Port Antonio en Jamaïque

Port Antonio, ce havre de paix sur la côte nord-est de la Jamaïque, fut la seconde étape de mon voyage. C'est le troisième plus grand port de l'île, il appartient à la paroisse de Portland, nichée au pied des montagnes bleues (Blue Mountains). Aux alentours, le relief découpé abrite un chapelet de plages de sable fin et d'eaux turquoises, mais aussi des cascades merveilleuses et la rivière "Rio Grande" propice au rafting sur des radeaux en bambou.

 

 

Avec sa luxuriante nature tropicale et son ambiance authentique et détendue, c'est indéniablement un lieu qui ne peut que vous charmer. Se promener dans la région de Port Antonio garantit d'éveiller tous vos sens. La vie ici consiste à siroter un verre de rhum dans une gargote de plage, se mettre en appétit avec les odeurs épicées qui émanent des "jerk center", battre le rythme sur le reggae omniprésent, se réjouir de la beauté des paysages et de la couleur de l'eau.

 

Cette bourgade ne laisse personne indifférent, d'ailleurs la star hollywoodienne Errol Flynn y avait posé ses bagages après avoir déclaré "Port Antonio est plus beau que n'importe quelle femme de ma vie". C'est pourquoi le port de plaisance de la péninsule porte son nom.

 

La région est particulièrement tranquille car bien heureusement délaissée par le tourisme de masse qui se cantonne entre Negril, Montego Bay et Ocho Rios. Laissez-moi vous raconter ce que j'ai vécu pendant mes quatre jours enchanteresses passés ici.

I -  Situer Port Antonio

 

 

Voici deux cartes qui vont vous permettre de situer Port Antonio et son environnement mais aussi de repérer ce que vous pourrez voir dans la ville en elle-même.

 

1. Carte de Port Antonio et ses environs

 

Vous voyez sur le plan que la ville est composé de deux baies séparées par la péninsule Titchfield qui fait face à la Navy Island, la protégeant ainsi des vents marins. Sa situation stratégique en fait un point important pour l'exportation des bananes et les noix de coco. A l'ouest, le Rio Grande et à l'est le chapelet de plages (et mon bungalow extraordinairement bien placé pour en profiter, avec une plage de rêve au pied de ma hutte...).

 

 

 

2. Plan de la ville de Port Antonio

 

Voici le plan qui vous indique les points d'intérêts à l'intérieur de la ville. Celle-ci n'est pas grande, vous en aurez vite fait le tour. Pour un bain de mer au cœur de la ville, vous pourrez vous rendre à la Marina qui est protégée du vent par la Navy Island. La longue plage de East Harbour, bien que possédant une longue bande de sable, ne se prête pas à la baignade. Le centre de la ville se situe sur la péninsule Titchfield, c'est ici que se trouvent les rues commerçantes et les services dont vous pourrez avoir besoin. Quand à la péninsule de Folly, elle est appréciée des photographes pour ses ruines et son phare. Et puis, ne manquez pas un tour à "The Village", ce long marché artisanal en bord de mer.

 

II -  Explorer Port Antonio et ses environs

 

 

Pour partir à la découverte de Port Antonio, j'étais bien accompagnée car je suis partie avec une agence franco-jamaïcaine qui connait ce coin comme sa poche. Et pour cause, les guides logent sur place. L'avantage d'une excursion organisée par des locaux, c'est que j'ai pu découvrir les plages, les cascades et les rivières dans les meilleures conditions, hors des sentiers battus.

 

Pour tous les coins que j'ai découvert, j'ai emprunté des chemins secrets, des points de départ cachés, à contre courant de ce que font les touristes. Je ne vous dévoilerai donc pas toutes les ficelles de mes merveilleux guides, mais je vous montre tout ce que j'ai vu et ô combien c'était beau. Clairement, ce séjour à Port Antonio avait le goût du paradis.

