Pica, oasis dans le désert de Tarapacá au Chili

Pica est un petit village du nord du Chili, perdu au beau milieu du désert de Tarapacá, dans la Province du Tamarugal. Pica se traduit par "fleur dans le sable" et comme ça lui va bien ! Ici, vous trouverez la fraîcheur sous les arbres fruitiers et dans les eaux thermales de Cocha, mais aussi la tranquillité car i y a moins d'un habitant au kilomètre carré. La spécialité de Pica, ce sont ses citrons, réputés dans tout le Pays.

 

Que voir et que faire à Pica au Chili ?

 

Je vous résume mon séjour à Pica au Chili, ce qui devrait vous prouver que ce village mérite vraiment d'y passer ...

 

Une escale à Pica vous promet des baignades au cœur du désert, des fruits délicieux à cueillir dans les arbres, des soirées détendues dans des jardins transformés en bar mais aussi des escapades dans les paysages désertiques et curiosités des alentours.... Un immanquable dans le Nord du Chili donc ! Le village voisin, Matilla est à deux kilomètres, fait également partie de l'oasis. 

 

Mangues, citrons et goyaves à volonté à Pica

 

Après 330 km dans un paysage désertique où même les cactus ont du mal à pousser, nous sommes arrivés dans un petit Paradis fruitier. Ici, la mangue, la goyave, le pamplemousse et le très réputé citron de pica poussent comme des champignons... Vous pourrez donc vous perdre au milieu des vergers luxuriants qui côtoient d'immenses cactus. Un vrai contraste avec le désert environnant !

 

Eaux thermales de Cochas à Pica

 

Les thermes de Cochas constituent la plus grande attraction de la ville, elle attire les locaux en quête de rafraîchissement. Au cœur de cette région désertique, cette grande piscine naturelle nous a retenus pendant des heures. Les habitants se font des masques de beauté dans le bain avec l'argile que l'on trouve au fond de l'eau. Un moment convivial et de détente absolue.

 

 

Le centre et les ruelles de Pica

 

Se promener dans le village de Pica vous garantit de voir la vie chilienne sans touristes, dans une atmosphère détendue et particulièrement apaisante. La place des armes est jolie avec sa petite église, sa fontaine et aux alentours, en se baladant dans les ruelles, les façades des maisons et les chemins (callejones) qui mènent aux vergers valent la promenade.

 

 

Où se loger à Pica ?

 

On dégote une chambre au Rancho San Carlos, petite pension familiale tenue par une abuelita (grand-mère) qui propose des studettes tout confort avec un service familial adorable (dans le prix est inclus un immense plateau de mangues et d'agrumes au réveil...bonheur). Attention, les hôtels sont pris d'assaut à Pica par les locaux, vous pouvez toujours réserver à l'avance par sécurité.

Rejoindre Pica depuis San Pedro de Atacama

 

Entrée au Chili par San Pedro de Atacama

Lors de notre périple en mode backpacker en Amérique du Sud (45 jours de Lima à Ushuaïa), nous avons fait une étape à San Pedro de Atacama au Chili.  Nous revenions de 4 jours dans le Sud Lipez de Uyuni à San Pedro de Atacama croisant des déserts interminables, avec la sensation d'avoir marché sur La Lune ces dernières 72 heures. De retour de ce voyage incroyable, l'entrée au Chili nous a fait un vrai choc ! Nous sommes passés du calme absolu à une certaine agitation, des restaurants, des bars et de la foule à chaque coin de rue à San Pedro.

 

Nous étions tellement déconnectés après ce séjour en Bolivie que nous avons eu envie d'aller voir ailleurs. Un chilien nous a recommandé un endroit "secret" non cité dans nos guides. Il nous a dit "C'est Pica qu'il vous faut" !

 

Ce "bon plan" se situait dans l'extrême Nord du Pays, région qui n'était pas du tout au programme.

 

De San Pedro de Atacama à Pica en passant par Calama

 

De San Pedro nous avons alors pris un bus pour Calama et c'est dans ce bled nous avons loué une petite voiture hybride entre voiture de ville et 4x4 (Suzuki Vitara chez Europcar).

 

Nous avons emprunté la fameuse Panamericana pendant 4 heures... C'est facile : c'est tout droit, aucune intersection, une posada toutes les demi-heures (aires d'autoroute improbables vendant des coca-cola pas frais dans des bouteilles en verre qui ont sacrément pris la poussière).

 

L'Alphaplanico, le meilleur bar de Pica !

 

Après avoir exploré le village et goûté aux baignades dans les sources chaudes, nous découvrons l'Alphaplanico, un bar installé dans le jardin de la maison familiale d'un jeune chilien : Gonzalo. Le soir, quelques bancs autour d'un feu de camp, des snacks chiliens délicieux et d'excellents cocktails, le séjour commence divinement bien.

 

L'adresse : General ibañez 546

 

 

Comment se baigner dans le désert de Tarapaca ?

Gonzalo et son ami Pancho nous proposent alors le lendemain de partir avec un ami à eux pour découvrir les environs et d'aller nous baigner. Nous ignorions alors ce qui nous attendait... mais bien sur nous répondons "On vous suit !"

 

Un mirage dans le désert : Santa Rosita !

