top of page

Camping-car : Quelle réglementation ?

Partir en vacances en camping-car est synonyme d'aventure, de liberté et de convivialité. Ces véhicules tout équipés, prêts à parcourir des kilomètres de routes sinueuses, offrent une solution de vacances facile, qui vous permett de vous arrêter au gré de vos envies. Vous êtes alors le maître de votre voyage, capable de changer de cap à tout moment ! Mais attention, il existe de nombreuses lois qui régissent le comportement d'un camping-cariste, vous devrez donc veiller à les respecter.


Camping-car : Quelle réglementation ?

Les voyages en camping-car sont une manière privilégiée de découvrir le monde, mais pour profiter pleinement de cette expérience, il est essentiel de connaître les réglementations qui encadrent cette pratique. Que ce soit concernant le permis de conduire, la sécurité, le stationnement ou l'entretien, voici un aperçu des principales règles à respecter pour devenir un bon camping-cariste


 

Les règles à respecter en camping-car


Avant tout, sachez que, selon l'article R311-1 du code de la route, un camping-car est considéré comme un véhicule de catégorie M1. Ci-après, les règles de base à connaître avant de vous lancer dans un road-trip à bord d'un véhicule roulant aménagé !


Le permis pour conduire un camping-car


En règle générale, pour conduire un camping-car ou un van, vous avez besoin d'un permis de conduire de catégorie B, le même que celui requis pour une voiture. La location d'un camping-car est donc à portée de tous !


Cependant, si votre camping-car dépasse un certain poids, vous pourriez avoir besoin d'un permis spécifique de catégorie C1 ou C. C'est le cas si le PTAC de votre camping-car excède 3,5 tonnes, hors équipement de remorquage. Il s'agit là de grands modèles de plus de 6 couchages.


Les règles de conduite


En tant que conducteur de camping-car, vous êtes, bien entendu, tenu de respecter le Code de la route : limitations de vitesse, règles de priorité, distances de sécurité et règles de dépassement.


Soyez conscient des dimensions de votre camping-car, en particulier sa hauteur et sa longueur, pour éviter les situations dangereuses sur la route.


Les règles à respecter en camping-car

Le port de la ceinture de sécurité


Conformément à la législation en vigueur, chaque occupant du véhicule doit porter sa ceinture de sécurité dès que le camping-car est en mouvement. Il est donc impératif de s'assurer que toutes les ceintures de sécurité sont correctement attachées à l'arrière avant de démarrer. Les occupants du camping-car n'ont pas le droit de se déplacer dans le véhicule en marche.


Le stationnement


Le stationnement en camping-car est soumis aux mêmes règles que celui d'une voiture. Vous pouvez stationner sur la voie publique dans les zones autorisées, en veillant à ne pas gêner la circulation ou à enfreindre les règles locales de stationnement. Sur un terrain privé, vous devez obtenir l'accord du propriétaire avant de stationner votre camping-car.


La réglementation du stationnement en camping-car est influencée par divers codes et lois, notamment :


  • Le Code général des collectivités territoriales, qui régit le stationnement sur la voie publique.

  • Le Code de l'urbanisme, qui concerne le stationnement sur des terrains privés.

  • Les maires et les préfets ont le pouvoir de prendre des arrêtés municipaux pour réguler le stationnement des camping-cars, notamment en interdisant leur accès à certaines voies ou en restreignant leur stationnement en zone urbaine.


Stationnement sur un terrain privé


Si vous souhaitez stationner votre camping-car sur votre propre terrain, vous êtes libre de le faire, sous réserve de respecter les éventuelles règles de copropriété si votre terrain en dépend. Sur un terrain privé appartenant à quelqu'un d'autre, vous devez obtenir l'accord du propriétaire. La durée maximale de stationnement autorisée sur un terrain privé appartenant à une autre personne est de trois mois par an, consécutifs ou non.


Stationnement sur la voie publique


Vous pouvez stationner votre camping-car dès lors que vous ne gênez pas la circulation, ne camouflez pas de feux ou de panneaux de circulation, et respectez les règles locales et les éventuels arrêtés municipaux. La durée maximale autorisée de stationnement ininterrompu sur la voie publique est de sept jours.


Le simple fait de stationner en camping-car sur la voie publique ne constitue pas un acte de camping, à condition de ne pas déployer d'équipements qui transformerait le stationnement en aire de camping sauvage.


Lois en camping-car

Le chargement du camping-car


Lorsque vous préparez votre voyage en camping-car, il est crucial de respecter les limites de chargement recommandées par le fabricant. Surchargez votre camping-car peut compromettre sa sécurité et sa stabilité sur la route.


De plus, assurez-vous de répartir équitablement le poids à l'intérieur du véhicule, d'éviter toute chute d'objet en cas de freinage brusque, et de ne pas dépasser les poids maximums autorisés pour chaque essieu.


L'équipement du camping-car


Vous devez avoir à votre disposition les équipements obligatoires et recommandés suivants :


  • Un câble électrique conforme aux normes CEE et un enrouleur de câble

  • Un triangle de signalisation

  • Des gilets de sécurité

  • Une trousse de premiers secours

  • Un extincteur et des couverture anti-feu

  • Un détecteur de fumée et de gaz

  • Une lampe de poche

  • Une roue de secours et une boite à outils (clé en croix et cric)

  • Une corde et un anneau de remorquage

  • Un système de navigation GPS et des cartes routières

  • Des cales pour stabiliser le véhicule sur les terrains inclinés

Consultez les préparatifs en camping-car avant votre départ.


L'entretien du camping-car


Les contrôles techniques obligatoires et un entretien régulier de votre camping-car sont essentiels pour assurer sa sécurité et sa fiabilité. Pendant un voyage en camping-car, il est crucial de maintenir une routine d'entretien pour assurer le bon fonctionnement du véhicule. Voici quelques points à considérer :


Entretien du moteur


Suivez le calendrier d'entretien recommandé par le fabricant pour les vidanges d'huile et les remplacements de filtres. Les intervalles de vidange d'huile recommandés par le fabricant sont généralement tous les 10 000 à 15 000 km.


Système de freinage


Contrôlez périodiquement l'état des plaquettes de frein et faites remplacer celles qui sont usées. Assurez-vous également que le liquide de frein est au niveau correct.


Système électrique


Vérifiez que toutes les ampoules fonctionnent correctement, y compris les feux de signalisation, les feux de freinage et les feux de route.


Système de refroidissement


Surveillez le niveau de liquide de refroidissement et inspectez régulièrement le radiateur pour détecter d'éventuelles fuites.


Vidange des eaux usées


Un camping-car possède un réservoir pour les eaux grises (issues de l'évier et de la douche) et un autre pour les eaux noires (des toilettes). Les stations de vidange prévues pour les camping-cars sont présentes dans les campings, les aires de services autoroutières ou les stations de vidange dédiées.


Il est recommandé de vidanger les réservoirs dès qu'ils approchent de leur capacité maximale pour éviter les déversements et les odeurs désagréables.


Nettoyage extérieur et intérieur


Lavez régulièrement le camping-car pour éliminer la saleté, les insectes et autres résidus qui pourraient endommager la peinture.


Maintenez l'intérieur propre pour assurer un environnement agréable pendant le voyage.


Vérifiez régulièrement l'état général du camping-car, y compris les joints d'étanchéité, les fenêtres et les portes, pour détecter d'éventuelles fuites ou dommages.


Voyager en camping-car

 

À découvrir


Comentários


bottom of page