Mon voyage en Jamaïque

Reggae, culture, plages, cascades et good vibes

Kingston, Port Antonio, Blue Moutains & Ocho Rios

La Jamaïque, depuis le temps que je rêvais d'y mettre les pieds... Parce que c'est l'île du reggae, qu'elle possède une nature sauvagement belle, des cascades et des plages aux eaux incroyablement turquoises... Mais aussi et surtout parce que la culture y est fascinante et la population afro-caribéenne chaleureuse.

S'il y a bien quelque chose que je ne comprends pas, c'est la mauvaise réputation de cette île, car je m'y suis vraiment sentie en sécurité de jour comme de nuit ! De plus, les discours des locaux étaient tolérants et bienveillants. Je dirais même plus, j'ai vraiment été surprise par les attentions à mon égard, jeunes, vieux, dread, rastas, tous les jamaïcains croisés m'ont émue de par leur douceur, leur politesse et leur générosité.

Voyageant seule, c'est grâce à Latitude Jamaica, agence locale francophone qui propose des itinéraires hors des sentiers battus, que j'ai pu vivre ce séjour paradisiaque...

Yeah Mon !

Mon Voyage de 10 jours en Jamaïque

 

A la découverte de la Jamaïque

1. Localisation et cartographie

La Jamaïque se situe à l'épicentre des Caraïbes, à proximité de Cuba et d'Haïti, elle est encerclée par la Mer des Caraïbes. Du fait de sa situation, cette île au climat tropical possède une végétation luxuriante et ses plages de sable fin sont bordées de récifs. La Jamaïque est pourvue de montagnes, dont le plus haut sommet s'élève à 2256 mètres d'altitude (Blue Mountain Peak), elle est traversée par plus de 120 rivières et cascades somptueuses, des champs de canne à sucre et elle regorge d'arbres fruitiers. Sa localisation et son histoire en font un territoire métissé composé d'influences antillaises, africaines, anglaises, américaines et hispaniques. D'une superficie de 11 425 km 2, elle est plus grande que la Corse et est à peu près vaste comme l’Île de France. Son périmètre est d'environ 800 kilomètres, sa largeur d'est en ouest de près de 250 kilomètres.

Ci-dessous la carte de l'île de la Jamaïque, divisée en 14 paroisses. La majorité des stations balnéaires sont situées aux alentours de Montego Bay et de Negril, c'est ici que se regroupe la majorité des touristes à la recherche de plages idylliques et de formules "all inclusive". Louise, de l'agence Latitude Jamaica, a pour objectif de faire découvrir son île loin de ces zones qui fourmillent de vacanciers, elle m'a donc tout logiquement emmenée à l'opposé, dans les paroisses de Kingston, Portland, Saint Ann et Saint Andrew.... A l'écart des foules, j'ai donc parcouru une Jamaïque, authentique et particulièrement paisible, pour mon plus grand plaisir. 

 

Mon voyage de 10 jours en Jamaïque

2. Le programme JOUR PAR JOUR

En dix jours, j'ai exploré quatre secteurs, de Kingtson à Ocho Rios en passant par les Blue Mountains et Port Antonio. Le programme, intitulé "Voyage en Jamaïque hors des sentiers battus", truffé de bons plans et de découvertes insolites, a été réalisé par l'agence Latitude Jamaica. Je ne dévoile pas tous leurs secrets mais je rédigerai pour chaque étape un article qui vous en dira suffisamment pour vous décider à partir d'urgence sur cette terre exotique qui sent bon le rhum et le reggae.

Kingston Voyage Jamaique

Kingston

J'ai atterri à Kingston, capitale de la Jamaïque, après avoir fait escale à Miami. Dès mon arrivée à l'aéroport international Norman-Manley, très coloré et rempli de décorations en hommage aux légendes du Pays et à la musique reggae, j'ai su que cette ville allait me plaire.

