top of page

Préparer un Voyage à vélo

Dernière mise à jour : 14 mai

Voyager à vélo à l'assaut des véloroutes est une douce aventure intimement connectée à la nature. Pédaler à son rythme sur les voies vertes, que l'on soit sportif ou juste rêveur, est une expérience unique de découvrir les plus belles pistes cyclables de l'hexagone, de l'Europe et même du reste du Monde. On regarde défiler les paysages et chaque jour, on se promet d'aller au bout d'une étape. Partir avec un deux roues comme seul véhicule, c'est la promesse d'une épopée sous le signe de la liberté et du grand air, que l'on roule très lentement ou que l'on cherche à se dépasser. Dans tous les cas, un périple à vélo se prépare : il faut repérer les circuits, réserver ses nuitées et surtout il faut bien s'équiper !


Voyager à vélo : Équipement, accessoires et préparatifs

A VTT, en vélo de ville, en e-bike ou même en tandem, le cyclo-tourisme se développe un peu plus chaque année avec les améliorations des voies vertes et pistes cyclables. Voici la check-list du matériel à prévoir, les accessoires incontournables et l'équipement de choix pour affronter les véloroutes pendant des kilomètres. Je vous indique également comment préparer votre itinéraire et tout ce à quoi vous devez pensez pour que votre périple à bicyclette ne soit que du bonheur !



 

Pourquoi voyager à vélo ?


Voyager à vélo offre une expérience unique qui allie la liberté de l'exploration, le contact direct avec la nature et la possibilité de découvrir des endroits souvent inaccessibles en voiture.


En pédalant, on avance à son rythme et sans contraintes. On peut alors véritablement s'imprégner du paysage, sentir le vent sur son visage et s'arrêter à sa guise pour admirer des panoramas, découvrir des trésors cachés ou simplement prendre le temps de s'imprégner de la culture locale.


De plus, le voyage à vélo favorise la durabilité, réduit l'empreinte carbone et encourage un mode de vie actif et sain, faisant de chaque kilomètre parcouru une aventure enrichissante pour l'esprit, le corps et l'environnement.


Bref, les bonnes raisons ne manquent pas d'abandonner votre voiture pour les vacances ! Vous pouvez lire la page des citations sur le voyage à vélo pour vous convaincre davantage !


Pourquoi voyager à vélo ?

 

L'équipement pour un voyage à vélo


Voici l'équipement indispensable à prévoir pour un périple à vélo, en commençant par la monture, évidemment !



1. Le vélo de voyage


Comme le disait Albert Einstein, “La vie, c’est comme une bicyclette, il faut avancer pour ne pas perdre l’équilibre". Alors, vous aurez surtout besoin d'un modèle qui supportera la bonne répartition des bagages pour ne pas compromettre votre équilibre. Et puis, considérez bien le terrain que vous souhaitez emprunter. Attention à ne pas partir rouler en forêt avec des pneus réservés au bitume !


Il existe des vélos de randonnées, particulièrement robustes et capables de supporter une lourde charge de porte-bagages. Les vélos "spécial voyage" sont équipés de multiples fixations pour votre barda et possèdent un cadre solide et des pneus tout terrain increvables. Ce sont finalement les trois critères les plus importants.


Si vous souhaitez vous la couler douce, vous pourrez toujours opter pour un modèle électrique pour ne pas sentir les côtes et les longues portions de route. Attention cependant à prendre en compte son autonomie et temps de recharge.


➜ Un modèle qui fait l'unanimité : Le vélo de randonnée Riverside Touring 520 de Decathlon offre un excellent rapport qualité prix.


Meilleur vélo de voyage

Si vous possédez déjà un vélo type VTT, VTC, vélo de course, vélo gravel ou même un vélo couché, vous pourrez parfaitement le customiser avec des fixations pour les bagages et des pneus robustes s'il en manque.


Pour garer votre vélo, n'oubliez pas d'équiper votre monture d'une béquille latérale !


Vérifiez également qu'il possède une selle confortable ! Vous pouvez aussi vous équiper d'une housse de selle en gel pour donner un peu plus de confort à une selle basique si vous optez pour un vélo de location.


2. Les sacoches de vélo


Il existe plusieurs modèles de sacoches pour voyager à vélo. Elles se fixent généralement sur le porte-bagages et sur le guidon.


