Bogotá en Colombie

Bogotá, capitale de la Colombie s'appelait autrefois Santa Fe de Bogotá. C'est la troisième plus haute capitale du Monde, perchée à 2640 mètres d'altitude dans la cordillère orientale des Andes. Moderne et traditionnelle à la fois, Bogotá est bâtie sur un patchwork de vestiges de l'époque coloniale autour desquels cohabitent des quartiers résidentiels, universitaires, favelas, centre des affaires et rues luxueuses. Capitale politique, économique et culturelle de la Colombie, c'est une ville bouillonnante et colorée qui mérite d'y consacrer plusieurs journées.

1 - Se repérer à Bogotá : Quartiers, transports, circuit en 4 jours

Pour vous permettre de vous déplacer à Bogota, voici avant tout les cartes, plans touristiques et informations nécessaires pour préparer votre visite.

1. Les quartiers de Bogotá

La ville de Bogotá est très étendue, elle comptabilise plus de 7 millions d'habitants et sa superficie fait 16 fois celle de Paris ! Pour autant, les quartiers Sud et Ouest se résument à des zones résidentielles qui possèdent peu d'attraits touristiques.

La majorité des sites majeurs sont concentrés dans le centre (quartier de Santa Fe, La Candelaria, Los Mártires) et les districts nord de Chapinero et Usaquén ont quelques attraits. Le centre ville de Bogotá est situé dans le quartier de La Candelaria, autour de la Plaza Bolivar.

Le plan de la ville ci-dessus vous indique les différents quartiers de la ville. C'est le zoom de droite qui vous servira essentiellement de repère.

2. Plan touristique de Bogotá

Voici la carte qui vous indique les lieux d'intérêts incontournables. Vous voyez que la majorité des sites majeurs est située dans le quartier historique de la Candelaria mais je vous recommande d'aller voir du côté du nord de Chapinero et du sud d'Usaquén pour y découvrir d'autres facettes de la capitale. Chaque site indiqué sur ce plan est détaillé et illustré plus bas.

3. Combien de jours passer à Bogotá ?

La majorité des voyageurs se contentent d'une journée dans la capitale colombienne, il y a tellement de choses à voir dans le pays qu'ils décident de partir à sa découverte au plus vite. J'ai pour ma part passé 5 jours à Bogotá car voyageant avec mon fils de 5 ans je souhaitais avoir un rythme plutôt lent.

La meilleure option selon moi est d'y consacrer 3 à 4 jours.

Suggestion de circuit pour visiter Bogotá en 4 jours

Voici le circuit que je vous recommande pour faire le tour des incontournables, chaque étape est détaillée plus bas :

Jour 1 :

  • 9h : Promenade colorée dans le Barrio de la Candelaria coté bars et street art (par la Plazoleta Chorro de Quevedo et La Plaza de la Concordia en vous arrêtant à la Iglesia de Nuestra Señora de la Candelaria) (3 heures)

  • 12h : Déjeuner rapide dans la Candelaria

  • 13h : Musée de l'Or (2 heures)

  • 15h : Promenade vers le Funiculaire du Cerro de Monserrate en passant par Iglesia Nuestra Señora de las Aguas et le Parque Germania (30 minutes)

  • 16h : Cerro de Monserrate jusqu'au coucher du soleil. Montée à pied ou en téléphérique (2 à 3 heures)

  • Dîner concert au Gato Gris

Jour 2 :

  • 10h : Musée Botero (2 heures)

  • 12h : Déjeuner aux alentours

  • 13h30 : Sanctuaire Nuestra Señora del Carmen (1 heure) Attention aux horaires d'ouverture

  • 14h30 : Plaza Bolivar avec la visite de la Cathédrale de l'Immaculée-Conception et Capilla del Sagrario (2 heures)

  • 16h30 : Carrera 7, 8 et 9 en passant devant le Capitole National de Colombie, la terrasse du Museo Historico de la Policia, le Ministère de la Culture et la Casa de Nariño (1 heure)

  • Dîner culturel et musical à Seis Mano

Jour 3 :

