top of page

Voyager Loin sans prendre l'avion

Dernière mise à jour : 28 nov. 2022

Comment voyager à l'étranger, partir très loin de chez vous, sans monter dans un avion ? Décider de réduire son bilan carbone en renonçant à prendre l'avion implique t-il de renoncer aussi aux Tropiques et aux destinations lointaines ? Il existe évidemment des moyens de transports alternatifs et bien moins polluants que l'avion ou le paquebot mais ceux-ci riment inéluctablement avec le fait de prendre (beaucoup) plus de temps et de dire adieu aux escapades express à des milliers de kilomètres.

Voyager Loin sans prendre l'avion

A l'heure où la planète est dans une situation d'urgence climatique, prendre l’avion est un luxe coupable dont nombreux voyageurs aimeraient se débarrasser. Voyager moins souvent pour voyager plus longtemps est le début de la solution. Troquer vos échappées belles ultra polluantes par un séjour plus "lent" et plus respectueux de l'environnement. Vous dire que le voyage ne commence pas à l'arrivée mais dès le départ en intégrant simplement le fait que la route fait partie du voyage. Cet article intéressera également tous ceux qui ont peur de prendre l'avion. et cherchent des alternatives aux vols moyen et long courriers.


Voici quelques pistes de destinations lointaines sans avion plus ou moins accessibles au départ de la France métropolitaine. Pour l'Europe, c'est à portée de tous, pour l'Asie, l'Afrique ou les Amériques, c'est réservé à ceux qui ont plusieurs semaines devant eux, voire plusieurs mois !


 

1. Pourquoi réduire vos voyages en avion ?


Depuis que les vols low cost (à bas prix) ont fait leur apparition, certains voyageurs (et moi la première) ont pris la mauvaise habitude de multiplier les vols pour raccourcir la durée du trajet afin de partir plus loin, plus vite, et plus souvent. Consommer des voyages avec frénésie est malheureusement aussi néfaste qu'excitant, et voici pourquoi, en bref


Les émissions de Co2

Nos activités humaines émettent du CO2 (appelé dioxyde de carbone ou gaz carbonique). La combustion du pétrole, du gaz et du charbon pour produire de l'énergie sont les activités humaines qui émettent le plus de Co2. Les avions consommant une grosse quantité de carburant, ils émettent une quantité de Co2 considérable.


Les gaz à effet de serre

L'émission de dioxyde de carbone dans l'atmosphère terrestre participe à l'"effet de serre". Les gaz à effet de serre sont naturellement présents dans l'atmosphère. Ils absorbent une partie des rayons solaires et permettent de réchauffer notre planète. Si les gaz à effet de serre sont en quantité trop élevée dans l'atmosphère, la Terre subit un réchauffement climatique


 émissions de Co2

Les conséquences du réchauffement climatique

Si les gaz à effet de serre sont trop élevés, la hausse des températures entraine un bouleversement des conditions climatiques, ce qui dérègle l’équilibre naturel habituel. Ce changement menace de nombreuses formes de vie sur Terre. Le réchauffement climatique accroît les canicules, les cyclones, les inondations, les périodes de sécheresses, facilitant ainsi la propagation de certaines maladies.


De plus, le réchauffement entraine l’augmentation du niveau de la mer, menaçant ainsi les archipels du Pacifique, les îles de Polynésie et de l'océan Indien mais aussi certains pays d’Asie (Philippines, Indonésie, Bangladesh) et toutes les constructions trop proches des eaux.


Si le réchauffement climatique provoque des records de chaleur, il entraîne également des épisodes de froid polaire dans l'hémisphère nord (s