Je vous déconseille d'envisager un voyage à vélo avec un gros sac à dos à porter pendant le trajet ! Certes, vous aurez besoin d'un sac pour y mettre vos affaires lorsque vous quitterez votre selle le temps d'une randonnée pédestre, mais celui-ci devra se mettre dans les sacoches ou la remorque lorsque vous roulerez. Personnellement, je porte sur le dos simplement un petit sac très léger juste pour porter ma poche d'hydratation car j'aime boire beaucoup d'eau quand je pédale.


Voici quelques-uns des principaux types de sacoches de vélo et mes conseils pour bien les choisir.


Les sacoches de vélo

Les meilleures marques de sacoche vélo


Les meilleures marques de sacoches sont Vaude et Ortlieb qui font des équipements étanches haut de gamme, produits allemands qui résistent à toute épreuve.


sacoches voyage vélo

Sacoches de guidon


Pratiques pour ranger des objets à portée de main, comme un téléphone, des collations, des papiers importants, etc. Elles se retirent généralement assez facilement pour les emporter avec soi lors des pauses. Je vous recommande ce modèle.


Sacoches de guidon

Sacoches arrière


Fixées sur le porte-bagages arrière du vélo, ces sacoches sont idéales pour transporter des vêtements, affaires de toilettes, provisions, etc. Elles font en général 15 à 25 litres chacune. Je vous recommande ce modèle ou celui-ci.


Sacoches arrière vélo

Tendeurs pour le porte-bagage


Pour encore plus de place, je vous recommande de vous munir d'un lot de tendeurs afin d'accrocher un bagage de 30 litres sur le porte-bagage.


Des tendeurs pour le porte bagage

Sacoches de selle


Attachées sous la selle, ces sacoches sont idéales pour ranger de petits articles comme des outils, des rustines, une chambre à air de rechange, etc. Je vous recommande ce modèle.


Sacoches de fourche avant et de cadre


Si vous avez beaucoup de matériel à transporter, vous pouvez ajouter des sacoches sur les roues avant mais aussi des sacoches triangulaires sur le cadre afin d'équilibrer le tout. Mon avis est qu'au delà de 50 litres, vous avez peut-être intérêt à opter pour une remorque de vélo !


Les compartiments des sacoches


Pour la préparation de vos bagages, compartimentez tout dans des organiseurs de bagage pour ranger chaque chose à sa place et surtout attention à ne pas surcharger les sacoches ! Évidemment, une des priorités est de trouver du matériel léger et compact, surtout si vous partez avec du matériel de bivouac.


3. La remorque de vélo (ou carriole)


Si vous ne souhaitez pas encombrer votre monture de sacoches, vous avez aussi la possibilité de partir avec une remorque accrochée au vélo ! C'est très commode pour partir avec un VTT non équipé de fixations ou de porte-bagage, et la contenance est bien plus élevée pour certaines (+ de 100 litres).


De plus, conduire un vélo équipé d'une carriole est souvent plus simple, car cette option vous donne plus d'agilité dans vos mouvements car elle ne provoque pas de déséquilibre. Une carriole pour vélo a l'avantage de se détacher facilement, vous permettant de partir pédaler librement dès lors que vous avez pu poser vos affaires à votre hébergement. Il existe des remorques sur une ou deux roues.


Cette remorque permet de transporter 65 litres de bagages.


La remorque de vélo (ou carriole)


 

Les accessoires pour un voyage à vélo


Vous avez le vélo, vous avez de quoi porter vos affaires ? C'est bien mais ce n'est pas terminé. Il vous faut encore quelques petits accessoires pour partir dévaler les voies vertes !


accessoires voyage vélo

1. Les outils de secours


Pour ne pas risquer de vous retrouver immobilisé par une panne, pensez à prévoir un kit de réparation qui contient :

  • des rustines

  • un démonte pneu

  • une mini pompe à vélo

Prévoyez des chambres à air de rechange si vous partez sur un terrain accidenté.


Prévoyez également un outil multifonctions adapté à votre vélo (équipé d'une clé allen, d'un tournevis et d'un dérive-chaîne adapté).


2. Un antivol


Prévoyez un bon antivol de qualité, surtout si vous prévoyez de laisser votre vélo sans surveillance dans des grandes villes. Pour protéger un vélo correctement, je ne jure que par les chaines de la marque Kryptonite. Certes, c'est lourd, mais, enroulées sur la cadre de la monture, sous la selle ou en bas du guidon, elles se font vite oublier et garantissent une sérénité lorsque l'on gare son vélo dans des lieux à risque. De plus, les chaines de ce type sont plus maniables qu'un U et se fixent à peu près partout.


