Le Nouveau-Brunswick : road-Trip à l'Est du Canada

Le Nouveau-Brunswick, ce territoire à l'est du Canada, est la destination rêvée pour les amateurs de grands espaces verts, de rencontres chaleureuses et de déjeuners à base de homards !

Paisible et loin de tout, cette région du bout du Monde se prête particulièrement à un voyage en famille car elle est facile à aborder, dépaysante sans pour autant vous faire perdre vos repères et elle offre surtout de nombreuses infrastructures et activités adaptées à ceux qui se déplacent en tribu.

Voici donc le récit de mon road-trip d'une semaine, de Caraquet à Saint Andrews, en quelques mots et photos.

I - NOUVEAU-BRUNSWICK : QUOI ? QUAND ? COMMENT ?

1. Le Nouveau-Brunswick : Teasing !

Sur la route qui longe la côté, je découvre des forêts qui s'étendent à perte de vue, des phares aux couleurs du drapeau canadien et du sirop d'érable qui coule à flot. En Acadie, je fais un voyage dans le passé, explorant 400 ans d'histoire et de traditions. Un matin, je pars à la rencontre des ours et des oursons noirs en liberté, je les observe en silence et avec émotion. Sur les eaux de la Baie de Miramichi je vais saluer les phoques et dans la Baie de Fundy, je scrute rorquals et baleines qui se baignent dans un décor enchanteresse. Du matin au soir, le choc culturel est au rendez-vous car l'accueil dévoué et chaleureux des locaux fait de ce voyage une parenthèse loin, très loin, de ma vie parisienne... Et puis, comble du bonheur, je découvre que le homard ne coûte pas cher ici et qu'il est à tous les menus (j'ai presque faillit m'en lasser, si, si, je vous jure).

Maintenant que vous êtes décidés à partir, je vous livre ci-après quelques éléments pratiques. Plus bas, je vous détaille mon programme jour par jour.

2. Comment se rendre au Nouveau-Brunswick ?

Air Transat est une bonne option car cette compagnie canadienne offre des tarifs concurrentiels (à partir de 373€ l'Aller-Retour Paris-Montréal). Elle propose des vols directs vers le Canada au départ de 8 villes françaises : Paris, Marseille, Toulouse, Bordeaux, Nantes, Nice, Lyon et Bâle-Mulhouse.

Une fois à Montréal, pour rejoindre la province du Nouveau-Brunswick, vous pouvez emprunter comme moi, un court vol pour Bathurst. 1h40 plus tard, vous poserez vos pieds sur le sol acadien !


Si vous atterrissez à Québec, vous pouvez également rejoindre le Nouveau-Brunswick par la route en 3h15, en rejoignant la ville de Edmundston.

La meilleure option consiste ensuite à louer un véhicule sur place afin de vous déplacer en toute liberté et à votre rythme.

3. Quand partir au Nouveau-Brunswick ?

C'est au mois de Juin que j'ai découvert cette région du Canada. C'est une période à première vue idéale car la haute-saison n'a pas encore commencé et que les températures y sont très douces.

Cependant, au Nouveau-Brunswick, c'est comme partout ailleurs, chaque saison a forcément ses atouts !

Si vous recherchez un climat agréable avant tout, vous devrez partir de mai à septembre profiter des températures agréables et des plages. De septembre à fin octobre, si le thermomètre dépasse rarement le 15 degrés et peut descendre jusqu'à -8°C, vous profiterez cependant des couleurs flamboyantes, assisterez aux récoltes et vous paierez vos logements bien moins chers. Et pour finir, en hiver, les moins frileux pourront se régaler des paysages enneigés qui ont la réputation d'être majestueux, mais aussi des sports d'hiver.

