top of page

Les devises en voyage : Payer en monnaie étrangère et éviter les frais

Dernière mise à jour : 3 août 2023

Lorsque l'on voyage en dehors de la zone Euro, il faut se préparer à effectuer ses dépenses dans une devise étrangère, c'est à dire dans la monnaie du pays visité. Que vous régliez vos achats avec une carte bancaire ou avec des espèces, la question des frais de conversion et des taux de change se pose. A chaque destination sa spécificité, en fonction de son réseau bancaire et de la carte de crédit que vous possédez.


Les devises en voyage

Avant de partir, posez vous les bonnes questions pour ne pas vous faire surprendre par des taux de change et des frais bancaires exorbitants. Faut-il changer des devises avant le départ ? Faut-il se procurer des devises dans un distributeur automatique ou dans un bureau de change ? Faut-il payer en Euros ou en devise locale ? Quels sont les frais appliqués par votre banque quand vous voyagez ? Comment minimiser ces frais qui sont parfois difficile à anticiper ? Je vous dis tout !



 

Les différentes devises dans le Monde


Appelées "Currencies" en anglais, les devises en circulation dans le monde sont au nombre de 180. Evidemment, les plus utilisées sont les Euros (EUR), les Dollars (USD), le Yen japonais (JPY), la livre sterling (GBP) et enfin le dollar australien (AUD).


Il existe plusieurs types de Dollars, ne vous trompez pas, le dollar américain, le dollar canadien, le dollar australien ou le dollar jamaïcain n'ont pas la même valeur même si le même symbole ($) peut vous induire en erreur. Pareil pour le Peso qui est décliné en différentes monnaies en Amérique latine. Attention également, certaines monnaies portent le même symbole comme le Yen et le Yuan, monnaies du Japon et de la Chine.


Par souci de simplicité et pour établir un standard international, chaque monnaie a une abréviation en trois lettres (Euro = EUR, Dollar américain = USD). En général, les deux premières lettres indiquent le pays, et la troisième fait référence au nom de la devise.


Et puis, sachez que certains territoires reconnaissent plusieurs devises comme étant officielles (comme en Namibie où l'on peut payer en Dollars namibiens et en Rand sud africain) donc vous aurez le choix entre plusieurs monnaies, ce qui peut être assez déstabilisant en voyage. Surtout quand vous devez gérer deux devises différentes dans votre porte monnaie.


Carte devises dans le Monde

Convertir les devises au taux du marché


Pour connaître le taux de change d'une devise et la convertir en euros, vous devrez connaître son cours, c’est-à-dire le prix de cette devise par rapport à l'Euro qui est votre monnaie de référence. Sur les sites d’information financière vous pourrez voir le cours de vente et le cours d’achat, ceux-ci variant chaque jour ! Je vous conseille de télécharger une application convertisseur de devises lorsque vous voyagez, même hors connexion vous aurez une idée du dernier taux enregistré, ce qui vous saura fort utile pour vous décider ou non à acheter ce joli souvenir à 1000 roupies.


Attention, gardez en tête que le taux du marché est une référence basse car vous devrez prendre en compte les commissions qui s'appliquent lors de vos opérations de change. Si un convertisseur vous indique que 1000 € = 1082 USD, vous n'aurez peut-être que 1050 USD en poche en les achetant dans un bureau de change qui prend une commission de 3% !


 

Payer à l'étranger


Faut-il payer en cash ou en carte bancaire à l'étranger ?


Lorsque vous atterrissez dans un Pays non européen, vous devrez régler vos achats dans la monnaie locale. Vous vous demanderez naturellement si vous avez intérêt à faire toutes vos dépenses en argent liquide ou avec votre carte bancaire internationale.


Hors de la zone euro, chaque banque a sa propre politique et applique des commissions (% et/ou frais fixe) sur les opérations réalisées en devises (retraits ou achats).


Si vous envisagez de payer en cash, se pose alors la question des frais de change. Combien devrez vous payer de frais pour obtenir des devises ? Là encore, la réponse dépend de l'établissement auprès duquel vous achèterez vos devises : bureau de change, retrait au distributeur ou change de devises en ligne, renseignez vous bien car on peut passer du simple au double !


Et puis, dans certains pays, le réseau bancaire reste peu développé, ne comptez tout simplement pas sur votre carte bancaire pour vous offrir un repas ou un souvenir au fin fond de l'Ethiopie, de la Mongolie ou de la Bolivie. Dans certains lieux reculés, trouver un ATM qui fonctionne est un parcours du combattant et les espèces seront donc incontournables. Généralement, dans les territoires où les devises sont faibles, vous pourrez toujours payer en Euros ou en Dollars américain mais le commerçant appliquera alors le taux de commission de son choix et ce sera à prendre ou à laisser ! Si vous comptez payer avec des euros, seuls les billets de plus de 20€ seront acceptés et la monnaie vous sera rendue en devise locale.