3. Les accessoires de base du cyclotourisme


Voici la checklist des accessoires qui vous apporteront confort et sérénité au long de votre périple de vélo tourisme.


accessoires de base du cyclotourisme

  • un casque

  • un gilet de sécurité

  • un kit d'éclairage (j'utilise ce modèle)

  • un klaxon

  • un porte-gourde

  • de la crème solaire

  • Un sac d'hydratation (ou camel bag) avec un sac à dos adapté

  • une bâche de protection en cas de pluie et de stationnement prolongé sans abri

  • un porte téléphone ou porte GPS pour suivre votre itinéraire (comme ce modèle universel).

  • une petite sacoche en bandoulière

  • un rétroviseur sur votre guidon si vous êtes très chargés

  • des clignotants si vous êtes très chargés


4. Les vêtements adaptés au voyage à vélo


Si vous passez beaucoup de temps sur votre selle, il est primordial de prévoir des vêtements adaptés. Encore une fois c'est une question de confort à la longue.


Vous pouvez donc prévoir un short de cyclisme rembourré à l'entrejambes, (ce modèle femme est pratique et stylé).


Pensez aussi à partir avec des chaussures adaptées, des gants de cyclistes, des bracelets pour la transpiration ainsi que des vêtements respirants (voir les vêtements adaptés au voyage).


N'oubliez pas non plus vos lunettes de soleil et votre casquette ou encore vos vêtements de pluie, au moins un poncho de vélo.


Liste affaires voyage à vélo

5. Le matériel pour le bivouac ou de le campings sauvage


Si vous envisagez de passer vos nuits sous tente en dehors des aires de camping classiques, n'oubliez pas votre lampe frontale, votre tasse à café, votre spray anti moustiques et autres indispensables.




6. Le porte-vélo pour les fixer à une voiture


Si vous prévoyez de rejoindre votre itinéraire en voiture avec les vélos accrochés, vous avez le choix entre un porte-vélo sur le toit, dans le coffre, sur hayon ou encore sur la boule d'attelage. La différence entre les trois systèmes réside dans leur facilité d'installation, le nombre de vélos à porter et le budget.


porte-vélo


 

Combien de kilomètres par jour pour un voyage à vélo ?


Le rythme de voyage à vélo varie en fonction des préférences individuelles et des conditions du parcours. Le nombre de kilomètres que vous pouvez parcourir à vélo par jour dépend de plusieurs facteurs, notamment votre niveau de condition physique, le terrain, les conditions météorologiques, le poids de votre chargement et vos objectifs personnels. Quel que soit votre rythme, un séjour à vélo constitue une excellente option pour passer des vacances sportives.


Notez que tout adulte en bonne forme physique peut aisément couvrir 35 à 40 kilomètres par jour à vélo.

Combien de kilomètres par jour pour un voyage à vélo ?

Voici quelques estimations générales pour différents modes de voyage à vélo :


Quelle vitesse à vélo ?


Évidemment, outre votre forme physique, la vitesse dépend avant tout du chargement de votre vélo, du dénivelé et du type de terrain. On roule cinq fois plus vite sur une route en bitume en descente et sans sacoches que sur un chemin forestier en côte avec une cariole, mais voici une estimation moyenne sur un terrain plat.

  • Cyclotourisme lent : De 10 à 15 km/h

  • Cyclotourisme "normal" : De 15 à 20 km/h

  • Cyclotourisme sportif : De 20 à 30 km/h


Lors de la planification de votre voyage à vélo, assurez-vous de prendre en compte les arrêts nécessaires pour vous reposer, vous nourrir et vous hydrater.

Cyclotourisme Slow Travel : 35 km/jour


Dans un mode de voyage détendu axé sur la découverte et l'exploration, les cyclotouristes parcourent généralement 35 km par jour, soit 2 à 3 heures sur leur bicyclette. Cela laisse amplement de temps de faire des arrêts culturels, des pauses baignades et des déjeuners à rallonge.