  • 10h : Usaquén Park et Usaquén Flea Market (3 heures)

  • 13h : Déjeuner et café à côté du Park d'Usaquén

  • 15h30 : Promenade dans le Bogotá moderne à Parque 93 et Zona Rosa (2 heures)

  • Apéro et Dîner à Andrés DC dans la Zone T

Jour 4 :

  • 9h : Départ pour la Laguna de Guatavita (2h de route depuis Bogota + 2h de visite)

  • 13h : Déjeuner rapide à la Laguna

  • 14h : La Cathédrale de Sel de Zipaquirá (1h30 de route depuis Guatavita + 3h de visite)

  • Dîner près de votre hôtel

Bonus :

Si vous en avez le temps, vous pouvez aussi :

  • Visiter le Musée national de Colombie, le plus grand et le plus ancien musée de Colombie

  • Passer une journée verte à Teusaquilo au Jardín Botánico de José Celestino Mutis et au Parque Simon Bolivar (et même au parque Salitre Mágico si vous aimez les parcs d'attraction)

  • Monter au Cerro de Guadalupe pour avoir un autre point de vue en altitude sur la ville (transports publics le dimanche uniquement)

4. Où se loger à Bogotá ?

Pour résider à Bogotá, voici les deux meilleures options :

# 1 - La Candelaria : le quartier historique et coloré

Le quartier le plus central et le plus charmant est celui de La Candelaria. C'est la vieille ville mais aussi le cœur historique et culturel qui regorge d’œuvres street art et de cafés colorés Parfait pour un cour séjour si vous prévoyez de partir à la visite des sites historiques majeurs en peu de temps.

Voir les hôtels préférés des voyageurs à La Candelaria

# 2 - Chapinero : le quartier moderne et festif

Le quartier le plus approprié pour ceux qui aiment la vie nocturne et les rues commerçantes est le district de Chapinero vers Zona Rosa, Zona T et Parque 93. Idéal si vous voulez sortir dans des lieux modernes et extravagants, faire du shopping et loger dans un quartier vivant de jour comme de nuit.

Voir les hôtels préférés des voyageurs à La Chapinero

# 3 - Usaquén : le quartier bohème et chic

C'est à Usaquén que j'ai séjourné et je dois dire que les alentours du parc Usaquén m'ont conquise. Une ambiance artiste, artisane et bohème-chic s'en dégage et ce ne sont pas les bonnes adresses qui manquent. Pour déjeuner et dîner il n'y a pas meilleur quartier mais les distances pour se rendre dans la Candelaria, en cas d'embouteillages, peuvent être longues si vous vous déplacez en taxi.

Voir les hôtels préférés des voyageurs à Usaquén

5. Comment se déplacer à Bogotá ?

# La numérotation des rues

Le quadrillage de la ville est relativement simple à comprendre car il se compose de rues numérotées. Chaque rue porte donc un numéro (en plus de son nom "littéraire"). Vous saurez donc à combien de rues de votre destination vous vous trouvez. Les axes verticaux, horizontaux portent bien sur une appellation différente ("calle" et "carrera") et les grands axes sont nommés "avenida carrera" et "avenida calle".

La Avenida Calle 1 se situe "au sud du centre ville" au niveau du quartier d'Antonio Nariño, la Avenida Calle 13 au niveau de la Candelaria et les numéros augmentent quand on monte vers le nord. Le quartier d'Usaquén se termine à la Avenida Calle 245.

# Les transports à Bogotá

A Bogotá, on se déplace majoritairement en bus, en taxi ou en VTC (type Uber) et exceptionnellement en train pour aller en dehors de la ville dans la Sabana.

