top of page

Akxoum en Ethiopie

Axoum (ou Aksoum) est une ville située dans la région du Tigré au nord de l'Éthiopie, à 250 km de route de la ville de Mekele. Elle est connue pour être l'un des centres religieux de l'Église éthiopienne orthodoxe et pour avoir été le centre de l'Empire aksoumite entre le 1er et le 6ème siècle. Les ruines de la ville ancienne d'Axoum marquent l'emplacement du cœur de l'Éthiopie antique, lorsque le royaume d'Axoum était l'État le plus puissant entre l'Empire romain d'Orient et la Perse. Le site archéologique d'Aksoum abrite des obélisques inscrites sur la liste du patrimoine mondial de l'UNESCO en 1980 et d'autres sites antiques.


Peu de touristes y passent mais voici un aperçu de ce que j'ai pu y voir en une journée.


Akxoum en Ethiopie

Les sites archéologiques d'Aksoum


Les stèles de May Hedja


Le site des stèles de May Hedja d'Aksoum regroupe sept grandes stèles mégalithiques, appelées "obélisques d'Aksoum", et des tombeaux qui datent du 4ème siècle. Le site semble correspondre à une nécropole royale de la période aksoumite. Les monolithes ornés de motifs géométriques ont été sculptées dans des blocs de granite, de néphélinite et de basalte et marquent l'emplacement des tombeaux des souverains de l'Empire aksoumite. Elles figurent parmi les plus grands monolithes façonnés par l'homme.


stèles de May Hedja

La plus grande des obélisques est brisée en plusieurs morceaux, elle mesure 33 mètres de long mais se serait effondrée et brisée lors de son installation pendant l'antiquité. La plus grande stèle encore debout est surnommée l'obélisque d'Aksoum. Elle a été réinstallée à Aksoum en 2008 car elle avait été emportée à Rome en Italie en 1937 lors de la conquête de l'Éthiopie par les armées de Mussolini. Enfin, la stèle d'Ezana mesure 24 mètres de hauteur.


Obélisques Axoum

Au pieds des stèles, le monument Néfas Mawcha qui signifie "le lieu du vent" est constitué d'une monumentale dalle de pierre de 17 mètres de long sur 6,50 mètres de large reposant sur des piliers de pierre. C'est l'ancien plafond d'un tombeau.