 

 

1. Le Rio Grande en bamboo rafting

 

Le Rio Grande, ce ruban bleu lumineux qui coule dans la paroisse de Portland, était jadis utilisé pour transporter les bananes des plantations jusqu'au port. On les faisait descendre sur des radeaux en bambou, les eaux étant trop peu profondes par endroits pour y poser une coque de bateau. Le fleuve Rio Grande (traduire "la Grande Rivière") a été baptisé ainsi par les Espagnols qui occupaient la Jamaïque aux 15ème et 16ème siècles. Dans les années 1950, la star de cinéma Errol Flynn, qui avait adopté cette région, a initié des courses de rafting sur le fleuve.

 

 

Je suis donc partie pour une descente sur un de ces radeaux, j'ai pu glissé silencieusement sur les eaux du Rio Grande jusqu'à la nuit. Ainsi, j'ai démarré la balade fluviale à 15h et j'ai terminé sous les étoiles dans l'obscurité la plus profonde, au clair de lune.

 

 

Nous avons, à mi-chemin, fait une pause baignade dans ces eaux chaudes et claires. 

 

 

Lors de la descente, j'ai vu le ciel changer de couleur, passer du bleu, à l'orange, au rose et au violet avant que tout le paysage s'assombrisse. 

 

Descendre le Rio Grande en bamboo rafting, un incontournable de la région de Port Antonio.

2. Une rivière en cascades bien cachée

 

J'ai eu l'immense de bonheur de passer deux heures, seule avec mon guide, à remonter et descendre une petite rivière que je n'aurais jamais trouvée toute seule.

 

 

Nous sommes partis d'un point que je ne saurais vous indiquer, sur le bord d'une route. Je me suis dit "okay, mais qu'y a t-il ici ? rien...". Alors j'ai suivi mon guide, nous avons descendu un chemin de terre et nous sommes arrivés... au Paradis !

 

  

Plutôt que d'aller me baigner au Blue Hole et à la Monkey Island avec tous les voyageurs (voir plus bas), l'agence Latitude Jamaica a eu la très bonne idée de me conduire ici. La couleur de l'eau m'a ébahie : Bleu turquoise, bleu saphir ou aigue-marine, j'ai vu toute la palette pendant cette excursion aquatique magique.

 


Une rivière en cascades, des piscines naturelles, une jungle dense de part et d'autre, des tons vert émeraude et vert olive au dessus de ma tête. Je suis restée deux heures dans l'eau, une heure aller pour remonter le lit de la rivière dans cet écrin de verdure, et une heure pour retourner au point de départ. Une formidable randonnée aquatique, sans croiser un chat...

 

 

Mon guide m'a indiquée où faire des petits plongeons sans danger, comment découvrir des cavités cachées, par où passer pour ne pas me blesser. Un moment dément avec en clou du spectacle une magnifique cascade.

 

3. Les plages aux alentours de Port Antonio 

 

La plus réputée des plages qui longent la côte Est de Port Antonio est Frenchman's Cove. Un vrai décor de carte postal, une plage de sable fin, une mer translucide mais aussi une rivière d'eau douce pour varier les plaisirs. J'ai eu la joie d'arriver sur une plage vide en milieu de matinée, nous étions moins de cinq à nous prélasser.

 

 

A l'heure du déjeuner, les familles jamaïcaines, les couples et les bandes d'amis ont commencé à arriver mais sans que ça prenne des allures de côte d'azur, loin de là.

 

 

Il faut que je précise que l'accès à la plage de Frenchman's Cove est payant et pas qu'un peu, il faut s'octroyer de la somme de 10 US$ pour avoir le bonheur de la découvrir. Je me suis régalée sur la plage, un charmant serveur m'a apporté une bière Red Stripe et un excellent Jerk chicken (poulet grillé), sur une table avec nappe pour moi toute seule, au beau milieu de la plage de sable blanc...

 

 

Dans un autre genre, moins carte postale mais très agréable, j'ai découvert une plage fabuleusement colorée par les petits restaurants et les bars sur le sable. Ici, le reggae vous fait danser, les barbecues parfument vos narines, les bières sont fraîches et le rhum est vieux. Que demander de mieux quand on est en Jamaïque ?

 

4. Monkey Island et Blue Lagoon

 

Port Antonio est réputé auprès des touristes pour deux lieux particulièrement photogéniques situés à 10 kilomètres à l'est de la ville. Il s'agit du Blue Lagoon au bout de la Blue Hole Road et de l'île aux Singes (Pellew Island aka Monkey Island) .