LES TAXIS ET VTC

Le réseau de VTC Uber fonctionne parfaitement bien. Les taxis jaunes pratiquent sensiblement les mêmes tarifs que les VTC et ce mode de transport reste très économique pour un voyageur occidental. Taxis et VTC pratiquent un prix fixe de prise en charge du client dès la commande (Environ 8000 COP soit 2.20€ pour Uber) une tarification en fonction de la distance parcourue (600 COP/ km soit 0.20€) et une autre en fonction du temps passé à bord (l'équivalent de 5 centimes d'€ par minute)

Pour un trajet de 12km et 20min en Uber comptez environ 15 000 COP soit 4€

LES BUS RAPIDES

Les 12 lignes de bus rapides constituent le réseau TransMilenio, aussi efficace qu'un métro car ils possèdent des voies qui leur sont strictement réservées. Les arrêts correspondent majoritairement aux numéros des grands axes, ce qui vous permet de vous repérer facilement.

Un trajet (changements inclus) coûte 2200 pesos soit 0.70€ et le paiement se fait au moyen d'une carte rechargeable qui s'achète aux stations (La carte Tullave plus).

Vous pouvez voir ce plan sur la carte de la ville pour mieux visualiser le réseau des bus

LE TRAIN

Le seul et unique train qui est en circulation en Colombie (mis à part le métro de Medellin) se trouve à Bogotá et a pour terminus Zipaquira (voir en fin d'article). Ce train ne circule que le week-end, c'est le Tren de la Sabana (ou Turistren). Et c'est parce qu'il est unique qu'il a autant de succès auprès des bogotanais. Il ne dessert que 5 stations dont 2 seulement à l'intérieur de la ville : Calle 13 (N° 18 – 24) dans la Candelaria et Av 9 (N° 110 – 08) à Usaquen.

2 - Que faire, que voir, que visiter à Bogotá ?

1. Découvrir les rues colorées de La Candelaria

Partez à la découverte de la Candelaria en commençant par les coins les plus dynamiques, animés et colorés. Commencez par la Plazoleta Chorro de Quevedo puis rejoignez ensuite la Plaza de la Concordia, Avenida Caracas, Carrera 1 à Carrera 15, et perdez-vous dans les rues, impasses et petites voies adjacentes. La promenade dans ce vieux quartier pavé sera rythmée par les monumentales œuvres de street art qui ornent toutes les ruelles.

Prenez votre temps, arrêtez-vous dans les petites boutiques artisanales, galeries d'art et cafés.

Et puis surtout, poussez la porte de la Iglesia de Nuestra Señora de la Candelaria

Si vous souhaitez découvrir davantage de Street Art, écartez-vous un peu vers :

  • Le Distrito Graffiti de Puente Aranda

  • Calle 26 et Avenida El Dorado

  • Calle 80 à 83

2. Monter au Cerro Monserrate

Le Cerro (colline) de Monserrate borde la savane de Bogota et offre une vue panoramique sur la capitale. Située dans la cordillère des Andes orientales, on monte en haut de cette colline pour s'offrir une bouffé d'oxygène et de verdure à 3150 mètres d'altitude.

La majorité des voyageurs s'y rendent en funiculaire ou en téléphérique mais il est facile d'y accéder à pied par un sentier de randonnée, avec une bonne heure de marche.

Ce sentier est d'ailleurs considéré comme sacré et purificateur par les pèlerins qui le montent parfois... à genoux ! Si vous êtes montés en téléphérique ou en funiculaire, je vous recommande de redescendre le chemin de croix qui vous permettra de contempler les statues en bronze qui content l'histoire biblique au cœur d'une végétation fleurie.

Il est recommandé de se rendre au Montserrate pour admirer le coucher du soleil et d'éviter le dimanche car il y a foule. J'y suis pour ma part allé un matin d'octobre (en pleine saison des pluies), le ciel était chargé mais la vue suffisamment dégagée pour que je puisse admirer Bogotá à perte de vue. Une fois là haut, outre la vue et le chemin de croix, vous pourrez visiter la basilique du Señor de Monserrate et rejoindre les cafés-restaurants.

Horaire des montées mécaniques :

Funiculaire du lundi au samedi de 6h30 à 23h30 (fermeture du guichet à 16h) et le dimanche de 5h30 à 16h30

Téléphérique du lundi au samedi de 12h à 23h30 (fermeture du guichet à 22h30) et dimanche de 10h à 16h30

Au pied de la Colline, à 10 minutes du funiculaire, je vous recommande de passer par le Parque Germania et la Iglesia Nuestra Señora de las Agua, sur votre trajet si vous venez du Musée de l'Or.

