top of page

Kingston en Jamaïque

Dernière mise à jour : 21 janv.

Kingston, capitale de la Jamaïque, est souvent évitée par les touristes, à tord ! Cette ville mythique est le berceau du reggae mais c'est aussi une capitale tentaculaire complexe où se heurtent le passé colonial et les influences africaines, caribéennes, anglaises et américaines. Tel un temple à ciel ouvert, les murs de la capitale semblent vivants, affichant des portraits de Bob Marley et autres personnalités originaires de l'île, des messages de paix et des hommages à l'histoire de la ville. Ces peintures omniprésentes plongent les voyageurs dans un vivier culturel d'une haute densité.

Kingston Jamaïque que faire

J'ai passé une journée à arpenter Kingston sur les traces du reggae et les lieux incontournables de la ville. J'ai eu la chance de revenir ici une seconde fois pour assister à la célébration de l'Anniversaire de Bob Marley le 6 février.


Je vous indique ci-après les lieux incontournables de Kingston, ses quartiers, ses monuments et tout ce que je vous recommande pour une découverte complète et passionnante de la ville.



 

Plan et carte de Kingston en Jamaïque


Où se situe Kingston ?


La ville de Kingston est située sur la côte sud-est de la Jamaïque, elle est entourée par les Blue Mountains, les Red Hills, Long Mountain et le port de Kingston, la ville se niche dans la plaine de Liguanea.

Carte Kingston Jamaïque

Plan de la ville de Kingston


Voici le plan de Kingston qui vous indique les lieux que je vous recommande et que je vous détaille plus bas.

Plan Carte Kingston Map

Les quartiers de Kingston


Capitale de la Jamaïque indépendante depuis 1962, c'est une villes née de la colonisation composée d'un centre économique et politique qui contraste franchement avec les quartiers défavorisés.


Au fil du temps, les habitants des campagnes sont venus chercher une activité sur la capitale et de nombreux bidonvilles ont émergés en banlieue, ils ont grossi et se sont appauvris.


Kingston est une cité contrastée qui se divise entre Uptown (la partie nord) et Downtown (la partie sud).. Quand au centre ville de Kingston, il se divise entre le centre historique et New Kingston. C'est dans le New Kingston que vous serez le plus en sécurité et proche de toutes les commodités.


Un des quartiers les plus défavorisés du nord de la ville a pourtant une renommée mondiale, c'est Trench Town, ce vivier d'artistes qui a démocratisé le style musical du reggae.


➜ Pour loger dans le Uptown je vous recommande le très sympathique Ligueana Club très bien placé (à deux minutes de marche de l'Emancipation Park)


➜ Pour un séjour dans Downtown, vous pouvez résider au superbe hôtel le Rok à deux pas du "Ocean 7 Bar" en bord de mer.


 

Visiter Kingston, un guide s'impose


Se déplacer dans Kingston n'est pas évident, être accompagné vous rendra un grand service !


Vous faire accompagner par un guide à Kingston est même indispensable pour certains quartiers sensibles. Il vous garantit de faire le tour de tous les endroits à ne pas manquer et de découvrir avec facilité des lieux non touristiques qui vous en apprendront long sur l'histoire du pays.


Votre guide vous expliquera où vous mettez les pieds et vous permettra de découvrir la capitale avec conscience. De plus, les quartiers populaires étant extrêmement pauvres, soutenir la vie locale en engageant un guide est un signe de respect. Et puis, étant aiguillée par une guide locale, j'ai clairement pu découvrir des petits coins fabuleux que je n'aurais jamais trouvé toute seule car j'ai pu constater qu'il y a de nombreux liés éphémères en Jamaïque et aucun guide ni blog de voyage ne pourra vous dévoiler les lieux à voir en temps réél.


J'ai visité Kingston avec ma guide de Latitude Jamaica que je vous recommande.


 

Que visiter à Kingston en Jamaïque ?

