top of page

Que faire à Harlem à New-York ?

Dernière mise à jour : il y a 4 jours

Quartier nord de Manhattan, Harlem est le berceau du jazz mais aussi la "Capitale culturelle de l'Amérique noire". Si ce quartier de New-York possède un passé de ghetto à forte criminalité, c'est aujourd'hui un lieu paisible et passionnant qui mérite largement la visite ! Vous pourrez faire le tour de ses nombreuses églises, assister à une messe gospel et découvrir des music hall mythiques qui ont vu jouer les plus grands noms de la musique noire américaine. Vous pourrez également explorer le street art qui conte l'histoire du quartier et goûter à la "soul food".



C'est à Harlem qu'ont grandi des personnalités mythiques telles que Martin Luther King, Malcolm X, Louis Armstrong, Duke Ellington ou encore Harry Belafonte. Harlem à New York possède une histoire riche et mouvementée que vous pourrez reconstituer à travers des anecdotes et des lieux phares lors de votre visite.


Si vous passez une semaine à New-York, consacrez au moins une demi-journée à arpenter les rues d'Harlem.



 

Où se situe Harlem ?


Harlem est un quartier du nord de l'arrondissement de Manhattan à New York City. Il se situe entre la 110ᵉ rue au sud et la 155ᵉ rue au nord. Ci-dessous le plan qui vous permet de localiser ce quartier.


Carte Harlem New York

 

L'histoire d'Harlem, en bref


Dans les années 1920, Harlem était un quartier principalement occupé par la classe moyenne noire qui avait fui les états du sud des USA qui s'opposaient à l'abolition de l'esclavage. Au cours de ce flux migratoire, le racisme ambiant a poussé les populations blanches à quitter le quartier. Pendant la prohibition (période qui interdisait la vente d'alcool de 1920 à 1933), les clubs de jazz ont éclot et Harlem est devenu le lieu de rendez-vous des artistes, des intellectuels et des marginaux. Pendant la ségrégation, les virtuoses noirs jouaient alors du blues et du jazz pour un public uniquement blanc. A la fin de la prohibition (en 1964), les clubs ont été désertés, car le jazz s'est exporté vers Greenwich Village.


Peu à peu, Harlem est alors devenu un lieu indésirable occupé par une population de plus en plus pauvre. Devenu un ghetto pour les classes les plus pauvres afro-américaines, Harlem s'est alors forgé une réputation sinistre de "no go zone" et de lieu de la criminalité, pointée du doigt et évitée par tous les new-yorkais. Peu à peu, Harlem a repris de sa superbe grâce à la forte empreinte laissée par Malcom X, figure de proue qui a lutté pour abolir les discriminations raciales.


Après un programme de réhabilitation à la fin des années 1980, Harlem qui était dans un état avancé de délabrement est aujourd'hui un lieu qui a retrouvé une mixité sociale ! On y trouve des restaurants tendance, d'élégants bars branchés et une vie nocturne dynamique. Les maisons en grès rouge du 19ᵉ siècle se mêlent aux bâtiments modernes et aux grandes enseignes.


Harlem histoire

 

Que faire et que voir à Harlem ?


Du théâtre Apollo, incubateur de talents, au Studio Museum (musée américain des beaux-arts) en passant par les Messes Gospel, voici les incontournables lors d'une visite de Harlem.


Un concert à l'Apollo Theater


L'Apollo Theater à Harlem est une salle de spectacle mythique située au 253 W 125th Street. À partir des années 1940, ce music hall a été un symbole de la musique noire américaine. Ce haut lieu new-yorkais du jazz classique a accueilli sur sa scène des virtuoses tels que Duke Ellington, Ella Fitzgerald, Sarah Vaughan, Billie Holiday, James Brown, Nina Simone et même Michael Jackson en 2002.


Si vous n'avez pas l'occasion d'assister à un concert, allez au moins en pèlerinage devant sa façade ! Sur le "Walk of Fame", marchez sur les plaques posées au sol en l'honneur des plus grands artistes qui se sont produits ici.