Et puisque c'est la musique reggae qui m'a conduite jusqu'ici, j'ai débuté mon voyage par un pèlerinage sur les lieux emblématiques et incontournables du genre. Tout d'abord, je me suis rendue à Tuff Gong, célèbre studio créé par le groupe "Bob Marley & The Wailers" en 1970.

J'ai ensuite poursuivi ma découverte de la ville par le quartier de Trench Town au sud de la capitale, berceau de la musique reggae et j'ai arpenté le street art de la ville en passant par l'incontournable 41 Fleet Street.

 

Evidemment, j'ai terminé ma journée dans la mythique maison de Bob Marley transformée en Musée.

Cette journée dans la capitale fut tout simplement... magique !

1 jour et 1 nuit

Port Antonio

Après avoir quitté Kingston, j'ai traversé les Blue Mountains pendant un peu moins de 5 heures pour rejoindre le village de Port Antonio sur la côte.

 

Ici, j'ai eu le bonheur de poser mon sac à dos dans un hôtel particulièrement insolite qui propose des huttes au cœur d'une nature luxuriante, au bord d'une plage paradisiaque.

Mon programme à Port Antonio était enchanteresse... entre cascades aux eaux cristallines, descente du fleuve en bambou rafting et farniente sur des plages dignes des plus belles cartes postales. Sans oublier les repas délicieux en bord de mer (jerk chicken, et le rhum dans les bars reggae tout au long du chemin. 

4 jours et 3 nuits

BLUE MOUNTAINS

Le massif des Montagnes Bleues occupe le tiers oriental de l'île. C'est ici que l'on cultive un des cafés les plus rares et donc les plus chers du Monde ! Son goût savoureux et unique lui vaut une réputation internationale.

Outre la dégustation de ce nectar au cœur des champs de café, ce qui m'a tellement plu ici, c'est de partir à la rencontre d'une communauté rasta, perchée en haut des montagnes, au dessus des nuages.

 

Là bas, l'ambiance y est unique, effluves de ganja, temple aux allures éthiopiennes et panorama exceptionnel sur les montagnes... Je m'y suis rendue le jour du Sabbath, jour de repos et de prières, j'ai donc pu assister à une scène incroyable. Enfants et adultes chantaient, dansaient et frappaient les percussions en hommage à Haile Selassie, messie de tous les rastas, dans une ambiance paisible à souhait. 

Et puis, j'ai pu découvrir un des sound system reggae roots & dub les plus prisés de la région, sur les collines au-dessus de Kingston.

Je logeais dans une petite guesthouse au jardin tropical, bercée par les prières et réveillée par le chant des oiseaux.

2 jours et 2 nuits

OCHO RIOS

C'est à Ocho Rios, logée au sein d'une famille jamaïcaine, que j'ai terminé mon séjour. A peine arrivée, je suis partie découvrir un plan d'eau somptueux (un coin dont je ne dévoilerai pas le nom car nous étions seuls, ce qui a rendu cet instant si magique).

 

Et puis, pendant ces trois jours à Ocho Rios, j'ai arpenté le marché artisanal, passé des heures dans les incroyablement bleues cascades du Blue Hole, encore découvert une ferme biologique cachée dans les collines et chaque jour je me suis régalée de spécialités culinaires et de fruits dont j'ignorais jusque là l'existence.

Sans oublier les soirées à danser sur du reggae en sirotant des Red Stripes (bière locale) et à faire connaissance avec des jamaïcain(e)s, tous plus accueillants les uns que les autres.