 

 

Ces deux spots sont à proximité et de nombreux jeunes rabatteurs (tous plus beaux et souriants les uns que les autres il faut le dire, ce qui rend toute démarche commerciale plutôt agréable...) vous proposent de vous emmener en bamboo rafting sur l'île, au départ du lagon. 

 

  

Le Blue Lagon est tellement beau que ça en pique les yeux. La couleur verte bleutée est intense. Le lagon est protégé par un récif de corail et le cadre est absolument féerique. Sa profondeur est de 55 mètres, ce qui lui donne sa couleur si opaque et si particulière ! On raconte que l'eau du lagon, alimentée par des sources souterraines riches en minéraux, possède des vertus de jouvence.

 

 

Le bémol, les locaux et les touristes se bousculent pour s'y rendre, il faudra donc venir le premier au petit matin pour vous retrouver seul dans ce joyau naturel. Ce site doit son nom au film qui a été tourné ici, "The Blue Lagoon" de Brooke Shields. Le lagon qui à l'origine était appelé "Blue Hole" a ainsi été rebaptisé.

 

 

Quant à l'île aux Singes, bordée d'eaux d'un bleu azur et vert émeraude, elle a la particularité de pouvoir être atteinte à pied si la marée est très basse (gare aux oursins!). Les eaux étant peu profondes, les locaux et les touristes la rejoignent couramment en bamboo rafting. Son nom vient de la colonie de singes qui l'a habitée. Sur Monkey Island, les visiteurs apprécient surtout sa plage bien ombragée mais également son petit sentier de randonnée.

 

 

J'y suis allée le jour où il ne faisait pas très beau, il y avait une fine pluie tropicale donc mes photos ne reflètent pas la beauté des lieux...

5. La plage de la Marina Errol Flynn

 

La Marina Errol Flynn est le port de plaisance situé dans le centre de Port Antonio, sur la côte l’ouest de la péninsule de Titchfield. Ce petit port tranquille abrite un restaurant, un glacier et une école de plongée. Derrière ces commerces, un peu plus loin, se trouve une jolie plage propice à la baignade et à une sieste sous les cocotiers.

 

 

La partie plage de la Marina est peu fréquentée car ce ne sont pas les plages spectaculaires qui manquent aux alentours de la ville. Son originalité tient dans sa pelouse qui borde la plage et son allée de grands cocotiers.

 

6. The Village

 

Ce centre d'artisanat n'est pas un vulgaire marché mais un village communautaire artistique. Ici, des artistes jamaïcains reconnus à l'échelle nationale exposent leurs œuvres réalisées à la main.

 

 

A "The Village" de port Antonio, vous rencontrerez les artistes suivants et vous pourrez les admirer en plein travail :
 

  • Mr Cecil Hilton, grand maître de l'osier qui construit des meubles durables très réputés

  • Mr Bamboo King, qui comme son surnom l'indique est le roi des constructions en bambou

  • Mr Rock Bottom, sculpteur de masques et autres œuvres qui possède une collection impressionnante

  • Marcia et Phillip Henry, un couple d'artiste qui réalise peintures, sculptures, céramiques, sérigraphies, lithographies, calebasses gravées et bijoux

     

 

Le lieu en lui-même est charmant, bâti en bois, ouvert sur la mer des Caraïbes, c'est un lieu idéal pour venir déjeuner, boire un jus de fruit, un cocktail ou un café.

 


Au bout de l'allée en bois où se juxtaposent les boutiques, on débouche sur le Yosch Café et sa vaste terrasse.

 

7. Le centre de Port Antonio

 

Le centre de la ville bat à plein dans les rues de William Street et Harbour Street, là où se concentrent les fast food, épiceries, ATM, magasins de prêt à porter et commerces en tout genre. Le grand marché, Musgrave Market, se situe le long de la West Street, artère principale de la ville.

 

L'ambiance dans les rues de Port Antonio est agitée par l'activité des marchands et colorée par les façades des boutiques peintes à la main. De manière générale, j'ai trouvé la ville plutôt accueillante et souriante. Au bout de trente secondes ici, un homme m'a offert un fruit, délicieux, et m'a souhaité un bon voyage !