Pour les paiements en carte bancaire, certains commerçants appliquent également une commission "surprise" en vous indiquant que si vous payez en carte, des frais sont ajoutés à l'addition ! Dans ce genre de cas, avoir un peu de cash s'avère nécessaire.


Pour finir, les pays où les devises sont très faibles impliquent de vous trimballer avec des liasses de billets impressionnantes. Par exemple, pour avoir l'équivalent de 200€ en cash lorsque vous voyagez au Laos, prévoyez de transporter 3 millions de Kip Laotiens, soit 150 billets de 20 000 !


➜ Renseignez vous sur le réseau bancaire du Pays pour décider si le cash sera nécessaire ou superflu. A moins de voyager dans un pays très moderne, un minimum de cash est souvent indispensable, rien que pour payer un pourboire par exemple.



Les frais sur les retraits en devises étrangères (ATM)


Retirer de l’argent à l’étranger a souvent un coût. car deux types de frais s'appliquent :

  • La commission de votre banque sur les retraits à l’étranger. Certaines banques appliquent des frais fixes (jusqu'à 3€ par retrait) + des frais variables (aux alentours de 2 à 3% du montant retiré), d'autres banques appliquent des frais variables uniquement. Il existe des cartes spécifiques qui vous permettent cependant de retirer sans frais jusqu'à un certain montant.

  • La commission de l’établissement local qui gère le distributeur. Elle est indépendante de votre banque et même avec la meilleure carte du Monde, vous serez amenés à payer des frais fixes qui avoisinent généralement les 1 €.

  • Il existe une alliance mondiale des guichets automatiques, ce qui signifie que votre banque peut avoir un accord avec une banque spécifique à l’étranger. Utilisez les distributeurs automatiques de la banque partenaire de votre banque pour ne pas payer de frais sur les retraits.


➜ Ces deux types de commission sont cumulables. De manière générale, évitez donc les petits retraits pour amortir les frais fixes !


ATM Voyage


Faut-il retirer aux ATM ou au guichet des banques ?


Le sigle international ATM (Automated Teller Machine) se traduit en français par DAB (Distributeur Automatique de Billets). Le cigle ATM présent partout dans le monde vous permet de repérer de loin un guichet de retrait bancaire. De manière générale, il est conseillé de privilégier les retraits aux guichets des agences bancaires plutôt que ceux des distributeurs présents dans la rue qui ne sont rattachés à aucune banque spécifique. Si la banque ne possède pas de guichet avec un humain mais uniquement des guichet automatiques, les frais sont sont plus avantageux que dans les ATM qui se trouvent dans la rue.


Dans certains pays où la devise est faible, le montant de retrait possible aux ATM est très faible (par exemple, en Inde, vous ne pourrez pas retirer plus que 10 000 INR (soit 100€) par retrait. Dans ce cas, vous avez tout intérêt à vous rendre à la Banque ou dans un bureau de change pour demander un retrait plus important afin de payer moins de frais fixes.


➜ De manière générale, dans les pays avec une devise mineure où le plafond de retrait est très bas, privilégiez les retraits au guichet "humain" des banques si vous en avez la possibilité.



Bureau de change ou ATM ?


Lorsque vous arrivez à destination, avez-vous intérêt à acheter des devises au bureau de change ou à les retirer à l'ATM ? La réponse est claire : si vous possédez une carte "spéciale voyage" ou avec un taux intéressant, passez toujours par les ATM et retirez en devise locale.


Si vous avez une carte classique, évitez les retraits aux ATM et passez par un bureau de change pour convertir vos euros (que vous aurez emportés en espèces). Attention : retirer des devises avec une carte bancaire dans un bureau de change revient à faire un retrait auprès de la banque qui possède le bureau de change. Cette option est donc intéressante si vous souhaitez un montant supérieur au plafond de retrait de l'ATM.


Certains bureau de change dans les aéroports ont un taux bien moins intéressant que les bureaux de changes de la ville.


Bureau de change aéroport


Comment avoir des devises avant le départ ?


Partir avec un minimum de devises permet souvent d’éviter de devoir retirer ou changer du cash à l’aéroport. C’est donc plutôt confortable, surtout si vous arrivez tard à l’aéroport ou que votre timing est serré. L'avantage est d'avoir des devises locales en poche quand vous arriverez à destination. Si vous n'avez pas de carte bancaire internationale, c'est d'ailleurs la seule solution qui s'offre à vous.


Pour obtenir des devises étrangères, vous pouvez les commander sur le site de ChangeGroup, vous pourrez les récupérer à votre aéroport de départ ou vous les faire livrer à domicile. La commission est de 0% et vous changez vos devises au taux du jour indiqué sur le site. Un des gros avantages est que vous pourrez revendre vos devises restantes au même taux que celui auquel vous les avez achetées ! Commander les devises en ligne est plus intéressant que vous les procurer à votre aéroport de départ car les taux sont avantageux.


Attention : en fonction de votre destination, vous n’avez pas forcément le droit d’apporter ou de repartir avec les devises locales. Au delà de l'équivalent de 10 000€, vous devrez d'ailleurs les déclarer à la douane !