Cyclotourisme "Moyen" : 50 km/jour


En vous fixant un objectif de 50 km/jour, vous passerez environ 3 à 4 heures sur votre vélo, soit près de la moitié de vos journées hors temps de repas. Méfiez-vous, un voyage à vélo c'est une tentation continue de faire des pauses pour photographier les paysage, s'arrêter pour regarder ceci ou pour visiter cela, et le but n'est pas d'être stressé par le temps qui passe ! Je vous déconseille donc de dépasser 50 km/ jour si vous ne voulez pas que vos vacances ne soient que du pédalage !


Cylcotourisme "Sportif" : 50 à 80 km/jour


Pour les cyclistes expérimentés cherchant à couvrir de longues distances, 50 à 80 km par jour sont une bonne fourchette. Cependant, cela peut varier considérablement en fonction de la topographie (montagnes, collines, plaines), de la météo et de la qualité des routes.


Cyclotourisme avec jeunes enfants : 20 km/jour


Si vous voyagez avec des enfants de moins de 8 ans, il est important de maintenir un rythme adapté à leur niveau d'endurance. S'ils ont la capacité de faire 35 km/jour, vous risquez néanmoins de les "dégouter" du voyage à vélo en mettant la barre trop haut. Les petits passent leur temps à vouloir s'arrêter (les voies vertes sont généralement ponctuées de nombreuses aires de jeux), vous serez donc surpris de leur lenteur naturelle si vous les laissez décider du rythme !


Cyclotourisme à vélo électrique : 60 à 100 km/jour


Attention, si le vélo électrique est rapide, il est néanmoins limité en charge ! L'autonomie d'un e-bike tourne autour de 40 km à 80 km entre deux charges. Charger son vélo prend minimum 3 heures, vous serez donc limité dans le temps ! Vous pourrez le recharger à votre pause du midi si vous trouvez une prise en chemin mais méfiez-vous de ces contraintes pour ne pas tomber en rade. Car pédaler avec un vélo électrique déchargé, c'est lourd !


Cyclotourisme à vélo électrique


 

Les prestataires "voyage à vélo"


Sachez qu'il existe de nombreuses options pour faciliter vos voyages à vélo :



1. Location de Vélos d'un point A à un point B


Sur toutes les véloroutes, il existe des loueurs qui vous fournissent les vélos à votre point de départ et les récupèrent à votre point d'arrivée. En cas de besoin, ils vous offrent également une assistance. Les vélos sont accompagnés de sacoches, de casques, d'antivols et de kits de réparation en option.


2. Transport de vos bagages


Sur toutes les véloroutes, il existe des prestataires comme Les Vélos Verts (sur la Loire à Vélo) ou Rêve de vélo (partout en France) qui peuvent prendre en charge le transport de vos bagages entre chaque étape, vous permettant ainsi de voyager léger.


Transport de vos bagages

3. Hébergements labellisés "accueil vélo"


Il est recommandé de privilégier les hébergements portant le label "accueil vélo" adaptés à votre voyage (garage à vélo, kits de réparations, stations de gonflage, conseils sur les itinéraires, etc.). Pensez à effectuer vos réservations à l'avance, surtout lors des périodes de haute saison. Vous pouvez par exemple repérer les logements "Accueil Vélo" le long du Canal du Midi.


4. Agences de voyage à vélo


Pour ne vous occuper de rien à part de pédaler, vous pouvez envisager de faire appel à des agences spécialisées qui offrent des services sur mesure pour les cyclotouristes. Ces agences sont dédiées à la planification et à la réalisation de voyages à vélo, offrant des itinéraires variés et des services complets pour garantir une expérience agréable.


A votre arrivée, on vous remet un vélo tout équipé, un itinéraire, un planning d'activités, la liste des hébergements et vous n'avez qu'à profiter !


➜ Voir les voyages vélo organisés par l'agence Evaneos


 

Peut-on mettre un vélo dans le train ?


Vous serez heureux de savoir que de nombreuses options s'offrent à vous pour voyager avec votre vélo en train en France, que ce soit en Transilien, INTERCITÉS, TER, TGV INOUI ou même sur certains trajets en Europe. Voici tout ce que vous devez savoir pour emmener votre vélo à bord du train.


Quel que soit le train que vous empruntez, vous avez trois options pour transporter votre vélo :

  • Voyager avec votre vélo non démonté dans les espaces dédiés à bord du train.

  • Voyager avec un vélo pliant (max 130 x 90 cm une fois plié).

  • Voyager avec un vélo démonté dans une housse (max 130 x 90 cm).


