CHARTE DU VOYAGEUR RESPONSABLE

Voyager éthique, écolo et équitable

​"Il n’y a pas de mauvais touristes, juste des voyageurs mal informés"

 

Telle est la phrase qui unit tous les militants du tourisme responsable, écologique et équitable pour rédiger des chartes et mettre en place actions de sensibilisation et d'information auprès des voyageurs. 

 

Lorsque vous voyagez, vous devez être attentif aux éventuels dégâts que pourrait causer votre venue. Vous devez tout mettre en oeuvre pour ne pas provoquer ceux-ci. 

 

​Voici donc les réflexes et règles de base pour allier écologie, éthique, répartition équitable et voyage à l'étranger. Etre responsable c'est engager une réflexion sur ces sujets et commencer par lire cette page pour vous remémorer les grands principes qui feront de vous un voyageur exemplaire !

L'ATTITUDE RESPONSABLE À ADOPTER EN VOYAGE

Le nombre d’arrivées de touristes internationaux s’est fortement accru ces dernières années. De près de 700 millions par an en 2000, le nombre de touristes dans le Monde a dépassé les 1,1 milliard en 2015 et devrait atteindre 1,6 milliards en 2020!!



Cette augmentation n'est pas sans conséquence sur les consommations d'énergie, eau, et autres ressources naturelles.​



Outre les problèmes écologiques que le voyageur peut engendrer, se pose la question de l'éthique, de l'attitude du voyageur de passage face aux populations, de l'empreinte qu'il y laissera, de la redistribution de ses dépenses... Sachez que le tourisme sexuel représente plus de 10% des voyages ! De quoi creuser le sujet...

L'ATTITUDE ÉTHIQUE EN VOYAGE

Si vous êtes un râleur et du profil "client français exigeant", changez vos réflexes lorsque vous changez de Pays. Soyez patients et à l'écoute avant de hausser le ton car les codes, manières et sens du service diffèrent dans chaque Pays. 

Faites l'effort d'apprendre les mots de base dans la langue locale :

"Bonjour", "Madame", "Monsieur", "Merci", "Au revoir", "Pas de problème",  "D'accord",  "Je m'appelle...",  "Je suis français/canadien/belge.."

Adaptez-vous au rythme du Pays, au code local des bonnes manières et au mode de fonctionnement ambiant. Faites usage des formules de politesse et marques de respects locaux.

Adaptez-vous aux coutumes vestimentaires, en particulier dans certains lieux de cultes afin de ne pas choquer la population.

N’exhibez pas vos richesses si votre mode de vie contraste avec celui des habitants du Pays visité (vêtements de valeur, bijoux, liasses de billets, matériel photo de valeur...)

Fuyez les lieux qui participent au tourisme sexuel en y exploitant des mineur(e)s

Ne marchandez pas si vous n'avez pas l'intention d'acheter à un certain prix (décent). Si vous décidez de marchander, ne le faites pas à la va-vite et à tout va. Faites le avec politesse, prenez le temps qu'il faut et ne profitez pas de la position de faiblesse du commerçant.

Lorsque les enfants mendient dans la rue, achetez leurs plutôt des choses qui ne serviront pas aux adultes : un ballon de foot, des ballons à gonfler, un t-shirt ou partagez un paquet de gâteau... Évitez les bonbons pour ceux qui n'ont pas accès aux soins dentaires (ou offrez une brosse à dent/ dentifrice en plus)...



Demandez toujours la permission avant de prendre de parfaits inconnus en photos. Montrez vos clichés à vos "modèles" ou mieux, remettez leurs un tirage.

N'achetez pas ou ne ramassez pas d'objets ou de vestiges qui appartiennent à la faune, à la flore ou au patrimoine protégé du Pays (comme de l'ivoire, du corail, des pièces archéologiques...)



L'ATTITUDE ÉCOLO EN VOYAGE

Utilisez des produits non agressifs pour l'environnement (produits cosmétiques, lessives...)

Gérez vos détritus et mégots (pensez  à toujours avoir un sac poubelle et un cendrier de poche lors des randonnées)

N'emportez pas d'emballages inutiles dans vos bagages ou bien prévoyez de les rapporter chez vous si vous vous rendez dans une destination qui n'est pas munie d'un réseau de destruction des déchets. 

Privilégiez les modes de transports les moins polluants autant que possible (Cf. Calculette carbone voyage). Vous n'irez pas en Papouasie à Vélo, certes, mais quand vous avez le choix entre le train et l'avion...