Si vous êtes amateurs de reggae et de musique jamaïcaine en général, vous serez comblés par la découverte des sites historiques liés à leur émergence. La ville entière fait constamment référence à son patrimoine musical et les murs sont recouverts de street art colorés en hommage aux nombreux artistes qui ont grandi ici.


Kingston m'a charmée pour ce patrimoine du reggae, avec des messages de paix à tous les coins de rue et la musique omniprésente.

Voici donc les incontournables, leur situation géographique est indiquée sur le plan de Kingston en début d'article :

1 - Le Bob Marley Museum

Le Musée Bob Marley n'est autre que la dernière résidence de l'artiste, transformée en musée et en fondation en son honneur. L'ancienne demeure de Bob Marley, offre une visite fascinante que vous ne devez manquer sous aucun prétexte. Même les personnes insensibles à sa musique (il parait que ça existe) seront captivées par son histoire.


C'était le domicile de l'artiste mais surtout un lieu de travail et de vie pour son entourage composé principalement de musiciens rastas. La maison abritait d'ailleurs son tout premier studio (le célèbre "Tuff Gong"). C'est l'année où Bob Marley a pu s'installer ici qu'est sorti son premier grand hit international "No Woman, No Cry".

Statue Bob Marley Kingston
Bob Marley Museum Kingston Jamaïque

A l'intérieur de la maison, on explore de nombreuses pièces de vie gardées intactes mais aussi des salles d'exposition passionnantes (avec des coupure de presse, des albums, des extraits de textes, des projections vidéo...) tandis que la cour extérieure possède de magnifiques fresques représentant Bob Marley et de sa famille.

Kingston Jamaïque Musée bob marley fresque

Les guides sont généralement des rastas proches de la famille Marley. Passionnés, ils font revivre la maison en vous contant des anecdotes.

Et chaque année, le 6 février, s'y tient la Fête d'anniversaire de Bob Marley !

Kingston Jamaïque à voir

Infos pratiques sur le Musée Bob Marley

Plus d'infos : Musée Bob Marley

Adresse : 56, Hope Road

Horaires : De 9h30 à 16h du lundi au samedi.

Entrée : 20 US$ par adulte (avec guide obligatoire et photos/vidéos interdites à l'intérieur)


2 - Le quartier de Trench Town

Trench Town est un quartier de Kingston défavorisé qui a vu émerger les stars internationales de la musique reggae, ska et rocksteady (on peut citer Bob Marley, Peter Tosh, Bunny Wailer, The Abbysinians, Toots & the Maytals et tant d'autres...). Ce quartier résidentiel a aussi vu naître des personnalités sportives, religieuses et politiques de la Jamaïque. De ce fait, c'est aujourd'hui un des ghettos les plus réputés au Monde, considéré comme un exemple de bouillonnement artistique.

Visite Kingston TrenchTown

Les murs du quartier sont recouverts de fresques absolument partout. Elles rendent hommages aux personnalités et artistes originaires du quartier et véhiculent des messages de paix, de résilience et d'espoir pout les résidents en difficulté socio économique.

Art de rue Kingston

Tout le monde a déjà entendu ce nom dans la célèbre "No woman no cry" de Bob Marley ("Said I remember when we used to sit, in the Government Yard in Trenchtown"). Les "Government yard" sont les logements sociaux construits dans les années 1950 pour loger en masse les familles défavorisées.


Visite Kingston TrenchTown

Grâce à la notoriété de Trench Town, les activités artistiques occupent une place centrale dans le quartier. La jeunesse qui grandit ici développe l'espoir de pouvoir un jour sortir du ghetto grâce à leur art ou à leur persévérance.

Le lieu qui est ouvert aux visiteurs dans le quartier de Trench Town est le "Culture Yard" qui se situe sur la 1st street. Vous pourrez y découvrir l'histoire du quartier ainsi que la très sommaire chambre de Bob Marley reconstituée.