Quel type de carte de paiement emporter (Amex, Visa, Mastercard...) ?


Malheureusement, toutes les banques ne sont pas égales quant il s'agit d'utiliser leurs cartes de paiement à l'international et vous devez prendre le temps de faire le bon choix. Qu'il s'agisse de cartes bleues, Visa, Mastercard, American Express, certaines banques facturent des frais à l’étranger plus élevés que d'autres.


En voyage, il est impératif de disposer d'une carte internationale acceptée en Union européenne et dans le reste du monde. Préférez Visa à Mastercard car cette dernière n'est pas toujours utilisée dans les petites villes de certains pays. Quant à l'American Express, elle n'est pas acceptée partout, elle doit donc toujours être accompagnée d'une carte Visa.


➜ Je vous recommande de toujours de partir avec 2 cartes internationales de paiements, en cas de perte, d'opposition ou de problème avec une des cartes. C'est pour moi une règle d'or. Découvrez mon article "Quelle carte bancaire pour voyager à l'étranger'" afin de choisir la meilleure option.



CB : Faut-il payer en Euros ou en devise locale ?


Lorsque vous avez le choix, comment savoir s'il est préférable de payer en devise locale ou avec des euros ? Dans les aéroports et dans la plupart des zones touristiques et de transit international, on vous laissera parfois le choix en vous demandant dans quelle devise vous souhaitez régler vos achats (devise locale ou devise de votre banque). Payer en Euro avec votre CB en étant hors zone euro est possible via le système de "change dynamique" (en anglais il s'agit du "DCC" qui se traduit par Dynamic Currency Conversion).


Seuls les commerçants qui disposent d'un TPE (terminal point de vente) équipé d’un logiciel DCC (Dynamic Currency Conversion) peuvent proposer cette option. Tous les Duty Free en sont dotés. Si vous optez pour un paiement en Euros, alors le logiciel DCC convertira automatiquement le montant de la transaction en pratiquant le taux de change en vigueur augmenté d’une commission de 3 à 6% ! Ce système existe également sur certains distributeurs automatiques qui, détectant la nationalité de votre banque, vous proposent de faire votre retrait avec une conversion en euros.


Répondez toujours “NON” aux taux proposés par les terminaux de paiement ou les distributeurs. N’oubliez pas de toujours choisir l’option “aucune conversion”, “sans conversion”, “débit en monnaie locale” ou toute autre option qui permet à l’émetteur de votre carte d’exécuter la conversion, et non au fournisseur de CDC.


Payer à l'étranger


 

Les autres précautions à prendre


Soyez prudent lorsque vous payez avec une carte bancaire pour éviter les arnaques en voyage, si fréquentes auprès des touristes !


  • Ne confiez jamais votre carte à un commerçant même pour quelques secondes et effacez absolument les 3 numéros de sécurité au dos de la carte qui permettent d'effectuer des achats frauduleux en ligne.

  • Voyagez toujours avec une carte bancaire internationale de secours (Optez pour une carte gratuite, je vous conseille celle-ci)

  • Apprenez à convertir la monnaie locale en euros afin d'éviter de vous faire "embrouiller" sur le prix de vente. Vérifiez le prix en euros avec votre téléphone afin de ne pas vous emmêler les pinceaux, surtout dans les pays où les prix ont des ribambelles de zéro, on a vite fait de payer l'équivalent de 200€ en croyant payer 20€ sur une faute d'inattention.

  • Optez pour une banque qui dispose d'une application mobile afin de faire opposition en un clic ou de contacter votre banquier rapidement. Les banques en ligne sont généralement les mieux dotées.

  • Attention aux ATM piégés et aux rodeurs aux regards indiscrets, évitez toute machine de retrait qui vous semble suspecte et ayez toujours le reflexe de cacher votre code.

  • N'acceptez JAMAIS de changer des devises au marché noir. Dans la rue, on vous proposera souvent du change à un prix très avantageux et vous serez tentés d'accepter mais sachez qu'il y a toujours une arnaque là dessous (faux billets ou tour de "passe passe").

  • Essayez de ne pas retirer trop de devises car les changer avant votre retour en France est exorbitant. Si vous vous retrouvez avec une somme importante en poche, essayez avant tout de la vendre à une connaissance sur place ou à des amis qui prévoient un voyage futur dans cette destination.

  • Veillez à conserver vos billets dans un état impeccable et à refuser les devises en mauvais état (billets déchirés, souillés ou scotchés). En effet, dans certains pays, le change sera absolument impossible si les billets ne sont pas neufs, c'est le cas notamment au Costa Rica qui impose que les billets de Dollars ou Euros soient parfaitement neufs, sans la moindre trace de pli !

  • Attention à la fausse monnaie, en tant que touriste vous serez une cible idéale pour qu'un commerçant vous refourgue un faux billet dont il cherche à se débarrasser.


 

A découvrir maintenant


Comments


bottom of page