top of page

S'exposer au Soleil : Précautions et Règles d'or

Dernière mise à jour : il y a 7 jours

L’été approche et avec lui, les vacances ensoleillées se profilent à l'horizon. Que vous soyez adepte du farniente sous les tropiques ou que vous visiez un bronzage parfait, gardez à l'esprit que le soleil, malgré ses bienfaits, peut également présenter des risques sérieux pour la santé si l'exposition est excessive. Pour profiter pleinement des rayons brûlants du soleil tout en minimisant les risques, il est essentiel de rester vigilant et de bien comprendre les précautions nécessaires. En suivant les conseils qui suivent, vous pourrez tirer parti des bienfaits des UV en toute sécurité.


S'exposer au Soleil : Précautions et Règles d'or

Voici un guide essentiel sur l'exposition solaire, les mesures de précaution à adopter et les règles d’or à respecter pour profiter du soleil en toute sérénité.



 

Bienfaits et dangers du soleil


1. Les bienfaits du soleil


Commençons par les aspects positifs ! Le soleil joue un rôle essentiel dans notre bien-être global grâce à ses multiples bienfaits :


  • Tout d'abord, il stimule la production de vitamine D, indispensable pour la santé des os et du système immunitaire.

  • Il favorise également la régulation du rythme circadien, améliorant ainsi la qualité du sommeil et l'humeur.

  • De plus, la lumière du soleil aide à réduire le stress en augmentant la production de sérotonine dans le cerveau, ce qui contribue à un sentiment de bien-être général.

  • Enfin, le soleil favorise la cicatrisation, et améliore l'apparence de certaines affections cutanées.

  • Un peu de soleil donne "bonne mine", ce qui est bon pour le moral !


Les bienfaits du soleil


2. Les dangers de l'exposition solaire


Passons maintenant aux aspects négatifs de l'exposition solaire et aux effets néfastes d'une exposition prolongée aux rayons ultraviolets (UV).


  • Les rayons UV peuvent non seulement provoquer des coups de soleil douloureux et des brûlures, mais également accélérer le vieillissement de la peau en augmentant la formation de rides et en altérant sa texture.

  • De plus, une exposition excessive aux UV est un facteur de risque majeur pour le développement de cancers de la peau (mélanome), comme le souligne l'Organisation mondiale de la santé (OMS). Ce dernier alerte sur le fait qu'une exposition excessive au soleil chez les enfants contribue à la survenue d’un cancer de la peau à l’âge adulte.

  • Les conséquences néfastes ne se limitent pas à la peau : les UV peuvent également causer des dommages oculaires graves (cataracte, dégénérescence maculaire, ophtalmie ou kératite).

  • L'insolation et les coups de chaleur sont d'autres conséquences graves de l'exposition prolongée au soleil. Attention à l'association de l'alcool et du soleil ! L'alcool aggrave la déshydratation et altère la capacité du corps à réguler sa température, augmentant le risque de coups de chaleur et d'insolation.


dangers du soleil


 

Rayons UV : Comprendre leur Impact


1. UVA et UVB : Quelles différences ?


Vous devez distinguer les deux types d'UV qui ont un impact sur votre peau :


Les Rayons UVA


Les rayons UVA constituent environ 95% du rayonnement UV qui atteint la surface de la Terre. Ils ont une longueur d'onde qui les rend capables de pénétrer profondément dans la peau, atteignant principalement le derme. Ils sont présents de manière constante tout au long de la journée et peuvent traverser les nuages et le verre.


Effets des UVA sur la Peau

Les UVA sont principalement responsables du vieillissement prématuré de la peau. Ils endommagent les fibres de collagène et d'élastine dans le derme, ce qui entraîne une perte de fermeté, l'apparition de rides et un relâchement cutané. De plus, les UVA peuvent contribuer au développement de cancers cutanés.


Les Rayons UVB


Les rayons UVB ont des longueurs d'onde plus courtes et représentent environ 5% du rayonnement UV qui atteint la surface de la Terre. Les UVB sont plus intenses pendant les heures de midi, aux latitudes plus élevées et à des altitudes plus élevées.


Effets des UVB sur la Peau

Les UVB sont principalement responsables des coups de soleil. Ils pénètrent moins profondément dans la peau que les UVA, mais ils endommagent l'ADN des cellules épidermiques. Une exposition excessive aux UVB est directement liée à un risque accru de cancer de la peau.

