Livingston au Guatemala

Dernière mise à jour : 2 sept.

Situé à l'embouchure du Rio Dulce et à l'entrée du golfe du Honduras, Livingston est un petit village caribéen coupé du Monde car accessible uniquement par voies fluviale ou maritime. Cette localité unique en son genre au Guatemala est ouverte sur la mer des Caraïbes et possède une atmosphère très différente du reste du pays. Bourgade perdue dans un monde d’eau et de mangroves, Livingston est habitée par les Garifunas, population métisse descendante des nègres marrons. Ici, la langue la plus utilisée n'est pas l'espagnol car les garifunas parlent une langue créole.


Livingston au Guatemala

Livingston est la ville la plus sympathique du Rio Dulce, son atmosphère est très détendue et appelle au farniente. Vous flânerez sur les plages des alentours, ferez le plein de souvenirs sur les étals des boutiques de rue, rencontrerez de nombreux locaux avides de rencontres ou siroterez des fruits pressés dans un hamac, Et puis, si vous aimez le street art, vous serez servi car la ville possède de nombreuses fresques en hommage à la culture garifuna ! Un spot incontournable et unique en son genre au Guatemala.


Visiter Livingston au Guatemala

  1. Carte et plan de Livingston

  2. Que faire et que voir à Livingston

  3. Où loger à Livingston ?

 

1. Carte et Plan de Livingston


Où se situe Livingston au Guatemala ?


Livingston se situe sur la côte caribéenne du Guatemala, au Nord-Est du Pays, tout près du Bélize.

Cette petite ville côtière à l'embouchure du Rio Dulce baigne dans la Mer des caraïbes sur le golfe du Honduras. La carte ci-dessous vous permet de localiser Livingston.

Livingston au Guatemala

Comment se rendre à Livingston ?


On accède à Livingston en lancha (bateau traditionnel) depuis l'embarcadère du Rio Dulce. Trouver une lancha pour faire le trajet de Rio Dulce à Livingston est très simple car il y en a à longueur de journées ainsi qu'au départ des hôtels du lac. Comptez environ 1h15 de trajet pour vous rendre à Livingston depuis le port de Rio Dulce, pour environ 125 Quetzales par personne (environ 15 euros).


C'est pour ma part un périple que j'ai effectué avec l'aide de l'agence voyageguatemala.com du collectif Nomadays qui s'est occupé de tous les trajets de ce voyage au Guatemala.


La carte ci-dessous vous permet de visualiser ce trajet de Rio Dulce à Livingston.

Comment se rendre à Livingston ?

Le passage dans le canyon du Rio Dulce est une des plus belles expériences que vous ferez lors de votre voyage au Guatemala alors, rien que pour ça, ne manquez pas de vous rendre à Livingston !

Plan de Livingston au Guatemala


Ci-dessous le plan du village de Guatemala qui vous permet de localiser les sites à découvrir à Livingston mais aussi l'hôtel que je vous recommande.


Livingston Guatemala Plan Map Carte

 

2. A savoir sur Livingston au Guatemala


Avant de démarrer votre visite de Livingston voici les deux éléments que vous devez prendre en compte.


Livingston est un village coupé du Monde


Livingston ne possède pas de route terrestre pour rejoindre le reste du pays. Elle s'alimente par la mer via les ports commerciaux de Santo Tomás de Castilla ou de Puerto Barrios qui se trouvent sur la côte caribéenne plus au sud. Livingston communique aussi facilement avec le Bélize car on rejoint la frontière en une heure de bateau. La population ressemble donc à un peuple insulaire dans son fonctionnement économique. Les locaux apprécient le passage des touristes, avides de rencontres et de conversation car le flux touristique reste relativement modeste en raison de cette difficulté d'accès.


Arrivée Livingston bateau

Livingston a longtemps été le seul port du Guatemala mais depuis le développement des ports Santo Tomás de Castilla et Puerto Barrios accessibles par la route, le port de Livingston a perdu de son importance. Depuis, le village s'est mis à vivre peu à peu au ralenti, écrasé par la chaleur.


Livingston Guatemala à savoir


Livingston est peuplé par la société Garifuna


La majorité de la population de Livingston est composée de Garifunas. Descendants d'esclaves naufragés du Nigeria, ils ont trouvé leur cachette sur ce bord de mer des Caraïbes. Au 16ème siècle, une embarcation qui conduisait des nigérians mis en esclavage s'est échoué sur l'île antillaise de San Vincent. Sur cette île, les indigènes appelés "Indios arawak" ont accueillis les naufragés. Le mélange de ces deux peuple a donné naissance à la culture Garifuna ! Lorsque les anglais ont tenté de mettre en esclavage les garifunas, ces derniers ont toujours résisté à toute tentative d'asservissement. Ce peuple qui a migré vers les côtes du Bélize et du Guatemala est reconnu comme appartenant au patrimoine mondial de l'Unesco, au titre de la préservation de sa culture.


Garifuna femme Livingston


Le peuple Garifuna parle une langue créole


Les garifunas parlent une langue venant de la famille sud-américaine arawak avec des emprunts à la langue française, anglaise et espagnole. Bien que les Garifunas soient de descendance africaine, on retrouve dans leur langue très peu d’influences de leur passé. Rassurez-vous, vous pourrez facilement communiquer car tous les habitants de Livingston comprennent l'espagnol et nombreux sont ceux qui parlent anglais ou même français !