 

Nous quittons avec Gonzalo et ses amis la bourgade de Pica pour nous enfoncer dans le désert de Tarapaca, aride et caniculaire, que nous avions traversé la veille. Sauf que là, il n'y a pas de chemin ni même de trace au sol, nous avons l'impression d'être sur la lune et d'aller nulle part.

 

Gonzalo m'avait parlé de baignade... ? Mais comment est-ce possible dans un tel décor ?

 

Il n'y a plus rien à l'horizon à 360°. Je me sens comme en pleine mer !

 

Au bout d'un moment, après 25 minutes de route environ, j'aperçois un oasis comme je n'en ai vu que dans les BD de Lucky Luke (le cocotier et la marre d'eau qui apparaissent en plein milieu du désert). Ça avait tout l'air d'un mirage mais ce n'en était pas un... C'était magique, je n'en croyais pas mes yeux.

 

 

On s'est approchés, ébahis...

 

 

Nous avons eu le droit de piquer une tête dans l'immense cuve d'eau que renferme cet Oasis isolé, nommé Santa Rosita. Nous y avons passé une bonne partie de l'après-midi, la réserve d'eau était si grande qu'elle avait des allures de piscine olympique. Incroyable mais vrai ! Il faisait si chaud que le sable me brûlait les pieds, cette baignade était donc une bénédiction....

 

 

Cet oasis est géré par un paysan qui cultive ses terres et élève quelques bêtes grâce à sa source d'eau. Un lieu digne d'un décor de western... Mais je ne peux pas vous donner le point GPS, c'est un secret ! Mais si vous allez trouver Pancho et Gonzalo dans leur bar, ils vont emmèneront peut-être, qui sait ?

 

Voyez à quoi ce merveilleux oasis ressemble sur google map : 

 

Gravures rupestres dans le désert de Tarapacá

 

Nos nouveaux amis nous ont proposé de finir en beauté cette escapade dans le désert de Tarapacá avec un coucher de soleil et des gravures rupestres. Vamos amigos !

 

On s'est alors enfoncé de nouveau dans un désert profond, aucune lumière de la ville à l'horizon. Nous avons roulé dans du sable poudreux (merci le 4X4!), nous enfonçant littéralement dans les dunes. A l'arrivée, les paysages désertiques rocheux et sablonneux, étaient tout simplement magiques... et le coucher de soleil grandiose.

 

Et puis ici, au beau milieu du désert, nous découvrons d'immenses rochers bien cachés qui contiennent des gravures rupestres.

 

 

Mais comment a t-il pu se rappeler du chemin pour venir ici ? Que du sable aux alentours...

 

Une journée inoubliable, de celles qui rendent les voyages si magiques et uniques !

Los Geoglifos de Pintados

 

A 30 minutes de voiture de Pica, los Geoglifos de Pintados,  sont indiqués par des panneaux directionnels. Il y a ici plus de 135 géoglyphes immenses sur plusieurs collines. Un spectacle absolument éblouissant à découvrir à pied.

La paroisse de Tirana

 

A 40 minutes de route de Pica, à l'ouest, vous pourrez partir découvrir l'église de Tirana. Le village est carrément désert, perdu dans la pampa chilienne, mais l'église est absolument superbe. Ce lieu est très célèbre au Chili, car on y célèbre la fête de la Vierge, "la Fiesta de la Virgen Carmen de Tirana". Pour l'occasion, une fois par an, Tirana est envahi par le carnaval, ses 200 danseurs, ses feux d'artifice, ses tambours, ses défilés de chanteurs et ses très nombreux visiteurs. Pour découvrir cette procession, rendez-vous aux alentours du 16 juillet.

 

Les dinosaures de Pica

 

C'est juste à l’entrée de la ville de Pica que sont implantés un stégosaure et un tyrex car non loin de là, ont été découverts des empreintes fossilisées de ces dinosaures. Si vous voyagez avec des enfants, ils seront ravis !

 

Ma photo de l'oasis de Pica dans Lonely Planet

 

Le magazine Lonely Planet a publié notre photo mais le commentaire est truffé d'erreurs (le journaliste a voulu faire un raccourci, résultat il indique que l'oasis se situe à San Pedro...) Un erratum a été publié dans le numéro suivant :)

 

A suivre :

 

Découvrez l'intégralité de mon récit de voyage en Amérique du Sud

 

 

Please reload

Suivez-moi :

  • Facebook - Globe Trotting
  • Instagram - Globe Trotting
  • Twitter - Globe Trotting
  • Pinterest - Globe Trotting

EXPLOREZ LE BLOG :

PREPARATIFS DE VOYAGE

Préparatifs de voyage

Mes voyages.jpg

Récits de mes voyages

ACCESSOIRES.jpg

ACCESSOIRES VOYAGE

paysages du monde.jpg

Paysages du Monde

cadeaux voyageurs.jpg

CADEAUX VOYAGEURS

TROUVEZ DES BONS PLANS :

BILLETS D'AVION

Achetez vos vols au meilleur prix

Billets avion

Hôtels & appartements

Dénichez les meilleurs logements

Hotels voyage

VOYAGE SUR MESURE

Réalisez le voyage de vos rêves (devis rapide et gratuit)

Agence de voyage.png

CATÉGORIES 

du blog :

Les articles similaires qui vont vous intéresser 

Please reload