UVA et UVB

➜ Celles et ceux qui ont compris le danger à long terme des UVA, restent à l'ombre et appliquent au quotidien une crème de jour avec protection UV. Pour se protéger, ils ont toujours un stick solaire à portée de main !


2. L'indice UV en détail


L’indice UV mesure l’intensité des rayons UV à un endroit et à un moment donné. Plus cet indice est élevé, plus les risques de dommages pour la peau et les yeux augmentent.

Indices UV

L'indice UV est influencé par plusieurs facteurs environnementaux ;


L'altitude


Elle joue un rôle significatif dans la détermination de l'indice UV. Chaque augmentation de 300 mètres en altitude entraîne généralement une augmentation de l'indice UV d'environ 4 %.


La réverbération


Un autre facteur crucial est la réverbération des rayons UV par diverses surfaces, même en l'absence d'une exposition directe au soleil. Par exemple, la neige réfléchit jusqu'à 80 % des rayons UV, une étendue de sable réfléchit environ 15 % des UV et l'eau 25 %.


Pour cette raison, lorsque vous pratiquez le snorkeling (palmes-masque-tuba), pensez à toujours porter un t-shirt de bain, sous peine de voir votre dos cramer en moins de 20 minutes ! Et pendant les sports d'hiver ou des vacances sur un bateau, utilisez toujours des crèmes de très haute protection.


Les nuages


90% des rayons ultraviolets (UV) traversent les nuages minces, rendant les jours nuageux tout aussi dangereux que les jours ensoleillés. Seuls les nuages plus épais et plus bas peuvent réduire l'indice UV au sol.


3. Le "capital soleil" ou "capital UV"


Nous avons tous un "capital soleil" qui désigne la capacité de notre peau à se défendre contre les effets néfastes des UV au cours de notre vie. C'est la quantité totale d'exposition que notre peau peut tolérer avant de montrer des signes de dommages irréversibles (vieillissement prématuré et cancers cutanés).


Notre capital soleil dépend de notre type de peau (phototype) et de notre génétique. Il est possible d'économiser notre capital UV en se protégeant du soleil autant que possible.


4. Le "SPF", c'est quoi ?


Le SPF signifie "Sun Protection Factor" en anglais. On le nomme FPS qui signifie "Facteur de Protection Solaire" en français. C'est une mesure de l'efficacité d'une crème solaire à protéger la peau contre les rayons UVB.


Un FPS de 50 signifie que la crème solaire permet à une personne de rester exposée au soleil 50 fois plus longtemps sans brûler qu'elle ne le ferait sans protection.


Bien que le SPF mesure la protection contre les UVB, il est également crucial de choisir un écran solaire à "large spectre", ce qui signifie qu'il protège aussi contre les rayons UVA.


On parle souvent d'écran total pour désigner une crème solaire offrant une très haute protection contre les UV. Bien que le terme "écran total" soit souvent utilisé, aucune crème solaire ne peut bloquer complètement tous les rayons UV.


 

Phototypes : inégaux face aux UV


Les phototypes désignent les différentes réactions de la peau face aux rayons ultraviolets (UV) en fonction de la pigmentation et de la capacité à bronzer.


peau noire et blanche plage

Ils sont classés de 1 à 6 : les phototypes 1 correspondent aux peaux très claires, sujettes aux coups de soleil, tandis que les phototypes 6 représentent les peaux les plus foncées qui ont une meilleure protection naturelle contre les UV.


Ci-dessous le tableau qui vous permet d'identifier votre phototype, et de découvrir la protection SPF nécessaire pour vous protéger des effets néfastes du soleil, selon l'index UV.


Phototypes protection solaire UV


 

S’exposer au soleil : Précautions


1. Se renseigner sur l’Indice UV local


Avant de partir en voyage, informez-vous sur l’indice UV de votre destination. Les régions proches de l’équateur ou en altitude ont généralement des indices UV plus élevés. Prenez en compte le fait que le sable, l’eau et la neige réfléchissent les rayons UV, augmentant ainsi leurs impacts


2. Choisir le bon moment


Il est recommandé d’éviter de s’exposer directement au soleil entre 10h et 16h, période où les rayons UV sont les plus intenses. Ne lézardez pas sous le soleil direct de 11h à 14h, car ce sont les heures où le soleil est le plus intense et le plus dangereux.


