Forêt Kirindy à Madagascar

La réserve forestière de Kirindy sur le bord du canal de Mozambique au centre-ouest de Madagascar est une forêt primaire sèche qui abrite une faune et une flore endémiques. Elle appartient au parc national Kirindy Mitea à près de 2 heures de route de l'allée des Baobabs. On la visite avec un guide local grâce à des chemins aménagés et parmi les baobabs et autres arbres imposants, on y croise des lémuriens blancs par dizaines, des oiseaux, des lézards et des fosas.


crédit photo


Comment visiter la forêt de Kirindy ?


Le Parc National de "Kirindy Mitea" se situe dans la région du Menabe, à près de 70 Km au sud de Morondava, non loin de la célèbre allée des baobabs.


Ci-dessous la carte qui vous permet de localiser la Kirindy Forest dans le parc Kirindy Mitea à Madagascar.

Le tarif d'entrée est de 45 000 Ar par adulte (10€ environ), 25 000 par enfants (6€ environ).

Les visites sont réglementées et sont organisées par le CFPF, le Centre de Formation Professionnelle Forestière. Il est possible de partir en visite nocturne pour observer la faune qui s'anime au clair de lune. Dans ce cas vous passerez la nuit dans la lodge qui appartient au parc.

Mon circuit guidé dans la Kirindy Forest


Lors de mon voyage en solo à Madagascar, alors que je résidais au centre d'hébergement de Tsaravahiny de Mangily, je suis partie découvrir la Kirindy Forest de Madagascar.


J'ai effectué le circuit Maetsakaloe, 4 kilomètres à découvrir lentement, ce qui demande environ 2 heures de marche avec un guide du site.


Il existe trois autres circuits qui offrent des paysages très différents, on peut observer les dunes, la mangrove, les lacs avec des oiseaux aquatiques et aussi des plages mais je n'ai rien vu de tout cela. Pour cette option, il faut choisir le circuit Ambondro-Sirave mais les lémuriens y sont plus rares sur cette portion.

Le programme du circuit Maetsakaloe est assez simple, on se promène dans une immense forêt dense extrêmement sèche pour observer des lémuriens, des baobabs et de nombreux oiseaux.

Le parc possède un restaurant et des bungalows confortables pour ceux qui veulent y passer la nuit. L'immense sculpture qui accueille les visiteurs à l'entrée du parc et devant le restaurant, est vêtue d'un batik géant. Superbe.

A peine arrivée, le guide me montre un fosa caché sous les bungalows, c'est le plus gros mammifère carnivore de Madagascar. Il a des allures de petit puma, on ne l'approche pas trop et le garde le nourrit pour éviter tout danger.


Une fois en chemin, les lémuriens sont absolument partout, en grappes dans les arbres. Rien que pour ça, la visite vaut le détour car je n'en ai jamais vu autant sur l'île. Les lémuriens que je vois le plus sont les Sifakas, les grands lémuriens blancs qui vivent en famille.

Je rencontre également des microcèbes, ces petits lémuriens nocturnes aux yeux globuleux. J'en avais déjà vu lors de ma visite des Tsingy de Bemahara.

Je peux vous dire que j'ai également vu passer de nombreuses espèces d'oiseaux, tous plus beaux les uns que les autres mais impossibles à photographier par leur mobilité.

La forêt en elle même était tellement sèche qu'elle n'a rien d'extraordinaire, la végétation était rare quand j'y suis passée, ce sont donc les lémuriens et les oiseaux qui donnaient tout l'intérêt de la visite.


Mon guide m'a d'ailleurs précisé que la période n'était pas propice (en août) pour cela.

Bilan, une balade ravissante pour observer la faune malgache. On y croise aussi serpents, caméléons, geckos et chauve-souris.


Pour que l'on organise votre voyage à Madagascar, je vous invite à demander un devis, gratuit et sans engagement.

La suite du voyage :


Découvrez la totalité de mon voyage de deux semaines à Madagascar


Récits de voyage

Blog Voyage - Mes Récits

Accessoires voyage

Blog Voyge -Accessoires

Préparatifs Voyage

Blog Voyage - Préparatifs

Paysages du Monde

Blog Voyage - Paysages du Monde