Arrivée à Khulna au Bangladesh

Khulna au Bangladesh est le port d'entrée pour les Sundarbans, la plus grande mangrove du Monde qui se trouve sur les deltas du Gange. C'est aussi la troisième plus grande ville de Pays qui représente un centre majeur de l'industrie bangladaise. 

 

Nous avons rejoint Khulna lors de notre voyage de 50 jours en Inde et au Bangladesh pour accéder aux Sundarbans. Nous sommes arrivés au Bangladesh sans adresse et avec une vague idée des lieux que nous souhaitions découvrir.

Passage de frontière de l'Inde au Bangladesh

 

C'est depuis Kolkata (Calcutta) en Inde que nous entrons au Bangladesh. Nous prenons à Calcutta un bus pour la frontière de Bénapole et roulons trois heures.  A la frontière, je suis perdue. Tous les guichets sont fermés et nous ne savons pas où obtenir notre droit de sortie. Les gens se bousculent et les officiers indiens disent à tous de rester dehors sans répondre aux questions. Je tombe sur une femme qui me rassure immédiatement en m'expliquant, en riant, que tout est normal. Il faut juste patienter. Mais oui bien sur, je n'y avais pas pensé. J'attends une heure que les choses se passent et tout se dénoue.

 

 

Après avoir obtenu le tampon de sortie du territoire indien, nous marchons jusqu'au Bangladesh. Un officier nous lance un "Welcome in our beautiful and green land!" et ses collègues se joignent à lui. Un accueil trois étoiles.

Jessore au Bangladesh

 

Nous remontons dans le bus qui nous conduit à Jessore  (2 heures de route) où nous devons prendre un train pour Khulna (1 heure de trajet).

 

En descendant du bus, c'est la folie...  Nous avons à Jessore un comité d'accueil qui se crée en quelques minutes à peine. Grands sourires, empressements autour de nous, waouh... Des dizaines de personnes s'approchent et se poussent pour nous observer des pieds à la tête. Les yeux brillent et les sourires sont immenses. J'ai l'impression d'être une bête curieuse mais les regards sont bienveillants.

 

A Jessore, un homme nous propose de nous escorter, un autre de nous aider à négocier, un autre veut nous offrir des fruits, etc. Nous marchons avec nos gardes du corps jusqu'à la gare.

 

Sur le quai, je suis une attraction pour les locaux qui attendent le train. Les hommes courent chercher leurs enfants pour que je les salue. J'allume une cigarette et je déclenche un mouvement de foule, les gens rient de me voir fumer, comme si je venais de faire la blague de l'année...

 


Un homme est tout excité de rencontrer des français, il nous demande de venir chez lui, d'autres personnes nous invitent, nous donnent leur numéros de téléphone, des fruits, de l'eau, des bénédictions...

 

Me voici ci-dessous, à la gare de Jessore en train de grignoter des chips. Deux hommes sont plantés à un mètre de moi et me dévisagent tranquillement. Certains me prennent en photo sans trop se cacher comme si j'étais un phénomène.

 

Le train pour Khulna depuis Jessore

 

Dans le train pour Khulna, tous les passagers du train continuent d'être à nos petits soins en nous conseillant de faire attention à ceci et à cela, à nous céder leurs places, porter nos bagages, etc.

 

Les quatre femmes ci-dessous me font la conversation tout le trajet, me parlent de mes vêtements, mes boucles d'oreilles, la couleur de ma peau et de mes cheveux. Elles me demandent une photo. Certaines baissent leur foulard, d'autres se recouvrent. Les hommes nous parlent de Zidane, les enfants restent bouche-bées les yeux curieux...

 

 

Et l'homme en vert ci-dessous ne veut plus nous quitter. Il loupe sa station pour "profiter de ses instants avec nous"...

 

 

Nous refusons des dizaines d'invitations, les gens que nous croisons vivant loin de Khulna pour la majorité.

Khulna 

 

Nous arrivons à Khulna nous une pluie violente et un ciel gris.

 

Nous posons nos sacs au seul hôtel que l'on trouve, le Tinger Garden Int Hôtel ! Nous avons une suite royale pour environ 30€ la nuit, petit déjeuner inclus et trois groom pour porter nos sacs à dos. Notre style vestimentaire dénote drôlement avec les costumes du personnel. Nous ne croisons que des hommes d'affaires qui n'ont jamais vu de touristes backpackers à Khulna ! Ils nous déconseillent quasiment tous de voyager au Bangladesh mais aucun d'eux n'a quitté les grandes villes...

 

Nous trouvons facilement un moyen de partir en croisière grâce à un homme que nous rencontrons dans notre hôtel. Il nous propose de nous réserver un bateau juste pour nous, pour trois jours.

 

Mais nous nous retrouvons bloqués à Khulna pour trois jours car le Pays est en grève. Nous attendons que la voie se libère en tuant notre temps dans la ville.

 

 

Nous découvrons le "Rickshaw Art ", les véhicules tricycles peint de fresques sublimes, qui font la fierté de leurs chauffeurs. Nombreux sont les chauffeurs de rickshaw qui vivent dans leur véhicule, ils y dorment la nuit...

 

 

C'est en rickshaw que nous avons faisons un tour dans Khulna et ses rues poussiéreuses. Nous passerons nos journées au hasard des rencontres dans les restaurants ou dans la rue. Et comme il pleut beaucoup, nous regardons des bollywood dans le café d'un centre commercial à moitié vide...  

 

 

Prochaine étape : Mongla, point de départ de notre croisière sur les Sundarbans !

 

Découvrez la totalité de mon itinéraire de voyage en Inde et au Bangladesh

Please reload

Suivez-moi :

  • Facebook - Globe Trotting
  • Instagram - Globe Trotting
  • Twitter - Globe Trotting
  • Pinterest - Globe Trotting

EXPLOREZ LE BLOG :

PREPARATIFS DE VOYAGE

Préparatifs de voyage

Mes voyages.jpg

Récits de mes voyages

ACCESSOIRES.jpg

ACCESSOIRES VOYAGE

paysages du monde.jpg

Paysages du Monde

cadeaux voyageurs.jpg

CADEAUX VOYAGEURS

TROUVEZ DES BONS PLANS :

BILLETS D'AVION

Achetez vos vols au meilleur prix

Billets avion

Hôtels & appartements

Dénichez les meilleurs logements

Hotels voyage

VOYAGE SUR MESURE

Réalisez le voyage de vos rêves (devis rapide et gratuit)

Agence de voyage.png

CATÉGORIES 

du blog :

Les articles similaires qui vont vous intéresser 

Please reload

Les derniers articles du blog de voyage