Ci-dessous l'indice UV heures par heure, aux Seychelles, pour illustrer ces propos;


Indice UV par heures

Données extraites du site tutiempo.net


3. Opter pour la bonne crème Solaire


Pendant l'été ou en altitude, appliquez systématiquement une crème solaire anti UVA et UVB, avec un SPF supérieur à 30. Selon la destination, ajustez votre protection solaire. Par exemple, en montagne, l’intensité des UV augmente avec l’altitude, nécessitant une protection accrue.


Trouvez la protection solaire qui vous convient en filtrant les produits sur Nocibé


S’exposer au soleil : Précautions

Pour utiliser une crème solaire correctement, vous devez respecter les indications suivantes :


  • Appliquez une quantité généreuse

  • Appliquez 15 à 30 minutes avant l'exposition au soleil pour permettre à la peau de l'absorber

  • Réappliquez l'écran solaire toutes les deux heures, ou plus fréquemment si vous nagez, transpirez ou vous essuyez avec une serviette.


4. Porter des vêtements protecteurs


Portez de longs vêtements autant que possible et des chapeaux à larges bords. Utilisez des parasols, des tee-shirts anti-UV et des paréos pour une protection supplémentaire.


5. Porter des lunettes de soleil adaptées


Pour protéger les yeux contre les rayons du soleil, choisissez des modèles conformes à la norme CE et dotés d'un indice de protection de 2 à 4. Optez pour des lunettes de soleil avec un indice 4 si vous voyagez en altitude ou dans une zone de forte luminosité.


6. S'hydrater


Buvez régulièrement de l’eau pour éviter la déshydratation. L’exposition au soleil augmente les besoins en hydratation du corps.


7. Protéger les bébés du soleil


La peau des bébés est particulièrement délicate et sensible aux rayons du soleil. Il est crucial de ne jamais les exposer directement au soleil. S'ils ne sont pas à l'ombre, couvrez-les avec des vêtements, chapeaux et lunettes. Évitez la crème solaire avant 6 mois, leur peau étant très fragile, elle absorbe plus facilement les éventuels perturbateurs endocriniens.


8. Attention aux femmes enceintes


Lorsqu'une femme est enceinte, il est important de prendre des précautions supplémentaires lors de l'exposition au soleil. La peau est plus sensible aux rayons UV en raison des changements hormonaux, et il y a un risque accru de taches pigmentaires, également appelées chloasma ou masque de grossesse.


 

Après l'exposition : les bons gestes


Hydratation et apaisement de la peau


Après une exposition prolongée au soleil, il est essentiel d'hydrater et d'apaiser la peau pour favoriser une récupération rapide et réduire les dommages cutanés. Commencez par boire beaucoup d'eau pour compenser la perte de liquide due à l'exposition au soleil. Puis, appliquez généreusement un gel ou une lotion après-soleil sur les zones exposées.

Trouvez l'après-soleil qui vous convient en filtrant les produits sur Nocibé

Emportez de la crème type "Biafine" ou "Flamazine" dans votre pharmacie de voyage


Que faire en cas de coup de soleil ?


En cas de coup de soleil, rafraîchissez la zone affectée en prenant un bain ou une douche à l'eau fraiche (mais pas froide). Attention à ne pas irriter la peau, tamponnez légèrement avec une serviette éponge pour vous sécher. Vous pouvez aussi appliquer des compresses d'eau fraîche.


Après avoir refroidi la peau, appliquez une crème hydratante après-soleil. En cas de brulure sévère, appliquez une crème anti-brulures achetée en pharmacie, ou appliquez des bandes de tulle gras.

Évitez de gratter ou de peler la peau, car cela pourrait entraîner des infections ou des cicatrices.


Portez des vêtements légers et amples pour éviter tout contact direct avec les zones brûlées.


Si la douleur persiste ou si des cloques apparaissent, vous pouvez prendre des analgésiques en vente libre comme l'ibuprofène ou l'aspirine pour réduire l'inflammation. Ne percez pas les cloques, car cela peut entraîner des infections.


Si les brulures ou les cloques couvrent une grande partie du corps, que vous avez une fièvre élevée, des frissons ou une sensation de malaise, consultez rapidement un médecin. Les coups de soleil graves nécessitent une attention médicale pour prévenir les complications et favoriser une guérison adéquate.


 

À découvrir


Comments


bottom of page