 

8. Ma hutte insolite à Port Antonio

 

Si vous aimez les lieux insolites, authentiques, confortables, paradisiaques et proches de la nature à la fois... j'ai ce qu'il vous faut pour loger à Port Antonio, enfin à 20 minutes de route de la ville, près des plages. Bienvenue dans Les Great Huts ! Il s'agit d'un éco-resort niché dans un paysage de jungle, perché sur les falaises qui surplombent les Caraïbes orientales. Un régal, tout ce que j'aime.

 

 

Ce lieu hors du commun, réputé pour être le meilleur hôtel de la Jamaïque, propose des lodges et des huttes d'inspiration africaine en pleine nature. Le mobilier des parties communes est une véritable collection d'art, l'esthétisme est à son comble, je jubilais chaque jour de me réveiller et de m'endormir ici.  

 

 

J'ai pu tester deux standing opposés. Tout d'abord, trois nuits dans les huttes sommaires puis la dernière nuit dans la hutte de luxe. J'ai aimé les deux car ce qui est formidable ici, c'est le domaine, immense, sa plage privée, ses points de vue panoramiques sur la mer des Caraïbes, ses piscines à débordement, ses hamacs éparpillés dans le jardin tropical, sa bibliothèque...

 

 

Le jardin, et les salons à ciel ouvert, mettent en avant le patrimoine culturel, spirituel et artistique du pays. Les huttes offrent toute une palette de standing, de la hutte simplissime, petite et sauvage à la hutte royale, spacieuse et luxueuse.

 

 

Pour finir, j'ai aimé qu'on me serve tous les matins, dans le "Safari Deck", un petit déjeuner 100% jamaïcain, tous les jours différents et savoureux. Le soir j'ai apprécié boire une (ou deux) Red Stripe au café Rocks en écoutant du reggae...

 

 

Ce resort bourré de charme se situe à moins de 10 minutes de route de la plage de Frenchman's Cove, la plus belle de la région. Devant les portes de l'hôtel, de nombreux restaurants, bars mais aussi une épicerie et une route sur laquelle les taxis publiques passent continuellement (sans exagérer, je n'ai jamais attendu plus de 30 secondes). Un lieu au charme isolé mais pourvu de tous les services nécessaires donc.

 

 

 

--->  Consultez les disponibilités et les tarifs de cet hôtel ici

Mon voyage en Jamaïque

 

Avant de rejoindre Port Antonio, j'ai passé une journée dans la capitale (lisez Que faire et que voir à Kingston) et la prochaine étape sera de rejoindre les Blue Mountains pour partir à la rencontre d'une communauté rasta. Et enfin, je terminerai le voyage à Ocho Rios, en famille ! Vous trouverez ici tout mon itinéraire sur la page qui vous présente mon voyage de 10 jours en Jamaïque.

 

Pour effectuer un voyage jamaïcain dans les meilleures conditions, pour un voyage authentique, avec des guides adorables et expérimentés, pour dénicher des lieux dont eux seuls ont le secret, contactez Latitude Jamaïca.

 

 

 

Please reload

Suivez-moi :

  • Facebook - Globe Trotting
  • Instagram - Globe Trotting
  • Twitter - Globe Trotting
  • Pinterest - Globe Trotting

EXPLOREZ LE BLOG :

PREPARATIFS DE VOYAGE

Préparatifs de voyage

Mes voyages.jpg

Récits de mes voyages

ACCESSOIRES.jpg

ACCESSOIRES VOYAGE

paysages du monde.jpg

Paysages du Monde

cadeaux voyageurs.jpg

CADEAUX VOYAGEURS

TROUVEZ DES BONS PLANS :

BILLETS D'AVION

Achetez vos vols au meilleur prix

Billets avion

Hôtels & appartements

Dénichez les meilleurs logements

Hotels voyage

VOYAGE SUR MESURE

Réalisez le voyage de vos rêves (devis rapide et gratuit)

Agence de voyage.png

CATÉGORIES 

du blog :

Les articles similaires qui vont vous intéresser 

Please reload