II - UNE SEMAINE AU NOUVEAU-BRUNSWICK : MON ITINÉRAIRE

Je ne suis partie qu'une semaine (vols A/R inclus) pour découvrir cette province à un rythme parfois effréné. Le temps m'a manqué pour profiter pleinement de certaines étapes. Si vous devez réaliser ce périple à votre tour, prévoyez d'y passer au minimum 8 à 10 jours sur place. Cela vous offrira alors la possibilité de flâner davantage, d'humer l'air ambiant avec sérénité, d'engager de longues discussions avec les locaux et de vous imprégner de chaque endroit comme il se doit.

1. Voici les étapes de mon itinéraire au jour le jour :

  1. Montréal - Bathurst : 1h40 de vol

  2. Bathurst - Caraquet : 1h de route

  3. Caraquet - Miramichi : 1h30 de route

  4. Miramichi - Shédiac : 1h30 de route

  5. Shédiac - Alma : 1h30 de route

  6. Alma - Saint Andrews : 3h30 de route

Pour ce road-trip de moins d'un semaine, les distances furent relativement courtes car je n'ai passé qu'une heure et demi à rouler chaque jour. Les paysages que j'ai traversé étaient la plupart du temps verdoyants et les routes quasiment désertes ! Je ne me lassais pas de longer des forêts à perte de vue. Je m'étonnais chaque jour de découvrir des habitations implantées ça et là, sans aucune clôture, sur des parcelles immenses, à des endroits isolés et parfaitement improbables...

III - À VOIR ET À FAIRE AU NOUVEAU-BRUNSWICK

Voici un aperçu de ce que je retiens de mon périple le long de la côte du Nouveau-Brunswick. Un résumé des lieux que j'ai pu découvrir au fil de la route...

1. Sur la route de Grande-Anse à Caraquet : Immersion culturelle

1. Grande Anse : Porte d'entrée pour l'Acadie

Grande-Anse se situe à 50 km à l'est de Bathurst, ce fut notre première étape. Un phare aux couleurs du drapeau acadien (bâtiment du centre d'information touristique) se situe sur l’autoroute n°11. Il offre un point de vue panoramique sur les falaises et la longue plage de la Baie des chaleurs, bras du golfe du Saint-Laurent qui sépare le Nouveau-Brunswick de la Gaspésie.


2. Le Village historique acadien : Un parc d'attraction pour un voyage dans le passé

Situé à Bertrand, à dix minutes de route de Caraquet, le village historique acadien est un parc d'attraction touristique. Il s'agit d'un immense village qui reconstitue à l'identique la vie du peuple acadien au 18ème et au 19ème siècle.

Lors de cette visite, je découvre un vaste parc qui comprend plus de 40 bâtiments habités et animés par des interprètes en costumes d'époque, perpétuant les coutumes ancestrales et les métiers traditionnels d'antan.

On s'y promène, passant d'une maison à l'autre, d'un commerce à une école, d'un potager à une station service ou encore d'un atelier de cuisine à une fabrique. C'est également et surtout l'occasion de découvrir de superbes paysages paisibles.


3. La distillerie Fils du Roy : Vous n'en sortirez pas indemne !

Visiter la distillerie "Fils du Roy" fut l'occasion d'en apprendre beaucoup sur les secrets de fabrication traditionnels des spiritueux. Mais ce fut surtout l'occasion de déguster un florilège de nectars pour s'essayer à l'ivresse néo-brunswickoise. Le propriétaire regorge d'anecdotes pour vous tenir en éveil si votre tête venait à tourner trop vite.


4. Dormir à Caraquet, capitale de l'Acadie

Ce joli village francophone possède une architecture typique de la région acadienne : de petites maisons en bois colorées, bordées par la baie de Caraquet. J'ai apprécié l'ambiance détendue et festive du bar "La Brokerie", un lieu incontournable pour siroter un cocktail et découvrir des groupes de musique locaux de la région.

J'ai passé la nuit à l'hôtel Super 8 qui possède des chambres très spacieuses avec vue imprenable sur la baie et son petit port.

