Voyager avec un animal de compagnie : Checklist

Vous partez en voyage avec votre chien, chat ou autre animal de compagnie ? Vous vous demandez comment faire voyager le meilleur ami de l'homme ou autre animal domestique ? Je vous indique es réglementations et préparatifs concernant les canidés ou félins qui vous accompagnent aux quatre coins du Monde.

Voyager avec un chien ou autre animal

Si votre déplacement est de courte durée, pensez plutôt à le faire garder pour lui éviter les désagréments. Mais si vous êtes bien décidés à faire découvrir le Monde à votre mascotte voici les précautions à prendre lorsque l'on voyage avec un animal.


➜ Prenez de l'avance car les démarches auprès des administrations et des compagnies aériennes, ferroviaires ou routières peuvent être longues.


Comment voyager avec son animal ?


Voici les questions que vous devez vous poser lorsque vous envisagez un voyage avec votre chien, chat, lapin, serpent ou autre animal : Quel passeport pour un animal ? Faut-il un billet d'avion pour un chien ? Quel est le règlement d'easyjet, airfrance, ryanair, transavia ou la SCNF vis à vis de vos animaux de compagnie dans les transports ? Quelle cage ou sac de transport vous faut-il ? Ci-dessous toutes les réponses à vos interrogations pour vous aider dans la préparation du voyage de votre animal de compagnie.


voyage avec un animal

1 - Consulter un vétérinaire avant le voyage


Si vous prévoyez un voyage avec votre chien, votre chat ou autre animal, il est impératif de demander conseil à un vétérinaire pour s'assurer qu'il supportera le voyage ou qu'il est en règle pour passer les frontières. Certains animaux ne supportent pas le stress du voyage et encore moins lorsqu'il s'agit de prendre l'avion. Les bouledogues, boxers, pékinois ou encore chats persans, peuvent souffrir en avion de difficultés respiratoires graves. le vétérinaire doit donc donner son accord pour le mode de voyage choisi.


N’oubliez pas de lui demander :

  • un certificat de bonne santé de votre animal (certificat sanitaire international)

  • un passeport européen (qui fait office de carnet de vaccinations)

  • le document d’identification de votre animal

Votre animal doit être identifié (la puce électronique est nécessaire pour passer les douanes). ➜ Et puis surtout n'oubliez pas votre trousse de secours pour votre animal !

2 - Emporter un passeport européen


Ne pas oublier le "passeport européen" qui fait objet de carnet de vaccination.

Celui ci doit comporter de façon claire le certificat de vaccination antirabique en cours de validité.​

Le passeport européen pour les animaux domestiques constitue un document vétérinaire, il est donc délivré exclusivement par ce dernier.

3 - Se renseigner sur les formalités des Pays de destination


Certains Pays ont des règles d'accueil très strictes et demandent de contacter les autorités vétérinaires du pays avant votre arrivée. Contacter les consulats et ambassades des Pays visités pour connaître les formalités.


en Europe


Voici les règles d'entrée dans tous les pays de l'Union européenne, chaque Pays pouvant appliquer des règles supplémentaire :

  • être âgé de plus de 3 mois

  • être doté d'un passeport européen portant le certificat de vaccination antirabique (vaccination datant de + de 21 jours et de moins d’1 an)

  • porter une identification par puce électronique (le tatouage n'est plus reconnu par les services douaniers)

Hors d'Europe


Voici les règles communes à la majorité des Pays, chacun appliquant ses propres formalités :

  • Certificat sanitaire international et certificat de vaccinations obligatoires (rage, maladie de Carré, parvovirose, hépatite de Rubarth, dilofilariose)

  • Autorisation d’importation

  • Faire valider le certificat de vaccination antirabique et le certificat sanitaire international par la Direction départementale des Services vétérinaires et par le ministère des Affaires étrangères.