3 jours et 4 nuits

 

Pourquoi vous devez faire ce voyage

3. DIX raisons de partir en JAMAÏQUE

En tant qu'inconditionnelle du reggae et des latitudes tropicales, cette destination avait absolument tout pour me plaire. je songe déjà à y retourner dès que possible. Si vous hésitez à partir, je vais vous citer dix bonnes raisons de faire ce parcours :

  1. Le climat tropical et chaud garantit 27° de température en moyenne toute l'année

  2. L'esprit de Bob Marley règne sur l'île et la visite de ses studios, sa maison et autres sites sont fascinants

  3. Les plages de sable fin aux eaux translucides offrent des baignades divines

  4. Les randonnées dans les Blue Mountains loin des sentiers battus entre jungles et forêts sont paisibles et sauvages

  5. Les cascades à plusieurs étages possèdent des paysages époustouflants et des eaux chaudes et claires

  6. Les jamaïcains sont accueillants, généreux et communiquent leurs "good vibes" aux voyageurs

  7. Les rencontres avec les différentes communautés rastafari sont passionnantes

  8. Les soirées et la musique rythme la vie des habitants de jour comme de nuit, pour les amateurs de reggae roots ou de dancehall, cette destination est tout simplement incontournable

  9. Les fruits tropicaux, le rhum, le poulet jerk, les patties et autres spécialités locales sont un délice

  10. Les itinéraires hors des sentiers battus et les bons conseils de l'agence francophone LATITUDE JAMAICA sont un must !

 

Voyager en Jamaïque

4. Le budget de ce voyage

Les vols internationaux et nationaux

 

La Jamaïque possède deux aéroports, celui de Kingston et celui de Montego Bay. Vous pourrez arriver à l'un ou l'autre sans trop d'importance car les distances sont assez courtes et il existe de nombreuses liaisons en bus (grand confort) donc choisissez plutôt votre vol en fonction du tarif que de l'aéroport d'arrivée.

 

Pour me rendre en Jamaïque j'ai pour ma part atterri à Kingston et j'ai opté pour un vol avec une escale à Miami car j'avais un ESTA (autorisation de passer par le sol américain, cf préparatifs de voyages en Jamaïque plus bas) mais vous pouvez parfaitement transiter par une ville d'Europe.

Si vous partez de Bruxelles, sachez qu'il existe des vols directs à prix imbattables (450€ A/R sans escale!)

  • A/R Paris - Kingston ou Montego Bay : A partir de 520 € (J'ai payé 600€)

  • Si vous transitez par les USA vous devrez payer un ESTA (14$ soit 13€ environ pour une autorisation valable 2 ans)

Comparez les vols pour la Jamaïque ici

Le coût de la vie

 

La Jamaïque est une destination plutôt coûteuse pour les voyageurs, elle se compare plus avec les Etats Unis qu'avec l'Améique du Sud en terme de tarifs pour les activités touristiques. Au niveau des hébergements et de la restauration, tout est question de standing, vous pourrez vous en sortir pour un tarif peu élevé si vous optez pour des repas et des nuits dans des petits établissements simples.

  • Nuit d'hôtel : Comptez minimum 50€ la chambre double mais ce sera plutôt au delà de 80€ pour un lieu confortable. Si vous aimez les lieux de charme ou insolites, ça grimpe au delà de 150€. Cependant, vous pouvez aussi trouver des chambres très basiques pour backpackers à partir de 30€ en logement type guesthouse familiale.

  • Repas : Le repas traditionnel est composé de poulet grillé (jerk chicken), de poulet frit ou de poisson accompagné de riz et de haricots rouges. Un plat dans une cantine locale coûte environ 4€ alors qu'un restaurant de type "international" affiche des prix bien plus élevés (15-20€ le plat). Les patties (beignets à la viande ou aux légumes) sont vendus dans des fast food dont les principales enseignes sont "Juci Patties" et "Tastee". Un menu dans un fastfood de ce type vous reviendra à 5€ environ.

  • Entrée sur les sites culturels : Certains sites sont payants, comme le musée de Bob Marley qui affiche le tarif de 25$ pour les adultes ou encore les cascades du Blue Hole d'Ocho Rios qui font payer une entrée de 20$.

LE FORFAIT chauffeur + hôtels +  excursions et activités

 

Pour un voyage à deux, avec véhicule (autotour ou chauffeur privé) nuitées, visites, activités et droits d'entrées inclus, contactez l'agence Latitude Jamaïca car le forfait dépendra de la saison, du confort souhaité, de l'itinéraire, du nombre de voyageurs sur la route, etc. Bien entendu, la formule en solo en haute saison est la plus coûteuse. 

