Miandrivazo à Madagascar


Miandrivazo à Madagascar est un minuscule village en bordure du fleuve Tsiribihina. Cette bourgade est le point de départ pour les descentes en pirogues, elle se situe au centre-ouest de l'île.


Le trajet d'Antsirabé à Miandrivazo


Pour me rendre à Miandravizo, j'ai du traverser l'île en taxi-brousse depuis Antsirabé. Je suis arrivée à Miandrivazo dans l'unique but d'effectuer la descente du fleuve Tsiribihina.


Depuis Antsirabé nous avons roulé quatre heures. Dans le bus se trouvait le petit groupe avec lequel je m'apprêtais à descendre la Tsiribihina en pirogue. C'est la partie du voyage que j'attendais avec une grande impatience. Miandrivazo étant le village le plus proche du point d'embarquement des pirogues, c'était donc notre destination ce jour là.

L'homme qui était responsable de notre trajet c'est Patrick Fanomezantsoa, guide touristique spécialisé en "river trips" et en excursions dans la région de Bemaraha.

A Anstirabé, je découvre ceux qui partiront avec moi pour un bout de l'aventure, une formidable famille de français, une bande d'espagnols fêtards et un anglais déraciné voyageant seul.

Tout au long de la route, les paysages étaient spectaculaires, des montagnes orangées, des rizières, des monts et des vallées.

Les routes sont impeccablement goudronnées sur les premiers tronçons puis nous réalisons rapidement que la majorité des voies sont trouées comme du gruyère...

Nous traversons des villages, tous plus colorés les uns que les autres et la police nous arrête systématiquement pour contrôler les papiers du véhicule.


Notre chauffeur tend discrètement quelques billets, camouflés dans les documents, je comprends vite que ce n'est pas du tout un contrôle mais un bakchich plutôt bien déguisé.

Sur la route, nous avons le droit à un coucher de soleil somptueux, peu de temps avant de rejoindre notre destination.

Une nuit à Miandrivazo


Lorsque nous arrivons, vers 18 heures, à Miandrivazo, nous traversons un village animé, éclatant de couleurs, grouillant de vie mais paisible à la fois. Les enfants courent après les tuk-tuk, les commerçants passent de la musique à haut volume pour attirer les clients, le sable des pistes vole sous les roues de véhicules.

Puis, je découvre notre hôtel, "La Pirogue", en dehors de Miandriazo, au calme de la ville. Niché sur une petite butte il offre une très jolie vue sur la vallée de la Tsiribihina et les contreforts du Bemaraha.

Je pose mon sac dans un bungalow sommaire mais charmant. Pas d'eau chaude dans la douche mais des bassines à remplir au robinet du lavabo pour me doucher. Les moustiquaires sont en excellent état, ce qui suffit à mon bonheur.

Au restaurant, on se régale de poulet grillé aux légumes avant d'aller nous coucher tôt car le départ du lendemain est annoncé à 5 heures du matin !

Après une nuit paisible dans mon bungalow, le ciel m'offre ce spectacle quotidien, dont je ne me lasse pas...

L'équipe de piroguiers nous rejoint pour charger le taxi brousse de tout le matériel qui nous sera nécessaire (tentes, matelas, réserves de nourriture, etc.).

Nous prenons finalement la route à 6 heures lorsque le soleil est bien réveillé (une espagnole du groupe ne s'était pas réveillée...). Nous disons au revoir à "La Pirogue".

L'embarcadère de Masiakampy

Notre taxi brousse traverse la savane dorée et traversons des villages construits dans le sable. Nous roulons dans ces paysages dorés jusqu'à l’embarcadère de Masiakampy. Notre taxi-brousse est malmené par la piste cahoteuse.

Arrivés au fleuve Tsiribihina, au village de Masiakampy, nous découvrons nos pirogues, c'est sublime...

Pour que l'on organise votre voyage à Madagascar, je vous invite à demander un devis, gratuit et sans engagement.

A découvrir


Découvrez la totalité de mon itinéraire de 15 jours à Madagascar

Récits de voyage

Blog Voyage - Mes Récits

Accessoires voyage

Blog Voyge -Accessoires

Préparatifs Voyage

Blog Voyage - Préparatifs

Paysages du Monde

Blog Voyage - Paysages du Monde