Livingston est surnommée "Jamaïque du Guatemala"


Le peuple garifuna apprécie le reggae jamaïcain, vous entendrez souvent des musiques de Bob Marley jouées par les bars de la ville. Les couleurs rasta (vert jaune rouge) sont également assez présentes. Et puis, l'ambiance particulièrement détendue et très caribéenne de ce lieu lui ont valu ce surnom de "Jamaïque du Guatemala".


Livingston Jamaïque du Guatemala
Livingston reggae Guatemala

 

3. Que voir et que faire à Livingston ?


Le Canyon du Rio Dulce


Le trajet pour se rendre à Livingston depuis le Rio Dulce est une aventure en soi. On découvre, sur les rives de la rivière Rio Dulce, une jungle épaisse et mystérieuse envahie par les oiseaux. a traversée du canyon est absolument indescriptible car tant de beauté ne se raconte pas. On aperçoit les maisons de pêcheurs les pieds dans la mangrove et les maisons implantées le long du fleuve qui mène à la mer des Caraïbes vous montreront combien certaines familles vivent loin de tout !


Canyon du Rio Dulce Livingston
Canyon du Rio Dulce Livingston


Les rues colorées de Livingston


Débarquer à Livingston après avoir descendu le Río Dulce donne l’impression d’avoir changé de pays ! Cette enclave paisible abrite un port de pêche authentique qui vit à un rythme détendu. L'isolement ce cette ville lui a permis de développer une identité propre et un art de vivre éloigné des traditions guatémaltèques. Les ruelles sont particulièrement colorés de street art et la population arbore un style vestimentaire afro-caribéen, bien loin des descendants maya rencontrés sur le reste du parcours.


rue Livingston Guatemala
rue Livingston Guatemala
rue Livingston Guatemala

La culture garifuna : musique, cuisine et alcool local


Evidemment, un voyage à Livingston a pour principal intérêt de découvrir la culture locale et l'histoire de la population. Vous découvrirez des saveurs créoles telles que l'incontournable tapado, soupe de poisson et de fruits de mer au lait de cocole ou encore le délicieux pain de coco.


culture garifuna Livingston

Le bord de mer et plages dans le centre de Livingston


Depuis la rue principale de Livingston, il vous suffira de marcher quelques minutes pour atteindre le bord de mer et la playa Barique. Allez-y pour admirer le coucher de soleil !


Playa Barique Livingston
Playa Barique Livingston guatemala

Longez le autant que possible pour vous imprégner de beaux paysages composés de cases colorées en bord de mer, de palmiers, d'enfants qui jouent dans l'eau et d'oiseaux migrateurs. Le soir, c'est sur ce front de mer que se trouvent les bars où les locaux s'enivrent jusqu'à ne plus tenir debout !


Bord de mer Livingston
Bar de plage Livingston coco bongo

En marchant une quinzaine de minutes le long de la mer depuis Playa Barrique, vous arriverez à une plage très au calme, tout près du Livingston Resort.


Plage accessible depuis Livingston
petite plage livingston

La statue El Salvador del Mundo


Lorsque vous aurez rejoint la Playa Barique, regardez au loin, vous aurez l'impression de voir une petite statue de la liberté. Il s'agit de la statue "El Salvador del Mundo". Il s'agit du "monument au Divin Sauveur du Monde" , c'est une sculpture monumentale qui représente le saint patron de la commune. Les oiseaux aiment s'y poser, vous pourrez l'approcher lors d'une sortie en bateau.


statue El Salvador del Mundo Livingston


Les Siete Altares


Les "7 altares" se traduisent par les sept autels en français. C'est un ensemble de sept piscines naturelles nichées en plein cœur de la jungle épaisse. Vous pouvez vous rafraichir dans ces petites cascades entrecoupées de bassins d'eau douce. Evidemment, si vous avez découvert le Semuc Champey, vous ne serez pas éblouis car ce site est bien moins spectaculaire mais tout aussi rafraichissant !


On y accède en 1 heure à pied depuis le village de Livingston, pour vous y rendre c'est très simple, vous n’avez qu'à longer la plage vers le nord. Si vous n'avez pas l'énergie de marcher, un bateau peut vous conduire à une petite plage située à 15 minutes de marche des cascades.


Les Siete Altares Livingston


La Playa Blanca


Le Guatemala n'est pas une destination balnéaire donc ne vous attendez pas à des plages dignes du Bélize ou des îles caribéennes. Cependant, Playa Blanca (plage blanche en français) est probablement la plus belle du pays. Sur place, il y a des hamacs à disposition


Playa Blanca n'est pas accessible par la route donc pour rejoindre cette plage de sable blanc et de palmiers, vous devrez y aller en bateau. Comptez environ 45 minutes. Les bateaux proposent généralement une halte aux 7 altares vous laissant profiter de ce site pendant 1 heure.


Attention, son accès est payant pour assurer les frais d'entretien de la plage (20 quetzales donc 2 euros environ).


Playa Blanca Livingston

 

4. Où loger à Livingston ?


J'ai choisi de loger à la Casa Nostra et je vous recommande vivement cet hôtel pour son emplacement central mais très au calme, son ambiance très chaleureuse, son jardin à l'ombre, ses hamacs et ses pontons mais aussi pour sa cuisine savoureuse. Les chambres sont spacieuses, propres et équipées d'une terrasse.


La façade de l'hôtel possède une superbe fresque et son entrée côté rue faite face à plusieurs petits commerces, ce qui est très pratique !

meilleur hotel Livingston Guatemala