3. Arpenter la Plaza Bolívar et ses monuments

La place Bolívar est la "Plaza Mayor", autrement dit la place principale de la capitale. Elle se situe au centre du quartier historique de La Candelaria. C'est un point de départ pour découvrir les monuments emblématiques de la ville à commencer par la statue de Simón Bolívar qui s'élève au centre de la plaza.

Sur la Place Bolívar, ne manquez surtout pas la visite de la Cathédrale de l'Immaculée-Conception (Cathédrale Primada) et de la Capilla del Sagrario (Chapelle Tabernacle).

Vous ne pourrez pas manquer les imposantes façades du Palais Liévano (qui abrite l'hôtel de ville), du Capitole national de Colombie et du Palais de justice. Empruntez les carreras 7, 8 et 9 pour marcher jusqu'à la Casa de Nariño et enfin montez sur la terrasse du Museo Historico de la Policia.

Un peu plus à l'écart, le Sanctuaire Nuestra Señora del Carmen (Notre-Dame-des-Carmes) est un des plus beaux monuments religieux de la ville mais les visites sont limitées aux horaires de célébration. Cependant la façade extérieure rayée blanche et rouge en vaut largement le détour.

4. Visiter les Musées de Bogotá

Comme toute capitale, la ville regorge de musées mais voici les deux qu'il ne faut absolument pas manquer.

# 1 - Le Musée de l'Or

S'il y a bien un musée à visiter pour en apprendre long sur l'histoire de la Colombie et du mythe de l'El Dorado, c'est bien celui-là. Le Museo del Oro de la Banque de la République de Colombie abrite la plus importante collection d'orfèvrerie pré-hispanique du monde. Vous pourrez y admirer les plus belles pièces des cultures ancestrales de la Colombie (Quimbaya, Chibchas, Narino, Tayrona, etc.).

Horaires : Du mardi au samedi de 9h à 19h, Dimanches et jours fériés de 10h à 17h

Prix d'entrée : 4000 pesos du mardi au samedi (gratuit - de 12 et + de 60 ans) et gratuit pour tous le dimanche

#2 - Le Musée Botero

Le Musée Botero, à quelques pas de la Plaza Bolivar possède une collection du célèbre peintre et sculpteur colombien Fernando Botero. Vous y découvrirez, non seulement les plus belles créations de l'artiste mais également des œuvres de Marc Chagall, Salvador Dalí, Joan Miró, Pablo Picasso ou encore Auguste Renoir. Le Musée possède un café agréable.

Horaires : Du lundi au samedi de 9h à 19h, Fermé le mardi et Dimanche de 10h à 17h

Entrée gratuite

5. Flâner et se régaler à Usaquén

Usaquén est un quartier branché au nord de la capitale colombienne. Autour du parc d'Usaquén se trouvent de nombreux restaurants gastronomiques, chics ou chaleureux où l'on se régale de la cuisine du Monde entier. On se rend ici pour se détendre dans les espaces verts, se régaler ou boire des bières en terrasse. Le dimanche, il ne faut pas manquer le marché aux puces d'Usaquén (Mercado de las Pulgas ou Flea Market), ses nombreux vendeurs de rues, artisans et artistes locaux. C'est aussi un quartier nocturne apprécié des locaux.

6. Sortir à Chapinero : Zona T et Parque 93

Le district de Chapinero est situé au dessus du centre, en dessous d'Usaquén. La partie la plus intéressante est au nord de Chapinero, aux alentours du Parque 93 et de la Zone T (qui fait partie de la Zona Rosa). Le Pareque 93 (situé sur la rue 93) est un vaste espace de jeux et de détente mais aussi un lieu culturel d'extérieur, entouré de restaurants, de bars et de commerces. L'ambiance y est bon enfant et aérée. J'y suis allé pour boire un verre et dîner à la tombée de la nuit.