2. Sur la route de Caraquet à Miramichi : Homards et Ours !


1. L'Aquarium et Centre marin du Nouveau-Brunswick : Des homards de toutes les couleurs

Avant de les dévorer, allez donc saluer les homards bleus, à trente minutes de Caraquet en voiture, sur la route en direction de Miramichi. Cet aquarium propose en outre une multitude d'activités ludiques pour distraire et instruire les enfants.


2. La "Terrasse à Steve" : la meilleure table pour du homard fraîchement pêché

Certainement le meilleur restaurant de la côte du Nouveau-Brunswick. Tant pour son cadre idéal (un port de pêche en activité) que pour sa terrasse en plein air, ses mets à s'en lécher les doigts, ses murs recouverts de dédicaces et puis surtout pour Steve, le propriétaire qui vous accueille les bras ouverts et la main sur le cœur. Ne ratez pas l'occasion d'un déjeuner pour y déguster du homard sous toutes ses formes.


3. Le phare de Miscou : des panoramas grandeur nature

Situé sur la pointe Birch à la jonction entre la baie des Chaleurs et le golfe du Saint-Laurent, ce phare blanc offre depuis son sommet une vue absolument sublime, à ne pas manquer !


4. Les Ours noirs dans leur habitat naturel

Un des must du voyage : la rencontre avec des familles d'ours en liberté, organisée par Little Big Bear safari, une entreprise familiale tenue par Papa Ours (Richard) et Maman Ours (Vivianne).

L'expérience est dingue, elle consiste à observer les ours et leurs oursons depuis une tour construite sur un terrain de 20 hectares dans lequel les baribals viennent se promener en toute confiance et prendre une collation. Leur fourrure et leur démarche nonchalante donnent envie de leur faire des gros câlins mais il parait que c'est dangereux...


5. Dormir à Miramichi, à l'embouchure du fleuve

Si vous prévoyez de passer la nuit à Miramichi, je vous recommande l'hôtel Rodd Miramichi et ses superbes chambres équipées d'une terrasse ouverte sur le fleuve Miramichi, un havre de paix avec une vue à tomber.

3. Sur la route de Miramichi à Shédiac, des dunes à l'infini

1. Le parc national de Kouchibouguac, ses forêts et ses navigations fluviales

Le parc de Kouchibouguac est un immense terrain de jeu pour les amateurs des grands espaces. Il possède de luxuriantes forêts, des marais salés, des dunes colorées et des plages de sable qui invitent à la baignade. Il est possible de passer plusieurs jours ici pour découvrir le parc à vélo, à pied et se prélasser sur les plages.

J'ai pour ma part embarqué au petit matin pour une balade sur la rivière Kouchibouguac direction le Goulet de Terre-Noire, dans le but de saluer les colonies de phoques qui y habitent. Nous étions littéralement encerclés ! Au loin, sur les dunes, les phoques se prélassaient au soleil.

crédit photo


2. La dune de Bouctouche

Longue de plus de 12 km, cette dune millénaire se visite grâce à une promenade de bois sur pilotis qui serpente le long des différents écosystèmes de la dune. À l'entrée, une tour d'observation offre une vue panoramique sur le site.


3. Dormir à Shédiac, capitale du homard

La ville de Shédiac est située à l'embouchure de la rivière du même nom. Ici, vous pourrez déguster du homard à toute heure. J'ai eu l'occasion de dormir à l'hôtel Shédiac. En plein centre ville, cet hôtel dispose de chambres tout confort spacieuses et d'un bar-restaurant qui propose des concerts live et un service des plus chaleureux.

4. Sur la route de Shédiac à Alma, une nature explosive

1. Le cap Enragé, son phare, ses hautes falaises

Le cap enragé s'avance dans la baie de Chignectou. Son phare aux couleurs du drapeau canadien surplombe de hautes falaises. La vue y est superbe et une terrasse vous permet de déjeuner dans ce cadre majestueux.