Pour préparer votre départ, c'est par ici : Devis pour voyage en Jamaïque

 

Se déplacer en Jamaïque

5. Trajets et transports

L'état des routes en Jamaïque est plutôt en bon état mais les nids de poules ne sont pas rares et certains chemins montagneux ressemblent davantage à des pistes. Cependant, il est parfaitement possible de vous y déplacer par vous-même. L'agence Latitude Jamaïca propose d'ailleurs des autotours en Jamaïque, vous partez avec votre véhicule et vous suivez le guide papier / PDF qui vous est remis pour faire votre périple en toute liberté.

Voici les trajets que j'ai effectué pendant ce voyage :

  • Kingstown Airport > Centre ville : 20 km, 30 min
     

  • Kingston > Port Antonio : 60 km, 3 h (route de montagne, sous la pluie)
     

  • Port Antonio > Blue Mountains : 70 km, 2 h  (route de montagne)
     

  • Blue Mountains > Ocho Rios : 105 km, 2 h
     

  • Ocho Rios > Kingstown Airport : 108 km, 2 h (en bus) 

 

La conduite en Jamaïque se fait à gauche mais le priorité reste à droite. Les feux tricolores sont en hauteur et installés de l'autre côté de l'intersection.

 

Saisons et climat en Jamaïque

6. Quelle période choisir ?

La Jamaïque a la chance de bénéficier d'un climat agréable et chaud tout au long de l'année. Finalement, d'une année sur l'autre et de janvier à décembre, les températures sont en permanence aux alentours de 27 degrés en moyenne sur les côtes. Dès que vous montez en altitude, le thermomètre baisse un peu pour atteindre 20 degrés en moyenne et des températures pus fraîches la nuit.

 

Quant à la température de la mer, elle est constamment aux alentours de 27 degrés.

La saison des pluies n'en est pas vraiment une, elle concerne surtout les montagnes qui sont tellement humides qu'elles peuvent être soumises à des précipitations tout au long de l'année et de façon aléatoire. Dans ses jours les plus pluvieux, la Jamaïque bénéficie toujours de plus de 7 heures d'ensoleillement, ce n'est donc pas ces averses qui vont gâcher votre voyage !

La période des ouragans, des tempêtes tropicales et des cyclones dans les Caraïbes se déroule de juin à novembre avec un pic de risque de août à novembre mais celui ci est extrêmement faible pour la Jamaïque. Les prévisions météorologiques par satellite en Jamaïque sont suffisamment sophistiquées pour que l'on puisse se préparer. Les ouragans ne ressemblent pas à des tornades ou des tremblements de terre, qui surviennent sans prévenir. En outre, les rares ouragans qui ont frappé la Jamaïque n'ont jamais été très meurtriers, ils ont principalement causé beaucoup de dégâts structurels. Alors rassurez-vous, si ouragan ou tempête tropicale il doit y avoir, vous serez informé assez tôt de son arrivée !

Si la Jamaïque est moins recommandée entre août et octobre, sachez tout de même que j'y suis allé en plein mois de septembre et j'ai eu un temps splendide à part quelques courtes averses dans les montagnes. A part ça, j'ai passé mon séjour en maillot de bain et en paréo à profiter des eaux terriblement chaudes !

 

1,2,3.... Partez en Jamaïque !

7. préparer ce voyage

Si vous vous apprêtez à partir pour un road-trip en Jamaïque, voici ce que vous devez savoir et prévoir :

  1. PASSEPORTS ET VISAS

    Vérifiez la validité de votre passeport qui doit être valable pendant toute la durée de votre séjour.

    Un Visa d'entrée n'est pas nécessaire si vous souhaitez y rester moins de 30 jours pour motif touristique ou même pour une activité professionnelle non rémunérée.