En TGV


Dans tous les TGV, vous pouvez emporter votre vélo s'il est démonté et rangé dans une housse. Pour un vélo non démontable, il existe des emplacements dédiés mais le nombre de places disponibles pour est très limité et il n'y en a pas sur toutes les lignes.


En TER


Dans la majorité des TER, votre vélo peut voyager gratuitement, qu'il soit suspendu ou placé dans un espace prévu à cet effet. Cependant, les disponibilités varient, renseignez-vous avant de partir


En Transilien


Si vous voyagez en Île-de-France avec un vélo non pliable, la réservation d'une place pour votre vélo est obligatoire au moment de l'achat de votre billet de train, et le coût est de 10€ par vélo et par trajet.

Si vous avez un vélo pliant ou démontable, vous pouvez voyager gratuitement dans certaines plages horaires en Île-de-France. Cependant, en cas de forte affluence, l'accès au train avec votre vélo peut être limité.


En Ouigo


Si vous voyagez avec OUIGO, vous avez le choix entre l'option vélo non démonté dans certains trains et l'option vélo pliant ou démontable dans tous les trains.


En Intercités


Pour voyager en INTERCITÉS, vous pouvez réserver un emplacement vélo pour 10€.


En Thalys


En Eurostar, vous avez la possibilité de plier votre vélo et de le transporter dans une housse ou de réserver un emplacement vélo dans le train.


En Thalys


Dans les trains Thalys, votre vélo est accepté s'il est plié et rangé dans une housse uniquement.




 


Planifier un itinéraire de voyage à vélo


Planifier un itinéraire de voyage à vélo demande une approche méthodique pour garantir une expérience agréable et sans tracas.


Planifier un itinéraire de voyage à vélo

Voici une méthode étape par étape pour vous aider à organiser votre aventure cycliste :


Choix de l'itinéraire

  • Utilisez des cartes, des guides de voyage, des sites web et des applications dédiées au cyclotourisme pour identifier des itinéraires populaires et des pistes cyclables.

  • Vous pouvez consulter mes 10 idées de voyages à vélo en France pour débuter

  • Évaluez la difficulté : prenez en compte le dénivelé, la longueur des étapes quotidiennes et les types de terrains.


Programme jour par jour

  • Créez un planning de voyage sur un fichier Excel

  • Déterminez les distances quotidiennes que vous souhaitez parcourir. Commencez avec des distances plus courtes et augmentez progressivement.

  • Définissez le nombre de kilomètres que vous pensez être capable de réaliser en prenant en compte le mode de voyage qui vous convient le mieux. Dans le doute, partez sur 35 km/jour si vous êtes débutant en cyclotourisme et que vous n'êtes pas certain de vouloir trop pédaler

  • Identifiez les points d'intérêt en cours de route : sites touristiques, villages pittoresques, attractions locales.

  • Définissez les visites et activités que vous souhaitez effectuer, évaluez leur durée et réservez les en avance si nécessaire.


Hébergement et activités

  • Recherchez des options d'hébergement (avec "accueil vélo" si possible) le long de votre itinéraire

  • Réservez à l'avance, surtout si vous voyagez pendant les périodes de haute saison.


Logistique

  • Planifiez comment vous allez transporter vos bagages. Vous pouvez les transporter vous-même ou utiliser des services de transport de bagages.

  • Si nécessaire, louez un vélo ou préparez le vôtre en fonction du terrain et des exigences de l'itinéraire.

  • Vérifiez et entretenez votre vélo avant le voyage. Assurez-vous qu'il est en bon état de fonctionnement.

  • Préparez une trousse de premiers secours, des outils de base et un kit de réparation pour les crevaisons.

  • Téléchargez une application GPS pour vous assurer que vous suivrez bien la voie cyclable, téléchargez les fichiers GPX si besoin ou installez l'appli spécifique de votre itinéraire (les véloroutes ont généralement des applications dédiées).


Alimentation

  • Repérez les endroits où vous pourrez trouver de la nourriture le long de votre parcours si vous voyagez dans une zone isolée


Flexibilité

  • Gardez à l'esprit que les imprévus peuvent survenir. Soyez prêt à ajuster votre itinéraire en fonction des conditions météorologiques, de la fatigue ou des opportunités inattendues.


En suivant ces étapes, vous serez en mesure de planifier un itinéraire de voyage à vélo qui répond à vos besoins et à vos préférences, tout en garantissant une expérience mémorable et gratifiante.


Bon voyage à vélo

 

À découvrir

Comments


bottom of page