Visite Kingston TrenchTown

➜ Plus d'infos : Visiter Trench Town


3 - Le Street Art de Fleet Street

Dans une zone particulièrement défavorisée de Kingston. se trouve une rue aux mille couleurs qui rayonne sur la ville. Ce temple du Street Art se situe à Fleet Street où se situe l'association Life Yard qui a initié le projet "Paint Jamaica". Il consiste à revitaliser les lieux, initialement sinistres, grâce à l'expression artistique murale.

Street Art Kingston Jamaïque

Les peintures aux couleurs éclatantes recouvrent en particulier une cour du 41, FLeet Street. Les œuvres sont monumentales et expriment des messages forts.

Rue de Kingston

Life Yard veille à ce que les jeunes bénéficient d'opportunités positives de découvrir leur culture. Ainsi, le but profond de Life Yard est d'autonomiser les enfants à travers l'art, l'agriculture et le ludo-éducatif.

Que faire à Kingston Jamaïque

Infos pratiques sur Fleet Street

Plus d'infos : Fleet Street à Kingston


4 - Déjeuner Rasta au Life Yard

J'ai déjeuné dans le restaurant de la Life Yard, une initiative communautaire centrale à Fleet Street. Cette association vise à revitaliser le centre-ville de Kingston à travers des projets sociaux, culturels et artistiques. Elle est devenue un symbole d'espoir et de résilience dans la région en inspirant le changement social et en encourageant la participation civique. Un restaurant "Ital" rasta propose des plats végétariens excellents. Attention, les jours d'ouverture sont aléatoires mais c'est un régal et le reggae joue à fond pendant votre repas.


où manger Kingston Jamaïque

Infos pratiques sur le Life Yard Restaurant

Adresse : 44 Fleet Street à Kingston

Plus d'infos : Life Yard à Kingston


5 - L'Emancipation Park de New Kingston

Le parc de l'émancipation célèbre l'adoption du British Emancipation Act qui a mis fin à l'esclavage le 6 août 1834. Il célèbre aussi le jour de l'indépendance du Pays qui a eu lieu le même jour, 28 ans plus tard, le 6 août 1962. Le parc se situe à New Kingston. La grande sculpture qui accueille les visiteurs à l'entrée est baptisée "Redemption Song" en hommage à la chanson homonyme de Bob Marley. De 3 mètres de haut, cette oeuvre représente un homme et une femme regardant le ciel, symbole de leur ascension triomphante sur les abominations de l'esclavage.

Kingston Jamaique Emancipation Park

Le parc est orné de nombreuses plantes et fleurs tropicales et offre de la fraîcheur aux visiteurs à la recherche d'un instant paisible au cœur de la ville. Une scène est installée pour les concerts qui ont parfois lieu ici.

Emancipation Park Kingston Jamaique


6 - La Devon House

Si vous souhaitez avoir un aperçu des quartiers luxueux de UpTown Kingston, rendez-vous à St Andrew dans les jardins de la Devon House. Ici vous pourrez flâner, boire un cappuccino, manger une glace ou autre gourmandise. Cette maison est l'un des monuments historiques majeurs de Kingston car elle a été bâtie en 1881 par George Stiebel, premier millionnaire noir de la Jamaïque. Cet homme était respecté car il se battait pour améliorer les conditions de vie des jamaïcains.

Devon House Kingston

Le bâtiment qui appartient aujourd'hui à la ville est composé de grands jardins paisibles et de nombreux salons de thé et restaurants en terrasse. Je me suis régalée chez le glacier "I Scream" qui attire les locaux à la recherche d'un instant de détente sucré. Dans la jardin, il y a 25 commerces dont des restaurants aux cuisines internationales et caribéennes, des pâtisseries, une bijouterie, de l'artisanat, un bar reggae et tout ce dont vous pourriez rêver pour vous détendre ou faire du shopping avec chic !

Devon House Kingston Jamaique

Infos pratiques sur la Devon House

Ouvert de 8h30 à 19h00

Le manoir se visite pour découvrir la vie de la famille Stiebel à Devon House.

