Blue Mountains en Jamaïque

Les Blue Mountains, autrement dit les Montagnes Bleues, se situent à l'est de la Jamaïque. Elles sont formées d'une forêt primitive vierge et constituent un parc national, seul lieu de l'île qui soit classé au Patrimoine mondial de l’Unesco. C'est un lieu d'aventure qui m'a offert un bol d'air pur, et une randonnée verdoyante m'a menée à la rencontre d'une communauté rasta qui vit à l'écart de la ville, dans les hauteurs.

 

 

Ce nom si poétique lui vient du brouillard épais qui donne à la forêt une couleur bleutée. Le nom exact du parc national est le "Blue and John Crow Mountain". Il abrite des plantes indigènes et des oiseaux endémiques de la Jamaïque. Mon périple dans les Blue Mountains fut également l'occasion d'aller boire un rhum et humer les effluves de ganja dans le Sound System le plus réputé de la Jamaïque. Enfin, je ne suis pas partie d'ici sans avoir  pu goûter au café local qui est vendu à prix d'or.

 

Je me suis rendue dans ce lieu peu touristique avec une agence spécialiste de la Jamaïque, lors d'un voyage en solo qui m'a conduite de Kingston à Ocho Rios.

1- Randonnée dans les Blue Mountains

 

Cette chaîne de montagnes, longue de 45 kilomètres, domine les paroisses orientales de St Andrew, St Thomas, Portland et St Mary. Son sommet, le Blue Mountain Peak, culmine à 2256 mètres et une randonnée jusque là haut offre une vue imprenable sur toute la Jamaïque et même jusqu'à Cuba par temps dégagé.

 

La nature y est sauvage, fournie, entre jungle et forêt tropicale. Marcher dans cet environnement silencieux et verdoyant plaira à tous les amateurs de randonnée. Je suis partie faire la randonnée de Catherine’s Peak en partant de la base militaire Jamaica Defence Force de NewCastle. C'était très amusant d'assister à l'entrainement militaire avant de partir en balade.

 

 

Nous avons choisi de faire cette marche car une jeune rasta du coin nous l'a recommandée. La marche n'a rien de compliqué (à part trouver le sentier de départ, mais les militaires nous l'ont bien indiqué) si ce n'est qu'à la fin, c'est raide. Une tronçon du sentier se transforme en une montée verticale mais c'est bien là la seule difficulté à laquelle vous devrez faire face. Arrivées au sommet, nous n'avons pas pu accéder au panorama car il y avait des travaux, des camions et tout un bazard qui bloquait notre passage

 

 

Les autres options de randonnées dans les Blue Mountains sont :
 

  • De courtes randonnées de 15 minutes à une heure font des boucles sur des sentiers faciles d'accès au départ du parc national Holywell.
     

  • Le trekking du Blue Moutain's Peak s'effectue sur une distance de près de 10 kilomètre et nécessite 4 heures de marche intense

2 - A la rencontre d'une Communauté Rasta

 

Le terrain de la montagne bleue est si accidenté qu'elle était le lieu privilégié des peuples oppressés par l’esclavage pour se réfugier et préparer des rebellions. S'il y a un bien un endroit qui est difficile d'accès, non fréquenté par les touristes et isolé de la ville, c'est bien celui-ci. Ce n'est pas par hasard qu'une communauté rasta est donc venue bâtir son havre de paix ici. Lorsque nous approchions de la zone supposée de la communauté, cette voiture m'a confortée dans le fait que nous marchions dans la bonne direction, aucun doute, c'est par là !

 

 

Le Sabbat pour les rastas est un jour de culte et de repos qui implique : pas de dépense d'argent, pas de travail mais beaucoup de méditation, de lecture et un jeûne de vendredi minuit à samedi midi. Le sabbat qui a lieu chaque samedi est ainsi célébré chaque semaine sans exception dans cette communauté. Ma guide a donc bien évidemment pris soin de m'y conduire ce jour là afin que je puisse assister à cette ferveur.

 

 

La montée jusqu'au village communautaire est franchement raide, je suis arrivée trempée de sueur, tandis que les gens qui habitent ici y grimpent avec une facilité déconcertante. Sur le sentier qui y conduit, on croise des drapeaux rastas et des photos d'Haile Selassie (empereur d'Ethiopie) qui a été reconnu comme le "Messie Noir".

