plusieurs familles se réunissent pour parler ensemble et expliquer leurs difficultés avec un modérateur, recherchant des solutions pour s'améliorer. Enfants et adultes sont considérés à égalité dans le droit de parole et d’opinion.

    • Un processus d'enseignement et d'apprentissage : le maître mot étant de mettre l'éducation en priorité absolue au cœur du village. Si les membres se destinent à des études supérieures, alors ils devront quitter le village le temps de leur apprentissage puis revenir pour mettre à profit leurs connaissances.

    • Couple et mariage : Le mariage n'est possible qu'avec le plein accord des mariés. Ils doivent attendre d'avoir 20 ans pour se marier afin d'être murs pour cela. Il est absolument interdit d'avoir des relations sexuelles en dehors du mariage pour "se différencier des animaux". Aucune cérémonie n'est effectuée car la communauté estime que ce serait gaspiller de l'argent

    • La pratique de la foi, la seule religion étant la recherche de la paix.

    • La gestion du deuil : chacun doit accueillir le deuil des membres de la communauté à égalité, peu importe qu'il soit ou non votre parent. Awra Amba prône le fait de lutter contre la tristesse extrême pour honorer le mort.

    • La gestion des touristes (85% des touristes sont éthiopiens) : ces derniers paient un droit de visite qui est destiné au fond de solidarité.

    Lorsque je visite les lieux, ce qui me frappe le plus c'est l'esthétique des constructions. En effet, les meubles sont construits en même temps que les murs, comme par exemple les blancs ou les lits qui sont en terre. C'est absolument magnifique !

    Le salon d'une famille :

    L'école maternelle et primaire du village :

    La maison de retraite :

    La bibliothèque accessible à tous :

    Les chambres d'hôtes au centre du village :

    Voilà, je vous ai dit tout ce que j'ai appris là bas. Un lieu qui mérite vraiment d'être découvert dans le respect.

    Poursuivez le voyage en découvrant tous mes articles de blog sur l'Ethiopie !


    Récits de voyage

    Blog Voyage - Mes Récits

    Accessoires voyage

    Blog Voyge -Accessoires

    Préparatifs Voyage

    Blog Voyage - Préparatifs

    Paysages du Monde

    Blog Voyage - Paysages du Monde