Les visites ont lieu en semaine de 9h30 à 17h et le dimanche après midi.


7 - Le Sound System de Jacks Hill

J'ai eu l'immense joie d'assister à un sound system au mythique "Kingston Dub Club", un lieu culte pour les amateurs de reggae. La devise du lieu "The Only Good System is a Sound System", j'adhère. Le lieu se situe sur la colline de Jacks Hill à 30 minutes de route de notre hôtel à Kingston.

Sound System Kingston

Nichée dans les collines surplombant la ville de Kingston, le Kingston Dub Club héberge la station "Rockers Sound". Ce sound system est animé tous les samedis soirs par Gabre Selassie qui est ici chez lui. Sur les quelques marches qui conduisent à ce lieu mythique, sont vendues, sur de nombreux stands, toutes les sortes de weed imaginables, à des prix dérisoires, qui feraient bondir les fumeurs de cannabis français !

Une fois sur place, Gabre Selassie aux platines envoie un son d'une force monumentale. Cette star du sound system en Jamaïque, la voici en photo et en dessin, sous son énorme bonnet de dreadlocks.

Sound System Kingston Dub Club

Jamais de ma vie je n'avais entendu un volume sonore aussi élevé, les vibrations des basses ont parcouru mon corps des pieds à la tête.

Tellement que je n'ai pas pu rester devant le mur d'enceintes, monumental. Une jeune femme dansait lascivement, la tête dans une baffle... Mais comment est-ce possible que ses oreilles n'aient pas explosées ?

Kingston Dub Club

Je suis donc allée côté bar, où une ambiance bon enfant régnait, locaux, rastas ou pas, fumaient ou buvaient en admirant la vue sur Kingston sous les étoiles. J'ai voulu goûter à la spécialité locale en acceptant de goûter un "challis", je n'aurais pas du, je n'ai plus l'âge. Du coup, je suis allée me coucher et j'aurais pu dormir une semaine.

Bar Port Antonio


8 - Les studios Tuff Gong


J'aurais pu mettre cette visite en première position dans les incontournables des visites à faire à Kingston mais y accéder n'est pas évident donc je ne veux pas vous créer trop de déceptions, En effet, le monumental Studio Tuff Gong, temple du reggae bâti par Bob Marley, ferme souvent ses visites au grand public.


Kingston Tuff Gong studios

Si vous avez la chance de visiter les studios Tuff Gong, vous découvrirez les salles d'enregistrement mythiques qui ont vu passer les Wailers (Peter Tosh, et Bunny Wailer), mais également Jimmy Cliff Capleton, Buju Banton, Dennis Brown, Burning Spear, Gregory Isaacs, Steel Pulse, Toots and the Maytals, Third World, Inner Circle, Morgan Heritage, Damian Marley ou encore Koffee et Chronixx.

Kingston visiter studio bob marley

➜ En savoir plus sur la visite des Studios Tuff Gong



9 - Les bars rastas de la route B1


A la sortie nord-est de Kingston, là où la route B1 grimpe vers les Blues Mountains, (de la fin de la Old hope road en direction Irish Town Road), allez explorer les bars avec terrasses et petits commerces aux couleurs rastas. Vous découvrirez des bicoques de toutes les couleurs transformées en petits restaurants ou commerces d'artisanat.


Bars Kingston Jamaique B1 Toad
Bar Rasta de Kingston Jamaique
Kingston Restaurant Rasta
Boutique Kingston B1


10 - La National Gallery of Jamaica

La National Gallery of Jamaica est le musée d'art public de la Jamaïque, situé dans le Kingston Mall, près du port de Kingston. La galerie expose dans sa collection permanente les plus importantes œuvres des artistes jamaïcains.

Musée National Gallery of Jamaica Kingston

Si vous restez assez longtemps à Kingston, courrez-y. Le musée n'est pas loin de l'aéroport (20 minutes de route), n’hésitez pas à vous y rendre sur la route du retour afin de vous imprégner de la culture jamaïcaine avant de prendre l'avion !

