top of page

Paille et gourde pour filtrer l'eau et la rendre potable

Dernière mise à jour : 8 oct. 2022

La paille filtrante Lifestraw c'est une invention absolument géniale ! Un accessoire de voyage à mettre entre les mains de tous les globe-trotteurs. Buvez partout sur la route, sans vous inquiéter de la qualité de l'eau. La paille peut s'utiliser directement dans une source ou bien dans une gourde (c'est plus pratique)


Paille filtrante lifestraw

 

1. La technologie de la paille filtrante

Destinée avant tout aux populations où l'accès à l'eau potable est un vrai problème, la paille filtrante LifeStraw est distribuée par des associations humanitaires aux gens qui en ont besoin. Cette invention révolutionnaire au fonctionnement pourtant très simple été mis sur le marché pour la première fois en 2005. Aujourd’hui, ce filtre à eau est distribué dans plus de 64 pays.

PAILLE pour filtrer l'eau non potable

Fonctionnement de la paille filtrante

La paille filtrante a pour fonction de "nettoyer" l’eau contaminée et de la transformer en une eau parfaitement potable. Pour cela, elle utilise une technologie avancée qui tient sur le principe de membranes à fibres creuses. Le résultat est le même qu'en utilisant des produits chimiques comme le chlore ou l’iode, sauf qu'on n'avale pas ces saloperies au passage !


C'est très simple, l’eau non potable aspirée dans la paille traverse des fibres étroites en passant sous haute pression (ce qui explique qu'il faut aspirer vraiment fort!). Ce sont les fibres creuses qui piègent les bactéries et tous les contaminants sont expulsés. l'eau nettoyée sort alors à travers de minuscules pores.

lifestraw fonctionnement

La paille filtre 99,99 % des bactéries (dont Colibacille et Salmonelle), 99,99 % des parasites (dont Giardia et Cryptosporidium) et 99,99 % des microplastiques ! De plus, elle réduit le chlore, les mauvaises odeurs, les matières chimiques organiques, les particules suspendues et améliore le goût


Ainsi, miracle, cette paille vous protège de nombreuses maladies comme les maladies diarrhéiques et la gastro entérite (plus vulgairement la tourista), le choléra mais aussi les cryptosporidies, la cyclosporose, la dysenterie, la lambliase, le ver de Guinée, et l’hépatite E... et oui tout ça !