Comparez par vous même, l'émission de CO₂ par passager sur le trajet Paris-Madrid :


AVION : 409.52 kg eq. CO₂
VOITURE  : 162.38 kg eq. CO₂ (avec 2 passagers)
AUTOCAR : 50.71 kg eq. CO₂
TRAIN : 47.57 kg eq. CO₂

Ne gaspillez pas (ni la nourriture du petit déjeuner ni l'eau dans les hôtels...) et n'abusez pas des lessives. De même, utilisez les linges de l'hôtel plusieurs jours.

Préservez l'environnement, les écosystèmes fragiles et le patrimoine culturel. Ne piétinez pas les zones fragiles, ne gravez pas votre nom sur les monuments...

Ne nourrissez pas les animaux sauvages lorsqu'on vous l'interdit (nourrir un singe c'est très amusant certes, mais ça les rend voleurs et ça engendre de sérieux problèmes pour la population locale...)

Ne péchez pas et ne chassez pas dans les zones interdites pour sauvegarder les espèces en voie de disparition.

L'ATTITUDE ÉQUITABLE EN VOYAGE

Achetez vos souvenirs auprès d'artisans locaux plutôt que dans les aéroports ou les grands magasins.

Evitez les voyages en groupe organisé avec des tour-opérateurs de masse. Choisissez plutôt des guides locaux ou des petites agences si vous ne souhaitez pas voyager seuls. Cela favorisera votre contact avec la population locale et donne une image moins agressive du tourisme

Laissez des pourboires en fonction de l'usage ! Lorsque vous souhaitez remercier un établissement pour son service, laissez un pourboire dans les "tip-box" plutôt qu'aux employés individuellement, certains maillons de la chaîne étant toujours "cachés" !

Privilégiez les petits commerçants, les logements chez l'habitant, les cantines locales.

Si vous offrez des cadeaux, tâchez d'en faire profiter au plus grand nombre (il vaut mieux remettre 10 stylos à une école qu'à 10 enfants au hasard...parfois)

Dans les Pays ou le régime politique est défavorable à la population, renseignez-vous sur l'appartenance des moyens de transports et grands hôtels (publics/privés, local/international), choisissez ceux qui vous semblent les plus équitables.​

Exigez un reçu lorsque vous payez une taxe afin de vous assurer qu'elle ira bien là où elle doit aller. Montrez une résistance envers la demande de bakchichs (ah oui heu... sauf si vous risquez la prison!).  Pourquoi ? Car si vous parvenez à faire respecter la loi à un douanier corrompu, ça l'habituera aux voyageurs qui ne payent pas et ça vous donnera une raison de verser cet euro "sauvé" à la première personne qui en a vraiment besoin.​

Evidemment, vous ferez face à de nombreuses arnaques en voyage mais soyez vigilant !

Soyez attentif aux conditions de travail du personnel travaillant dans les hôtels, restaurants, etc. Ne vous plaignez pas des salariés au patron pour une broutille si vous savez que les conséquences seront sévères. Ne soyez pas trop exigeant dans les endroits où les salariés sont peu ménagés.

Please reload

Pour soutenir mon blog voyage : Likez et partagez !

Parcourez les rubriques de mon blog de voyage

CHECKLIST DEPART A L'ETRANGER
Formalités et conseils avant de partir en voyage à l'étranger
CHECKLIST SAC DE VOYAGE
Pour ne rien oublier dans vos bagages lorsque vous partez en voyage !
LE SAC A DOS DE VOYAGE
Quelques astuces pour choisir, régler et organiser son sac à dos !
PLANIFIER UN LONG VOYAGE
Comment se préparer à un tour du monde ou long voyage ? Choix des destinations, planning et budget
ACCESSOIRES DE VOYAGE
Accessoires pour optimiser les bagages, objets mini pour rentrer dans un sac, éléments pour sécuriser vos affaires
OÙ ET QUAND PARTIR ?
Quelle destinations choisir selon les mois de départ, en fonction du climat
 Globe Trotting, Blog Voyage

blog de voyage pour partir au bout du Monde

  • Facebook - Globe Trotting
  • Instagram - Globe Trotting
  • Pinterest - Globe-Trotting
  • Twitter - Globe Trotting
  • Youtube - Globe Trotting

© 2011-2019 GLOBE-TROTTING Philomène Martinelli - Tous droits réservés