National Gallery of Jamaica

Lundi au vendredi de 10h à 16h et samedi de 10h à 15h

Entrée : Environ 3€ par adulte, gratuit pour les enfants et les étudiants



10 - Le Kingston Craft Market

Le Kingston Craft Market, comme son nom l'indique est le marché de l'artisanat de la ville. C'est tout simplement l'endroit où vous pourrez trouver tout ce qui se vend sur les petits marchés partout dans le Pays. Sur les étals et dans les rayons, des objets d'art et des souvenirs faits à la main par des artisans jamaïcains mais aussi des vêtements, des sacs, des bracelets et des aimants made in china. Ce grand marché se trouve juste à côté de la National Gallery of Jamaica, à 5 minutes de marche.

Kingston marché artisanal

Essayez d'acheter autant que vous le pouvez aux petits commerçants qui reçoivent moins de visiteurs qu'ici mais si vous souhaitez faire du shopping en quantité et à bas prix, vous ferez définitivement de bonnes affaires dans cet immense centre commercial dédié aux souvenirs. Attention, les objets souvenirs "Jamaica" ne sont pas toujours "made in Jamaica" !

Kingston souvenirs

Le marché se trouve au 174, Harbour Street et ouvre du lundi au samedi de 7h à 18h.


 

Informations pratiques sur Kingston

1 - Les vols pour Kingston

L'aéroport international Norman Manley se trouve à 27 km au sud-est du centre-ville.

Pour me rendre en Jamaïque j'ai pour ma part opté pour un vol avec une escale à Miami mais vous pouvez parfaitement transiter par une ville d'Europe.​ J'ai payé mon vol 600€ A/R. Attention, passer par Miami implique la demande d'un ESTA pour transiter par le sol américain.

Pour trouver le vol le moins cher je vous recommande ce comparateur de prix

Dès que vous atterrirez à l'aéroport de Kingston, vous serez accueillis par des fresques murales qui ornent tout l'aéroport mais aussi par de la musique reggae dans les couloirs et du personnel souriant !

Kingston Jamaique

2 - Rejoindre Ocho Rios ou Port Antonio depuis Kingston

La compagnie Knutsford Express dispose de bus sécurisés qui desservent toutes les grandes villes. Je l'ai empruntée pour mon retour d'Ocho Rios à Kingston (le billet avait été réservé par l'agence Latitude Jamaica, je n'ai rien eu à penser).

Pour vous déplacer si vous n'avez pas de guide véhiculé, prenez des taxis officiels.

3 - Où dormir à Kingston ?

Je vous recommande le très sympathique Ligueana Club très bien placé (à deux minutes de marche de l'Emancipation Park) ou, pour un séjour luxueux, le superbe hôtel le Rok à deux pas du "Ocean 7 Bar" en bord de mer.


Vous pouvez aussi chercher un hôtel dans le New Kingston qui est de loin le quartier le mieux doté en termes d'hébergements touristiques.

Se loger coûte relativement cher en Jamaïque et particulièrement à Kingston.


Pour une chambre confortable mais simple la nuitée est à 100€ environ.

4 - Est-ce dangereux de visiter Kingston ?

Le ministère des affaires étrangères déconseille fortement aux voyageurs de se promener seul (et à fortiori de nuit!) dans Kingston Downtown. Mais dans son ensemble, la ville est agréable et sécurisée, vous ne craignez rien de plus que dans n'importe quelle capitale du Monde ! Cependant, vous devrez ne pas vous aventurer seul dans les ghettos et quartiers défavorisés (comme Trench Town) sans être accompagné d'un local, surtout si vous ne parlez pas le patois.



 

Voyage en Jamaïque


Retrouvez le détail de mon voyage en Jamaïque



Découvrez comment bien préparer un voyage en Jamaïque


Comentários


bottom of page