    Pour les séjours touristiques supérieurs à 30 jours, vous devrez demander un visa auprès de l’ambassade de Jamaïque à Bruxelles. Idem pour les séjours avec un autre motif que le tourisme

    Attention : Si vous faites escale aux Etats Unis pour vous rendre en Jamaïque, vous devrez posséder un ESTA à demander sur le site officiel du gouvernement américain.
     

  2. VACCINS

    Vérifiez que vous êtes à jour dans vos vaccins obligatoires (DTC, hépatite B...) et consultez votre médecin pour les vaccins spécifiques suivants, au moins 1 mois avant le départ si possible :

    - hépatite A
    - typhoïde

    Le paludisme ne sévit plus en Jamaïque depuis 2010 mais il convient de se protéger des piqûres de moustiques avec un répulsif, une moustiquaire et des manches / jambes longues en cas de zone infestée.
     

  3. LANGUES

    Révisez votre anglais et apprenez quelques notions de jamaïcain (appelé patois). La langue jamaïcaine est proche de l'anglais puisqu'elle en est issue mais les prononciations sont très différentes et surtout il existe un grand nombre d'expressions très imagées et métaphoriques.

    Quelques exemples :

    The se dit Di
    Thanks se dit Tank
    You
    se dit Ya
    Them
    se dit Dem et That se dit Dat
    I
    se dit Me (exemple pour dire I am Happy = Me Happy)
    Girl se dit Gal
    I am going ou ByeBye se dit Mi a go
    I am going to
    se dit Agwain
    What is going on ? How are you ?
    se dit Whah gwaan ?

    Et puis, il y a surtout de nombreuses expressions qui peuvent être mal interprétées si on ne connait pas le langage, comme par exemple "Yu Fat" qui est un compliment sur les formes d'une femme alors qu'on pourrait le traduire par "Tu es grosse".
     

  4. DEVISES ET ARGENT

    En Jamaïque, la devise est le dollar jamaïcain (JMD) mais le dollars US est également accepté quasiment partout (dans ce cas, le commerçant applique un taux de change qu'il vous propose selon le cours en vigueur.

    En septembre 2019, 1€ = 150 JMD 
    Vous devrez donc diviser le prix par 150 
     

  5. ELECTRICITÉ

    En Jamaïque, les prises de courant ne sont pas les mêmes qu'en France, il vous faudra un adaptateur, identique à ceux utilisés aux Etats Unis. Si vous voyagez souvent, vous avez tout à fait intérêt à vous fournir un convertisseur de prise de courant universel (disponible sur amazon)

     

  6. SÉCURITÉ EN JAMAÏQUE

    Pour commencer, laissez-moi vous dire que sur le parcours que j'ai effectué, à aucun moment je n'ai ressenti le moindre malaise ni me suis sentie en danger. Peut-être est-ce à force de voyager mais en Jamaïque je ne me suis absolument pas sentie malvenue ici, pas plus qu'à Paris ou à NYC et bien moins qu'à Cape Town par exemple.

    Je dois dire qu'à l'inverse, ayant entendu que certains touristes craignaient de se rendre en Jamaïque, j'ai passé mon temps à m'extasier devant l'accueil chaleureux des locaux à mon égard. Mots bienveillants, politesse, courtoisie, curiosité, ouverture d'esprit et générosité... Voilà ce que je retiens de mes rapports avec les jamaïcains croisés, et je ne vous parle pas que des commerçants mais des gens rencontrés dans la rue, sur les plages, dans les transports ou bien le soir dans les bars. C'est surtout une attitude "peace and love" qui règne et c'est un bonheur. Je serais même tentée de dire que, d'une manière générale, à côté des jamaïcains les parisiens sont tous des grincheux malpolis et agressifs... A Paris, dans les coins mal éclairés des gares, dans les quartiers défavorisés, je me sens autant en danger que dans une situation similaire partout dans le Monde. 