2. Le parc des rochers d'Hopewell, les plus hautes marées au Monde

Le parc d'Hopewell Rocks se situe dans la réserve de biosphère de Fundy. Hopewell fait partie des lieux où l’on peut observer les plus hautes marées du monde. A marée basse, il est possible de se promener à pied sur les fonds marins. L'idéal est donc de rester six heures sur place pour admirer le spectacle de la marée haute qui prend possession des lieux. Vous pourrez même vous aventurer en kayak pour une expérience complète !


3. Le parc national de Fundy, ses ruisseaux et ses cascades

Lieu de communion entre terre, ciel et océan, le parc national de Fundy comprend plus de 100 kilomètres de sentiers mais je n'ai pu m'y promener qu'une petite heure, à travers forêts et cascades, le long du ruisseau Dickson Brook qui mène aux Dickson Falls. Cette trop courte balade reste cependant l'un des meilleurs moments du séjour.


4. Dormir et sortir à Alma, bière dans une église et nuit dans un chalet rustique.

Après cette journée en pleine nature, j'ai filé boire une bière au "Holy Whale Brewing Co", un petit bar très sympathique qui a investit les murs d'une ancienne église.

crédit photo de gauche

Et puis, j'ai passé la nuit dans un chalet ambiance rustique au cœur du parc national, à Alma, aux Fundy Highlands.

5. Sur la route d'Alma à St Andrews, de grands espaces !

1. Le Sentier de Fundy à St Martins

Le mauvais temps ce jour là ne m'a pas permis de découvrir le sentier de Fundy, ce spectaculaire parc doté d’une promenade interminable le long de la côte sud du Nouveau-Brunswick. Prévoyez une journée entière pour le sillonner à pied, à vélo ou encore en voiture et admirer ses plages, ses belvédères et ses chutes d'eau.


2. St Andrews by the Sea, à la frontière des Etats-Unis

La ville de St Andrews, lieu de départ pour l'observation des baleines, possède de charmantes rues colorées agréables à arpenter jusqu'au ponton qui s'enfonce dans la baie de Fundy.


3. Observation des baleines au départ de St Andrews

Nous sommes partis en mer avec l'espoir d'approcher des baleines. Les paysages étaient tellement incroyables que nous avons rapidement compris que l'intérêt de la sortie en mer ne résidait pas uniquement dans le fait d'observer des cétacés. Et c'était tant mieux car au final nous avons aperçu des rorquals, furtivement et de très loin... Mais ça reste un moment inoubliable car la nature parait vierge depuis notre embarcation.


4. Le Kingsbrae Garden, un jardin d'Eden enchanteur

J'ai passé 40 minutes à admirer ce jardin mais j'aurai pu y passer une demi-journée. Ce sont onze hectares de paradis comprenant une impressionnante collection de plus de 50 000 vivaces qui se découvrent dans plusieurs jardins thématiques, dont une magnifique parcelle recouverte de sculptures modernes. Un terrain de jeu pour les enfants qui découvriront labyrinthes, animaleries et châteaux miniatures sortis de contes de fées.

5. Dîner et dormir à St Andrews dans des endroits top chics

A St Andrews, j'ai passé la nuit dans le superbe Alquonquin Resort et j'ai soupé au magnifique Rossmount inn, ce fut l'occasion pour toute ma folle équipe de retirer nos vêtements sportswear et de revêtir nos plus beaux habits. On avait la classe américaine !

Fin du voyage !

Après cette semaine extrêmement riche à tous points de vue, je suis rentrée à Paris en empruntant un vol pour rejoindre Montréal depuis St Andrews, avant de regagner Paris via Air Transat. Pour poursuivre la préparation de votre voyage, je vous invite à vous rendre sur le site dédié au Nouveau-Brunswick qui répondra à toutes vos questions.


Récits de voyage

Blog Voyage - Mes Récits

Accessoires voyage

Blog Voyge -Accessoires

Préparatifs Voyage

Blog Voyage - Préparatifs

Paysages du Monde

Blog Voyage - Paysages du Monde