Filandia en Colombie


    Filandia, dans le triangle du café en Colombie, m'en a mis plein la vue. Cette petite bourgade située sur la colline illuminée de Quindío a pour nom "la Fille des Andes". C'est un des passages incontournables pour les voyageurs qui se rendent dans "El Efe Cafetero", la zone caféière au centre-ouest du Pays. Les couleurs dans les rues de Filandia, des trottoirs aux toitures, sur toutes les façades sans exceptions, donnent la sensation de se promener dans une oeuvre d'art à ciel ouvert ou dans une maquette grandeur nature. Cet arc en ciel urbain est aussi un lieu chargé d'histoire, d'artisanat, de paysages panoramiques, d'écotourisme et de tradition. Un lieu qui offre un voyage dans le passé colombien !

    1. Situer Filandia en Colombie

    Filandia appartient au petit département du Quindío, coincé entre celui de Valle del Cauca, Risaralda et Tolima. Le territoire qui constitue aujourd'hui la municipalité de Filandia était autrefois peuplée par des Quimbayas. Les conquérants envahisseurs sont arrivés ici en 1540 pour y chercher de l'or.

    Ce village se situe au cœur du triangle du café colombien, près des charmantes municipalités de Salento et Alcalà mais aussi à proximité des aéroports et des gares routières de Pereira et Armenia.

    2. Les couleurs explosives de Filandia

    Filandia, ce sont principalement des bâtiments coloniaux et des rues pavées recouvertes de peintures criardes, des ruelles entières qui ressemblent à des dessins d'enfants. Ce village qui est une oeuvre d'art à ciel ouvert n'est pourtant pas un musée, il est bien vivant, habité par près de 15 000 personnes. La demi-journée que j'y ai passé restera gravée dans mes plus beaux souvenirs colombiens.

    Rose, vert, bleu, jaune, rouge, mauve et cyan... aucune couleur ne manque à la palette des artistes peintres qui ont pris soin de faire de Filandia un trésor architectural. Même les trottoirs, les bancs et les poteaux sont recouverts de motifs joyeux ou d'inscriptions qui invitent à une promenade unique en son genre.

    La ville est quadrillée en 8 rues principales (carreras 1 à 8) et 11 ruelles perpendiculaires (calle 1 à 11), nous les avons toutes arpentées.

    Ma guide Jazmine, de l'agence Magelia Colombie, a rendu cette visite passionnante. Elle m'a conduite dans les recoins les plus jolis, les boutiques les plus insolites et m'a fait découvrir l'accueil aimable et les traditions de la population "filandiane" qui reflète la culture du département de Quindío.

    En plus de ses portes, fenêtres et balcons colorés, la ville possède des murs recouverts de belles pièces de street art.

    Dans la rue principale de Filandia, j'ai découvert des boutiques d'artisanat avec une superbe mise en scène et un tas de petits objets décoratifs qui témoignent de l'art colombien. De quoi rapporter dans mes bagages de jolis souvenirs.

    3. L'église María Inmaculada et le parc Bolivar

    La ville est construite autour de la place qui contient le "Parque de Bolivar", dominée par l'église blanche et bleue "Parroquia María Inmaculada".

    La blancheur immaculée de sa façade contraste avec les couleurs criardes des ruelles. A l'intérieur, la paroisse possède des plafonds aux motifs hypnotiques qui méritent vraiment d'y faire un tour.

    La place arborée, comme tout le reste de la cité, est plutôt calme. On y trouve quelques vendeurs de rue, des bancs sur lesquels vieux et jeunes discutent tranquillement et quelques tuktuk à la recherche de passagers.

    4. Le panorama sur le Parque Los Nevados

    Perché à 1 923 mètres d'altitude dans les Andes, on découvre à Filandia, au delà des façades explosives, de superbes points de vue. Dans la ville, nous avons admiré un paysage à couper le souffle sur la vallée de la rivière Cauca à l'ouest et le Parque Nacional Natural los Nevados à l'est.

    5. L'art de la vannerie à Filandia

    A Filandia et en Colombie de manière générale, la vannerie est un art millénaire qui a été initié par les peuples indigènes. Ils fabriquaient entre autres des cordes et des sacs en fibre de l’agave. Les familles paysannes ont depuis préservé cette art pour confectionner des paniers qui ont longtemps servi à tout transporter et à servir d'étalages pour les commerçants. Aujourd'hui encore on peut constater qu'à Filandia les paniers sont utilisés un peu partout et ne cèdent pas aux matériaux modernes.

    L'agence Magelia Colombie qui a organisé mon séjour dans l"Eje cafetero" (Zone du café en espagol), avait prévu pour mon fils et moi une activité rien que pour nous deux, afin de démarrer notre visite. Nous avons pu tresser un panier et observer les différentes techniques utilisées, du traitement de la fibre aux finitions.

    Mon fils de 5 ans s'est pris au jeu, fier de réaliser son petit panier qu'il a rapporté de cet atelier comme un véritable trophée !

    6. Les spécialités culinaires à Filandia

    Pour déjeuner, nous avons pris une table dans un restaurant qui possède une décoration des plus épatantes. Nous avions autant de couleurs aux murs que dans nos assiettes.

    Au menu, nous avons dégusté sous forme de tapas, un assortiment de spécialités culinaires :

    • des "Arepas de Filandia" : spécialité vénézuélienne et colombienne composée d'un pain de maïs et d'un condiment traditionnel à la tomate.

    • des "Patacon de camarones" : des galettes typiques de Colombie composées de bananes plantains frites, garnies avec des crevettes et du guacamole.

    • des "Croquetas de yuca" : des croquettes de manioc servies avec du fromage fondu, de la crème et du piment.

    7. Comment se rendre à Filandia ?

    Pour vous rendre à Filandia, vous devrez rejoindre Pereira ou Armenia.

    Vous avez le choix entre l'avion ou le bus car ces deux villes possèdent un aéroport et une gare routière desservis par les grandes villes du Pays.

    Une fois arrivés à Pereira ou Armenia, vous serez dans les deux cas à moins de 45 minutes de route de Filandia.

    8. Mon voyage en Colombie

    J'ai rejoins Filandia après avoir passé une nuit à Alcalà, dans un havre de paix qui m'a offert relaxation et adrénaline au dessus des plantations.


    Découvrez l'intégralité de mon périple, 21 jours de Bogotá à Carthagène en passant par la zone du Café :

    Voyage de trois semaines en Colombie


    Récits de voyage

    Blog Voyage - Mes Récits

    Accessoires voyage

    Blog Voyge -Accessoires

    Préparatifs Voyage

    Blog Voyage - Préparatifs

    Paysages du Monde

    Blog Voyage - Paysages du Monde