La vallée de Baliem en Papouasie occidentale

Coincée au cœur des hautes montagnes et des forêts vierges du centre de la Papouasie occidentale, la mystique vallée de Baliem est uniquement accessible par avion à ce jour. Une vallée déconnectée de tout, la nature et la vie à l'état pur, pour une expédition unique dans un lieu hors du temps. Pour y entrer, il faut atteindre Wamena, la capitale de la régence de Jayawijaya.

Vallée de baliem trek papouasie

Je vous donne quelques informations géographiques, politiques et culturelles sur cette vallée du bout du Monde en début d'article puis je vous raconte mon périple merveilleux avec toutes les informations pour vous guider dans la préparation de votre voyage.


Je suis partie sans organisation, sans guide officiel et sans porteurs. Presque les mains dans les poches avec mon gros sac à dos, des baskets percées et des kilos de riz !

Comment voyager papouasie baliem

I -A savoir sur la vallée de Baliem en Papouasie Occidentale

Aller en Papouasie Baliem

1. La situation géographique de la Vallée de Baliem

La Vallée de Baliem se situe au cœur de la Nouvelle-Guinée Occidentale (ou Papouasie occidentale), dans les plateaux de l'ouest de l'île, elle est encerclée par des hautes montagnes et des forêts qui sont parmi les plus denses de la planète. Elle occupe un territoire de 160 000 hectares (1600 kilomètres carrés) perché à 1 700 mètres d'altitude.

Carte vallée Baliem / Baliem Valley map

De part son emplacement resté très difficile d'accès, la vallée de Baliem est un territoire encore mystérieux, très peu visité par les touristes, il se découvre donc par de longues randonnées, allant de villages reculés en ponts de singes, là où la vie est bien loin de toute modernité. La vallée possède une nature luxuriante, des rivières tumultueuses et des terres fertiles.

La Papouasie Occidentale est une zone qui mérite d'être définie car le terme "Papouasie" a plusieurs significations, politiques ou géographiques. Sachez que la Nouvelle-Guinée, île de l'Océanie dans l'ouest de l'océan Pacifique, est découpée en deux. Cependant, cette île peut parfois être nommée Papouasie, ce qui sème la confusion. La partie orientale de l'île correspond à l'État indépendant de Papouasie-Nouvelle-Guinée.

Baliem carte papouasie occidentale

2. La situation politique de la Vallée de Baliem

Cette région littéralement coupée du Monde, a été découverte en 1938 par les occidentaux à l'occasion d'une expédition hollandaise. C'est précisément la troisième expédition zoologique de Richard Archbold qui a permis sa découverte. A l'époque, cette région avait été baptisée "Shangri-La", en référence à ce lieu imaginaire décrit dans le roman "Lost Horizon" (Les Horizons perdus) de James Hilton. Avant cette époque, les occidentaux pensaient à tord que cette partie des hauts plateaux était inhabitée.

Ils y ont découvert une région très développée, avec de nombreuses innovations organisationnelles et matérielles, bien que restant très traditionnelles et éloignées des technologies modernes.

Drapeau papouasie baliem

Au moment de la découverte par les occidentaux, la population autochtone avait déjà été divisée politiquement en deux suite à la division de la Nouvelle -Guinée en 1828. Cette frontière internationale a donc séparé les papous de Baliem de leurs parents en Papouasie-Nouvelle-Guinée. En 1963, la moitié occidentale fut officiellement annexée à l'Indonésie, tandis que l'est se détacha officiellement de l'Australie en 1975 pour former l'État indépendant de Papouasie-Nouvelle-Guinée.

Un conflit séparatiste très peu médiatisé perdure donc en Papouasie depuis près de 50 ans.

Les Papous qui ont souffert d'une violente annexion de force par l'Indonésie refusent d'être dirigés par des indonésiens car ils sont avant tout mélanésiens, peuple d'Océanie et du Pacifique, comme leurs voisins de Papouasie Nouvelle-Guinée. Les atteintes aux droits humains sont légions, des dizaines de milliers de Papous ont été tués et emprisonnés par la police indonésienne depuis 50 ans.

Baliem Sitiation politique free west papua

3. Les habitants de la Vallée de Baliem