 

 

Dans le village, les habitants sont en pause entre deux prières. Je reçois un accueil des plus bienveillants et les enfants, femmes et hommes s'affairent peu à peu à la reprise de la cérémonie. Je découvre un village coloré de vert, de jaune et de rouge, un sanctuaire et des croix éthiopiennes comme j'en ai déjà vu là bas.

 

 

Lorsque les habitants commencent à se diriger vers le lieu de culte, on me coiffe d'un turban pour que je puisse pénétrer dans le Tabernacle (nom des temples du rastafarisme).

 

 

Au début, deux jeunes hommes battent le rythme, les gens se rassemblent peu à peu. Puis, quelques minutes plus tard, la ferveur est grande, les tambours, percussions, chants et danses s'intensifient jusqu'à devenir transcendants. Les enfants, les femmes et les hommes finissent par danser tous ensemble.

 

 

Le panorama depuis là haut est magnifique, les plants de ganja poussent un peu partout et nombreux sont les habitants qui ont un "stick" aux lèvres.

 

 

Cette ambiance détendue m'envoûte et je dis à ma guide que j'aurais bien aimé y rester une semaine. Elle me répond que les jours de la semaine ne sont pas semblables au Sabbat, les ordres religieux étant stricts, impliquant un réveil aux aurores et une vie plutôt austère. Mais quand même, j'aurais bien tenté l’expérience de vivre un peu ici...

 

 

Nous repartons avant que le soleil se couche après cet instant hors du temps, dans un monde bien à part.

 

L'histoire du rastafarisme, en bref

 

Pour ceux qui ne connaîtraient pas cette religion, je vous donne quelques pistes.

 

 

Le Jamaïcain Marcus Garvey, grand défenseur de la "cause noire" a publié de nombreux manifestes dénonçant le joug colonial et la discrimination raciale post-esclavage. Il est l'initiateur du mouvement "Back to Africa", revendiquant que les africains déportés pendant l'esclavage doivent retourner sur leurs terres. Il faisait souvent référence à l'Ethiopie, pays modèle car unique nation africaine à ne pas avoir subi la colonisation.

 

En 1927, Marcus Garvey a fait une prophétie auprès du peuple jamaïcain : " Regardez vers l'Afrique : un roi noir sera couronné. Il sera le rédempteur". En 1930, le négus Ras Tafari est couronné empereur d'Ethiopie. Les Jamaïcains voient donc en son personnage le Messie annoncé. Haïlé Sélassié Ier devient alors le "roi des rois, seigneur des seigneurs, lion conquérant de la Tribu de Juda ".

 

 

Lors de sa visite officielle en Jamaïque en 1966, Rita Marley affirme avoir vu sur sa main les stigmates du Christ. Bob Marley devient rasta cette même année.

 

Le rastafarisme se divise en cinq ordres majeurs. Certaines communautés développent un "sous-ordre" qui va puiser dans les différents courants : 
 

  • l'Ethiopian World Federation incarne l’unité du foyer éthiopien (représentant le peuple noir déporté). Cette institution est issue d’une décision politique prise par Haile Selassie, empereur d’Éthiopie, à l’égard des communautés noires. Elle est liée à la création de la communauté de Shashemene en Ethiopie.
     

  • l'Eglise Orthodoxe Éthiopienne, l'une des plus anciennes églises chrétiennes du monde à laquelle se rallient de nombreux rastas.
     

  • les 12 tribus d'Israël fait référence aux tribus traditionnelles qui composent le peuple hébreu. Cette organisation créée à Trench Town a des orientations chrétiennes. Cet ordre très lié à la musique possède son propre sound system, le "Jahlovemusic"
     

  • l'ordre Nyabinghi provient de traditions d'Afrique de l'Est recourant à des danses et des percussions rituelles. Ce mouvement a été fondé autour de l'image de Muhumusa, femme rebelle anticolonialiste de l'Afrique de l'Est
    .

  • Les Bobo Shanti est le mouvement fondé par les Emmanuellites, fidèles du Prince Emmanuel

 

La musique reggae est le fer de lance de cette religion éparpillée entre ces courants, elle unit tous les rastas.

 

La communauté rasta des Blue mountains que j'ai visitée ce jour là est une branche du mouvement Nyabinghi mais elle possède des croyances et rituels qui lui sont propres.

 

3 - Le Café des Blue Mountains

 

Cette montagne mystique et peu visitée est malgré tout mondialement connue pour son café. En effet, il s'agit tout simplement du café le plus cher du Monde, de par sa rareté et sa qualité reconnue.