Apollo theater walk of fame

Infos pratiques :


Une Messe Gospel dans une église d'Harlem


Si vous cherchez une activité incontournable à Harlem, ne manquez pas les messes gospel qui surpassent tout ce que vous connaissez des messes chrétiennes ! Que vous soyez croyant ou non, la beauté des chants et la ferveur des fidèles vous toucheront profondément. À New York, les églises sont nombreuses et variées, modernes ou traditionnelles, offrant un large choix de célébrations. Pour éviter la foule de touristes, optez pour le premier office tôt le matin ! Bien qu'il soit possible d'assister à une messe dans tous les quartiers de NYC, c'est à Harlem que vous trouverez les plus spectaculaires. Je vous recommande particulièrement la Convent Avenue Baptist Church. En passant devant les églises, consultez les horaires des messes, généralement le dimanche, mais parfois aussi le mercredi.


Pendant plus de trois heures, vous vivrez un moment envoûtant et d'une incroyable intensité, emporté par la puissance des voix, le rythme des danses et des applaudissements. Prévoyez un paquet de mouchoirs, car il est fort probable que vous finissiez en larmes !


Messe gospel Harlem

Infos pratiques :


Un tour des fresques street art d'Harlem


Pour découvrir les galeries d’art à ciel ouvert d'Harlem, rendez-vous dans la East 116th Street et la East 125th Street. Ne manquez pas le "Graffiti Hall of Fame" à Park Ave et East 106th St, la fresque "Planète Harlem" à l'angle de Malcolm X Blvd et 126th Street ou encore la fresque de Dizzy Gillepsie au 229 W 135th Street.


 street art d'Harlem
 street art d'Harlem

La statue "Harriet Tubman Memorial"


Le Harriet Tubman Memorial, également connu sous le nom de "Swing Low" est située au croisement de St. Nicholas Avenue and, Frederick Douglass Blvd. Elle rend hommage à la vie de la militante et abolitionniste Harriet Tubman. Il s'agit d'une sculpture en bronze et en granit de 4 mètres de haut créée par Alison Saar en 2008. Elle représente Tubman marchant à grands pas malgré les racines de l'esclavage qui retiennent sa jupe, ornée d'images d'anciens esclaves qui ont pu s'échapper grâce à son combat.


 statue "Harriet Tubman Memorial"

Les restaurants et bar "soul food"


Les restaurants soul food étaient des entreprises noires qui servaient de lieux de rencontre à Harlem. L'expression "soul food" est née au milieu des années 1960, lorsque "soul" était un mot courant utilisé pour décrire la culture afro-américaine. À la base, la soul food est une cuisine familiale qui a été transmise de génération en génération, avec ses racines dans le sud rural et des influences ouest-africaines. À Harlem, arrêtez-vous au "Amy Ruth's Home Style" (113 W 116th Street) et au "Harlem Shake"(100 W 124th Street).


Soul food Harlem

Le Marcus Garvey Park


Au 6316, Mt Morris Park W, ce parc qui s'appelait à l'origine Mount Morris Park a été renommé en 1973 à la mémoire de Marcus Garvey, journaliste et entrepreneur qui avait œuvré en faveur du panafricanisme. Vous y verrez la tour de guet historique du mont Morris, un point de repère important pour la communauté de Harlem. Ne manquez pas la sculpture des "Three women friends" sur un banc qui fait face à l'entrée


Marcus Garvey Park de Harlem

 

Est-ce dangereux de visiter Harlem ?


À cause d'une époque sordide où Harlem avait la réputation d'être un coupe-gorge, le quartier possède encore une image qui lui colle à la peau et qui inquiète de nombreux voyageurs. Si la vie nocturne à Harlem peut être agitée, vous n'aurez absolument aucune raison de ne pas vous y rendre en journée. Les lieux touristiques et les grands axes, de jour comme de nuit, sont aussi paisibles qu'ailleurs à NYC.


Est ce dangereux de visiter Harlem

 

À découvrir maintenant


Comments


bottom of page