Pour sortir dîner ou trouver une ambiance festive, les restaurants aux alentours du centre commercial de Zona T vous attendent à bras ouverts. On y trouve entre aussi des discothèques, bars à bière, restaurants à burgers et un casino. Je vous recommande de prévoir un dîner à l'Andrés DC un lieu extravagant sur 5 étages, festif à souhait.

3 - Que faire près de Bogotá ?

Si vous avez la chance de passer plus de trois jours à Bogotá, sortez du périmètre de la ville pour aller explorer la Sabana (Savane de Bogotá). Il vous faudra une journée entière pour vous rendre dans les deux sites ci-dessous.

1. La Cathédrale de Sel de Zipaquirá

La cathédrale de sel de Zipaquirá est impressionnante et vous permettra de vivre une expérience souterraine unique en son genre. Il s'agit d'une église construite dans les mines de sel et vous devrez effectuer un chemin de croix en douze stations pour y parvenir ! La visite de ce sanctuaire salé vous demandera deux bonnes heures et vous plongera dans une ambiance sacrée et silencieuse.

La cathédrale de sel fait partie du " Parque de la Sal" (Le Parc du sel), vaste espace culturel dédié au thème de la mine et de la géologie. Vous pourrez donc aisément passer une journée entière à explorer Zipaquirá et son parc si vous aimez prendre votre temps.

Le village de Zipaquirá est agréable et vous pouvez envisager d'y passer la nuit si vous avez le temps.

Comment s'y rendre : Le village de Zipaquirá se situe à 43 kilomètres au nord de Bogota, il faut compter 1h15 de route depuis la capitale ou bien 2h de trajet avec le Tren de la Sabana qui ne roule que le week-end. Vous pourrez aussi y aller en bus direct depuis la station de Salitre "Terminal de Transporte S.A" (2h de trajet, départ toutes les heures)

Horaires : Tous les jours de 9h à 17h45

Tarif : 29 000 pesos (environ 8€)

2. La Laguna de Guatavita

Visiter la Launa de Guatavita permet de recevoir une leçon d'histoire mais aussi de prendre un grand bol d'air pur dans un décor verdoyant avec de superbes panoramas.

Lorsque vous visiterez le Musée de l'Or de Bogotá, vous entendrez parler de ce lac sacré qui occupe une grande place dans l'histoire de l'El Dorado. La barque Chibcha qui y est exposée témoigne des activités religieuses de cette lagune. L'histoire raconte que les peuples Muiscas (ou Chibchas), lors du rituel d'investiture des souverains, envoyaient l'élu recouvert d'or et d'émeraudes sur un radeau de roseaux. Les peuples jetaient dans les eaux du lac ces offrandes précieuses. Les Conquistadors espagnols ayant eu vent de ces cérémonies, il sont cherché pendant plus de 40 ans ces vestiges sacrés.

Comment s'y rendre : Pour relier Zipaquirá à Guatavita vous devrez prendre un taxi mais le trajet ne vous coûtera pas plus de 7€. Pour faire l'aller-retour depuis Bogota vous pouvez prendre le bus mais il n'y en a pas de direct donc ça vous prendra 3h ! Prenez plutôt un taxi sauf si vous avez une journée entière à y consacrer.

Horaires : Tous les jours de 8h30 à 16h

Tarif : 13 000 pesos pour l'entrée guidée (environ 4€)

4 - Et après Bogotá ?

Après Bogotá je me suis rendue à Pereira en avion (j'aurais pu prendre le bus de nuit). De Pereira, un chauffeur m'attendait pour me rendre à Alcalá puis à Filandia et Salento.

Découvrez l'intégralité de mon périple, 21 jours de Bogotá à Carthagène en passant par la zone du Café : Voyage en Colombie

Récits de voyage

Blog Voyage - Mes Récits

Accessoires voyage

Blog Voyge -Accessoires

Préparatifs Voyage

Blog Voyage - Préparatifs

Paysages du Monde

Blog Voyage - Paysages du Monde