    Les seuls lieux qui sont formellement déconseillés par le ministère des affaires étrangère sont la ville de Spanish Town, par laquelle vous n'avez aucune raison de passer lors de votre voyage et Downtown Kingston que vous découvrirez éventuellement avec un guide. Tout le reste du Pays n'est pas plus dangereux qu'un voyage dans un autre pays, en Amérique du Sud, du Nord, en Asie ou en Afrique, si vous respectez les règles de base comme le fait de ne pas exhiber des signes extérieurs de richesses, ne pas sortir seul(e) de nuit dans des ruelles isolées, vous renseigner avant de vous rendre quelque part.

    Si vous êtes inquiets au sujet de la criminalité en Jamaïque, sachez que celle-ci concerne pour 75% des affaires de gangs et de crimes multiples, qui n'ont absolument rien à voir avec des agressions hasardeuses. Une autre source meurtrière sont les escroqueries (arnaques à la loterie) et autres affaires "jamaico-jamaïcaines".

    Ce que je peux vous dire c'est qu'en voyageant avec Latitude Jamaica, je n'ai traversé que des villages et coins plus que paisibles, loin des foules de touristes et donc loin des voyous en quête d'un portefeuille à dérober. 

    En bref, si comme moi cette destination vous attire, ne vous privez pas. 

    Vous pouvez lire mon article "Est-ce dangereux de voyager en Jamaïque ?" pour en savoir plus
     

  7. ASSURANCES / FORMALITÉS

    Lisez tous mes conseils pour penser à tout avant de partir à l'étranger
     

  8. SAC DE VOYAGE

    Consultez ma checklist pour remplir votre sac
     

  9. BACKPACKERS

    Consultez également mes conseils pour voyager avec un sac à dos
     

  10. ACCESSOIRES DE VOYAGE

    Vérifiez que vous avez tous les accessoires de voyage indispensables
     

  11. AGENCE LOCALE ET GUIDES

    Pour réserver votre voyage et vos excursions contactez cette agence de voyage francophone en Jamaïque, c'est un couple franco jamaïcain qui l'a créée, vous serez entre de bonnes mains et surtout vous échapperez aux attrape-touristes et profiterez de tous leurs bonnes adresses hors des sentiers battus.

Agence voyage francophone Jamaique
 

La Jamaïque, Terre de bois et d'eau

8. Un peu d'histoire

Jamaica vient de "Xamayca" en langue arawak issue du peuple Taïno, première ethnie amérindienne à peupler l'île. Xamayca se traduit par "la terre du bois et de l'eau". Lorsque Christophe Colomb s'est rendu ici, l'île s'est alors appelée "l'Espagne" et dès 1517, des milliers de personnes africaines ont été déportées et réduites en esclavage.  En 1670, l'île est devenue une colonie britannique et l'esclavage n'a fait que s'intensifier.

La Grande révolte des opprimés a eu lieu en 1831, quand près de 300 000 personnes retenues esclaves se sont rebellées en suivant Samuel Sharpe. Cette rébellion a été réprimée dans un bain de sang. Enfin, alors que l'abolition de l'esclavage se propageait peu à peu dans le Monde, l'esclavage a été totalement aboli en Jamaïque en 1838 avec l'adoption du British Emancipation Act. 

Ont suivi des décennies de ségrégation raciale sévère et l''économie restait dominée par une minorité de planteurs blancs. La population noire a commencé à se soulever contre la discrimination. Au fil des années, des mouvements nationalistes ont émergé comme le Parti National du Peuple de Marcus Garvey puis de Norman Manley.

La Jamaïque est indépendante et membre du Commonwealth depuis 1962. Celà signifie que son chef d'État reste la reine Élisabeth II ! La Jamaïque est une monarchie constitutionnelle qui fonctionne donc sur les bases du parlementarisme britannique. 

 

"Out of Many One People" est la devise du Pays, elle signifie "De plusieurs, un peuple”. Le blason est composé d'un champ d'argent dans lequel figure une croix orné de cinq Ananas d'or, porté par deux indiens Taïnos. Le tout est surmonté par un Crocodile jamaïcain

LES ARTICLES SUR MON VOYAGE EN Jamaïque :