​Pour certains Pays il existe des règles qui vous demandent de vous y prendre à l'avance :

  • ​Déclaration d’importation avant la date d’entrée sur le territoire (mise en quarantaine)

  • Avoir subi un titrage sérique des anticorps antirabiques (examen de laboratoire effectué sur un prélèvement sanguin et permettant de s’assurer de l’efficacité de la vaccination de l’animal contre la rage)


4 - Prévenir votre assureur voyage


Les assurances peuvent prendre en charge les frais vétérinaires des animaux de compagnie à l'étranger ainsi que les frais de vaccination.

5 - Contacter les compagnies de transport et d'hébergement


Pour le déplacement d'un animal de compagnie en train ou en bus il faut également s'assurer des conditions d'accueil en contactant les compagnies directement ou en consultant leur site internet. De même pour les hôtels ou les campings, renseignez-vous sur les lieux par lequel votre animal pourrait passer pour éviter les mauvaises surprises à l'arrivée.

6 - Préparer le voyage en avion


La première chose à faire avant de prévoir le voyage d'un animal en avion est de contacter la compagnie aérienne empruntée. Pour connaître les réglementations par compagnies aériennes, référez-vous à l'infographie en bas de page. La plupart des compagnies aériennes vont permettre aux petits chats et chiens de se déplacer dans la cabine des passagers avec leur propriétaire, sous réserve d'une demande préalable. Cependant, le poids maximum autorisé pour un chien ou un chat en cabine est variable en fonction de la compagnie. A titre d’exemple, le groupe Air France/KLM accepte les animaux d’un poids maximal de 4 kg. Le transport de petits oiseaux (perruches, canaris..) est parfois admis selon un processus qui peut être plus long car exceptionnel. Par ailleurs, les petits rongeurs (hamster, lapins, cobayes…), ne sont généralement pas admis à bord des avions. Au-delà du poids maximum autorisé en cabine, l'animal devra voyager en soute. Dans la soute il existe un espace réservé aux animaux, ventilé, pressurisé et chauffé mais ce mode de transport potentiellement traumatisant doit rester tout à fait exceptionnel et se faire avec l'accord du vétérinaire. Concernant les chiens d'assistance (chiens guides) en avion, ils sont généralement acceptés dans la cabine au départ des aéroports de l’Union européenne et au départ des Etats tiers et à destination de l’UE. Dans ce cas, le chien doit rester assis/couché par terre devant les pieds du passager durant la durée du vol.


7 - Préparer la cage de voyage


Un élément indispensable au bon déroulé du voyage de votre animal de compagnie sera la cage de transport dans laquelle il passera de nombreuses heures. ​ S'il voyage en avion, choisissez un modèle homologué, conforme aux normes IATA qui signifie "International Air Transport Association" (voir sélection ci-dessous) et pensez à la tapisser de papier absorbant. ​ Evidemment, la cage est identifiée par une étiquette de la compagnie mais par sécurité indiquez l'identité de votre animal, votre adresse, e-mail et numéro de téléphone. ​ Pour que votre chien/chat s'hydrate pendant le vol, installez un biberon ou un abreuvoir fixé sur les parois.


➜ Voici un modèle de cage de transport homologué pour faire voyager votre chien ou votre chat ou tout autre animal accepté en soute ou en cabine par votre compagnie aérienne. Elles sont dotées d'une poignée de transport pratique, de fentes d'aération pour la meilleure circulation d'air possible. La porte grillagée ferme de façon sûre et elle comprend une écuelle détachable. Elles sont signée "Karlie Flamingo"

8 -Equipez vous des accessoires de voyage pour animaux


Voici les accessoires indispensables pour voyager avec un chien, un chat ou autre animal de compagnie :


voyage avec un animal

➜ Pour tout savoir sur le sujet je vous recommande de vous procurer le guide "voyager avec son chien"


Articles à découvrir


Mots-clés :

Posts similaires

Voir tout

Récits de voyage

Blog Voyage - Mes Récits

Accessoires voyage

Blog Voyge -Accessoires

Préparatifs Voyage

Blog Voyage - Préparatifs

Paysages du Monde

Blog Voyage - Paysages du Monde