 

 

Evidemment, je me suis arrêtée au "Café Blue" pour goûter ce nectar, un expresso bien fort comme je les aime.

 

 

J'étais ravie de cette pause, moi qui buvait du café un peu trop américanisé depuis mon arrivée sur le sol jamaïcain (le café "classique" servi en Jamaïque est servi bien trop clair pour l'italienne que je suis). De plus, le site offre une jolie vue depuis sa grande terrasse en bois.

 

4 - Le Sound System de Jacks Hill

 

Pour notre soirée dans les Blue mountains, ma guide Louise m'a fait une belle surprise, elle m'a conduite au "Kingston Dub Club", un lieu culte pour les amateurs de reggae. Ça tombe bien, j'en suis ! La devise du lieu "The Only Good System is a Sound System", j'adhère. Le lieu se situe sur la colline de Jacks Hill, en descendant des montagnes en direction de Kingston. Soit à 20 minutes de route de notre hôtel dans les Montagnes bleues.

 

 

Nichée dans les collines surplombant la ville de Kingston, le Kingston Dub Club héberge la station "Rockers Sound". Ce sound system est animé tous les samedis par Gabre Selassie qui est ici chez lui. Sur les quelques marches qui conduisent à ce lieu mythique, sont vendues, sur de nombreux stands, toutes les sortes de weed imaginables, à des prix dérisoires, qui feraient bondir les fumeurs de cannabis français !

 

Une fois sur place, Gabre Selassie aux platines envoie un son d'une force monumentale. Cette star du sound system en Jamaïque, la voici en photo et en dessin, sous son énorme bonnet de dreadlocks.

 

 

Jamais de ma vie je n'avais entendu un volume sonore aussi élevé, les vibrations des basses ont parcouru mon corps des pieds à la tête. Tellement que je n'ai pas pu rester devant le mur d'enceintes, monumental. Une jeune femme dansait lascivement, la tête dans une baffle... Mais comment est-ce possible que ses oreilles n'aient pas explosées ?

 

Sources photos du Sound system (photos interdites aux visiteurs)

 

 

Je suis donc allée côté bar, où une ambiance bon enfant régnait, locaux, rastas ou pas, fumaient ou buvaient en admirant la vue sur Kingston sous les étoiles. J'ai voulu goûter à la spécialité locale en acceptant de goûter un "challis", je n'aurais pas du, je n'ai plus l'âge. Du coup, je suis allée me coucher et j'aurais pu dormir une semaine. 

 

5 - Guesthouse dans les Blue Mountains

 

Je logeais dans un hôtel familial, dans une jolie chambre avec vue sur les montagnes et un grand jardin pour se prélasser après les randonnées. Le bar restaurant de la guest house passait du reggae en continu, j'étais donc heureuse même si le service était folklorique et décousu, c'était plutôt drôle. Une red strip, du reggae, une vue sur les montagnes, la vie est belle.

 

Mon voyage en Jamaïque

 

Avant de me rendre dans les Blue Mountains, j'ai passé une journée dans la capitale (lisez Que faire et que voir à Kingston) et quatre jours à découvrir Port Antonio et ses environs. Et enfin, j'ai terminé le voyage à Ocho Rios. Vous retrouverez tout mon itinéraire sur la page qui vous présente mon voyage de 10 jours en Jamaïque.

 

Pour effectuer un voyage jamaïcain dans les meilleures conditions, pour un voyage authentique, avec des guides adorables et expérimentés, pour dénicher des lieux dont eux seuls ont le secret, contactez Latitude Jamaïca.​

 

Please reload

Suivez-moi :

  • Facebook - Globe Trotting
  • Instagram - Globe Trotting
  • Twitter - Globe Trotting
  • Pinterest - Globe Trotting

EXPLOREZ LE BLOG :

PREPARATIFS DE VOYAGE

Préparatifs de voyage

Mes voyages.jpg

Récits de mes voyages

ACCESSOIRES.jpg

ACCESSOIRES VOYAGE

paysages du monde.jpg

Paysages du Monde

cadeaux voyageurs.jpg

CADEAUX VOYAGEURS

TROUVEZ DES BONS PLANS :

BILLETS D'AVION

Achetez vos vols au meilleur prix

Billets avion

Hôtels & appartements

Dénichez les meilleurs logements

Hotels voyage

VOYAGE SUR MESURE

Réalisez le voyage de vos rêves (devis rapide et gratuit)

Agence de voyage.png

CATÉGORIES 

du blog :

Les articles similaires qui vont vous intéresser 

Please reload